Les Chroniques MTC

Chronique #387

Comment anticiper le deuil suite à un diagnostic de maladie incurable ?

Certaines personnes doivent faire face à la mort suite à un diagnostic de maladie incurable. Alors, comment appréhender l'inévitable ?

La mort pour certains peut être une séparation consciente et pour d'autres, c'est une séparation inconsciente. Donc, il y a deux façons de regarder la mort en face. La première étant la façon la plus commune, c'est-à-dire que, l'ego regarde la mort venir à partir de son mental psychologique, voire à partir de ses émotions.

Autrement dit, l'ego rationalise la mort, celui-ci se tourne toutes sortes de scénarios dans sa tête. Ce faisant, l'ego se flagelle à travers les scénarios qu'il s'impose dû à la non-compréhension sur la séparation d'avec ses proches. L'ego fait de son diagnostic une plaie mentale, car celui-ci craint la mort.

La deuxième façon de regarder la mort, c'est de la regarder froidement dans sa tête. Ce qui implique d'avoir une ouverture de conscience, c'est-à-dire de regarder la mort depuis un autre niveau de conscience. Le premier niveau de conscience de l'ego est psychologique, celui-ci doit en arriver à regarder la mort psychiquement.

Regarder la mort psychiquement veut dire d'entrevoir celle-ci depuis une conscience froide, sans émotions. L'ego doit se rendre à l'évidence qu'il n'y a pas d'autres alternatives, celui-ci est devant le fait accompli, l'ego sait qu'il doit quitter le monde de la matière.



Mais comment peut-on regarder la mort froidement dans son mental ?

Premièrement, l'ego doit se SAVOIR, c'est-à-dire que l'ego doit avoir la compréhension sur ce qu'il est vraiment et le pourquoi de son existence sur le plan matériel. Pour ce faire, l'ego doit savoir qu'il n'est pas un être qui sera avalé tout bêtement par la mort.

Deuxièmement, celui-ci doit comprendre qu'il est fait de deux composantes, il y a l'ego, voire le corps physique ou le corps de carbone puis il y a la conscience, voire l’esprit. Ces deux composantes sont indispensables pour la création de l'ego sur le plan matériel, celui-ci doit savoir à quoi le corps physique peut servir. L'ego doit comprendre que le corps physique sans la conscience, il n'existerait pas, donc la conscience est la partie réelle qui maintient la vie dans l'ego, voire dans sa forme physique.

Donc, pour regarder froidement la mort, l'ego doit la regarder à partir de sa conscience ou de son esprit et non pas à partir de sa forme égocentrique. L'ego doit savoir que celui-ci est simplement un support pour sa conscience qui est source de vie, voire la partie réelle de l'ego.

Alors si une personne regarde la mort à partir du premier niveau de conscience, celui-ci en souffrira, car l'ego regardera la mort d'un point de vue psychologique. Ce faisant, l'ego rationalisera la mort, car celui-ci aura mis l'emphase sur le corps physique au détriment de sa conscience ou de son esprit qui est l'essence de la vie qui permet à l'ego d'exister dans la matière.

Il est très important que l'ego sache que le corps physique est seulement le véhicule pour sa conscience, celle-ci ne meurt pas contrairement à l'ego. Lorsque la conscience a décidé de se retirer de son socle matériel, c'est-à-dire du corps physique, c'est que celle-ci a terminé de vivre son expérience dans le monde de la matière et c'est là que la conscience se détache du corps physique qui lui servait de véhicule sur le plan matériel.

Lorsque l'ego reçoit un diagnostic de maladie incurable et qu'il lui reste très peu de temps à vivre, cela devrait être perçu comme un avertissement qui se lit comme suit : "C'est la conscience qui avertit l'ego qu'elle a terminé son expérience dans la matière et qu'elle s'apprête à se détacher du corps physique."

C'est le même principe qui s'applique lorsqu'une personne va conduire son automobile à la casse, celle-ci est assise dans son véhicule qui représente l'ego. Une fois arrivé à la casse, la personne qui représente la conscience quitte son véhicule qui représente le corps physique. La personne continue à vivre et le véhicule qui représente le corps physique meurt dans le sens qu'il est broyé pour ensuite être récupéré.

Il en est de même pour la personne dont ses jours sont comptés, celle-ci doit savoir qu'elle ne meurt pas, car elle est une conscience et une conscience, c'est une sorte de pulsar vibratoire qui a été créée par le double de l'Homme.

Pour regarder la mort froidement, l'ego doit savoir qu'il est une composante éphémère et que celui-ci doit dépasser la forme de son ego pour porter son attention sur la conscience, voire son esprit et pour ce faire, l'ego doit vivre son moment présent.



Comment une personne en fin de vie devrait-elle gérer la mort ?

La gestion de la mort est une question de prise de conscience. L'ego doit savoir qu'il n'est pas juste un être fait de chair humaine, celui-ci doit savoir qu'il a une conscience, voire un esprit. Un ego qui gère sa fin de vie au niveau de la forme de son ego, celui-ci se retrouvera dans un bain d'émotions dans lequel il se noiera. C'est-à-dire que l'ego vivra deux morts, celui-ci vivra la mort de l'ego à partir de ses émotions, ensuite, il vivra le détachement de sa conscience de son socle matériel.

L'ego doit apprendre à s'élever en conscience pour gérer la mort, celui-ci doit se détacher mentalement de son corps physique. L'ego doit dépasser le stade de la croyance, celui-ci doit cesser de croire que la forme de son ego est réelle. L'ego doit savoir que la réalité de son être se situe au niveau de la conscience ou de son esprit.

L'attention de l'ego devrait être mise sur la conscience et non pas sur le corps physique. Certes, pour certains individus, cela peut paraître incompréhensible, mais c'est un fait, le corps physique meurt et la conscience survie au-delà du corps physique, car celle-ci est source de vie, elle ne meurt pas, elle ne fait que changer de plan conscience pour un autre plan de conscience.



Pourquoi la mort est-elle un sujet tabou ?

C'est l'incompréhension sur la mort qui crée le tabou. Le tabou prend sa source dans la religion, celle-ci a inculqué à l'Homme des dogmes pour le stigmatiser à un processus de polarité. En fait, la religion a séparé l'Homme de son esprit, celle-ci a fait en sorte que l'Homme développe une croyance dans sa forme physique, voire dans l'ego.

Toutes les religions confondues divisent l'Homme par la croyance en celle-ci. L'Homme n'a nullement besoin de religion pour se SAVOIR mentalement, celui-ci a juste besoin de comprendre qu'il est fait de deux composantes, son ego et sa conscience qui anime l'ego dans la matière.

Les religions ont spiritualisé la conscience de l'Homme dans le but que celui-ci serve le plan spirituel. Il ne faut pas se leurrer, on sait tous que les forces astrales sont derrière les religions, celles-ci utilisent le masque de la religion pour manipuler la conscience humaine.

Donc, la mort doit être démystifiée pour permettre à la personne en fin de vie de transcender sa conscience psychologique pour accéder à la conscience supérieure, voire son esprit.

Les forces astrales ont créé un tabou autour de la mort pour empêcher l'Homme de les démasquer, c'est ainsi que les forces astrales manipulent la conscience de l'Homme pour la maintenir sur le plan de la mort.



Devons-nous craindre la mort ?

Absolument pas, la mort n'est pas à craindre, au contraire, ce sont les forces astrales derrière le plan de la mort qui sont à craindre, car celles-ci représentent le plan de la mort. Les forces astrales feront tout pour maintenir l'Homme en relation avec la mort, car elles se servent de la peur de la mort pour contrôler la conscience de l'Homme.

La peur est une illusion qui devient réelle lorsque l'ego y met de la croyance. Donc, la peur de la mort est une illusion que l'ego devra transcender, les forces astrales veulent maintenir la croyance dans la forme physique de l'ego, celles-ci veulent que l'ego croit que son corps physique est réel, ainsi, elles s'assurent de maintenir une distance entre l'ego et son esprit, voire sa conscience réelle.

La mort est un mur d'illusion qui a été érigé par la croyance. C'est pour cette raison que l'on dit que l'ego ne doit pas CROIRE, il doit le SAVOIR. Un ego psychologique croit et un ego psychique sait !

Un ego qui s'élève en conscience, c'est que celui-ci a dépassé le stade de la croyance, plus l'ego se sait mentalement, plus il accédera à son esprit.

Il faut savoir que la croyance est une sorte de colle psychique qui maintient l'ego dans le sarcasme de son mental inférieur. Un ego qui cesse de CROIRE, c'est un ego qui est dans sa conscience ou dans son esprit.



Faut-il avoir peur du peu de temps qu'on a à vivre ?

Il faut savoir que la peur est une illusion et que le temps est une émotion qui permet à l'ego de se fixer dans un espace donné. Le temps fait la relation permettant le contrôle de l'ego sur le mouvement de l'énergie. Pour contrôler l'énergie, l'ego a besoin d'arrêter le temps et pour ce faire, celui-ci va créer des émotions qui seront une sorte de cadre dans lequel l'ego aura l'impression de contrôler le temps.

C'est la peur qui est la source du contrôle sur le temps. L'ego n'a pas besoin de temps, car celui-ci n'existe pas, le temps est une autre illusion produite par la polarité de l'énergie.

Un ego qui développe de la peur face au temps qu'il lui reste à vivre, c'est un ego qui vit une mort psychologique et lente, c'est-à-dire que celui-ci vit dans les émotions de la mort de son ego sans tenir compte de sa conscience qui est la source de vie de son ego.

La peur ne se crée pas tout seul, celle-ci provient d'une pensée que les forces astrales ont insufflée dans le mental de l'ego et si l'ego accepte cette pensée de peur qui lui a été insufflée, celle-ci se matérialisera dans l'ego sous différentes formes qui feront souffrir l'ego.

Lorsque l'ego a peur du temps qu'il lui reste à vivre, c'est que celui-ci n'est pas dans son moment présent, il vit dans le passé ou dans le futur. Encore là, c'est la croyance dans la pensée insufflée qui fait perdre le moment présent à l'ego.

L'ego doit savoir que le passé et le futur sont de la polarité et lorsque l'ego est dans son moment présent, il annihile la polarité dans son mental. Ce faisant, le moment présent permet de dissoudre la peur du temps qu'il nous reste à vivre.



Doit-on se détacher de ses proches en fin de vie ?

Une personne qui sait ses jours comptés, il est impératif que celle-ci puisse s'individualiser à l'extrême pour ne faire qu'UN avec sa conscience ou son esprit.

L'ego doit savoir que les proches sont des personnes qui sont venues sur le plan matériel tout comme lui pour vivre des expériences. Ceux-ci aussi sont assujettis à leurs consciences respectives et un jour ou l'autre lorsque leur conscience se détachera de leur socle physique, ils devront s'individualiser pour s'amarrer à leur conscience.

L'ego s'est incarné seul et il repartira seul, les proches ne sont que des accessoires qui ont été mis en place dans la matière pour créer le cadre parfait pour l'évolution de la conscience de celui-ci.

Ce faisant, il est impératif que l'ego se détache mentalement de ses proches, sinon il sera maintenu dans une conscience psychologique dominée par les émotions qui feront en sorte de maintenir l'ego en basse vibration. L'ego doit voir ses proches comme des personnes auxquelles il rend visite tout comme lorsque l'on rend visite à un ami, une fois la visite terminée, l'ego s'en retourne chez lui paisiblement.

Le détachement de ses proches permettra à l'ego de s'individualiser ou de se redresser à la verticale dans son mental. L'individualisation connectera l'ego à sa conscience, voire son esprit et l'ego ne connaîtra pas la fin de vie. Au contraire, celui-ci sera plus vivant que jamais il l’aura été dans son corps physique, car la conscience est la source de vie qui n'a pas de fin.



La vie prend-elle fin à la mort du corps physique ?

La vie ne fait pas partie de la fin, la vie est expansion, elle est multidimensionnelle, la vie est la conscience. L'ego doit comprendre sa structure psychologique pour sortir de la croyance d'une fin de vie. L'ego doit savoir qu'il existe le mental inférieur qui est la conscience psychologique et le mental supérieur qui représente l'esprit.

Alors, le mental inférieur est représenté par la forme de l'ego dans un corps physique, celui-ci est un être de croyance. Ce faisant, l'ego croit que son corps physique est réel, mais dans les faits, celui-ci est la réflexion de ses corps subtils, c'est une sorte d'hologramme psychique.

Tant et aussi longtemps que l'ego sera dans la croyance, celui-ci sera prisonnier de son mental psychologique. L'ego en mettant son dévolu dans la croyance, celui-ci se voit refuser l’accès à son esprit ou à sa conscience supérieure.

L'ego doit savoir que le corps physique n'est qu'une forme illusoire, voire une fausse perception de son esprit dans la matière. Donc la fin du corps physique représente la fin de l'illusion de l'ego dans la matière. Par contre, la conscience de l'ego n'a pas de fin en soi, celle-ci est réelle et permanente, elle contient la vie, l'essence même de l'esprit.

À la mort du corps physique, l'ego se retrouve dans sa conscience qui sera téléportée sur un autre plan de conscience pour poursuivre son évolution. Le plan de conscience qui sera attribué à la conscience de l'ego dépendra du statut vibratoire de la conscience de cet ego.

Pour résumer, lorsque la conscience se détache du corps physique, celui-ci meurt et la conscience continue de vivre son évolution.

 

L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 31-07-2021
Fiche: id-00466 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07260 visites + 9 visiteurs