Les Chroniques MTC

Chronique #586

Une lectrice se questionne sur la croyance en la forme.


Comment ne plus croire en la forme ?

La lectrice dit : "Je sais que la forme est une illusion et pourtant, mon ego est pris de panique quand vient le temps de plonger dans le vide, pourquoi ?"

L'illusion de la forme est contrôlée par les parasites psychiques cachés derrière l'intellect de l'ego. Ces parasites psychiques ne cessent de bombarder le mental de l'ego avec des pensées récupératrices afin de maintenir l'illusion de la forme en place.

Ce faisant, l'ego donne de la valeur aux pensées qu'il reçoit, du coup, il se fait récupérer aussitôt par l'intellect. Pour développer de la croyance, l'ego doit mettre une valeur dans la pensée qu'il reçoit, puis cette valeur autorise la pensée à prendre forme dans la matière.

Ensuite, c'est l'intellect qui maintient la croyance dans la forme-pensée. Pour sortir de la croyance en la forme, il est impératif que l'ego vive dans l'instant présent, sans cette consigne vibratoire, l'ego continuera de s'appuyer sur son intellect, il sera maintenu dans la forme de son ego, voire dans un encadrement psychologique.
 

D'où vient la croyance ? Comment elle se crée ?

La croyance tire son origine de la pensée, aussitôt celle-ci une fois acceptée dans le mental de l'ego, elle est relayée à l'intellect qui crée et donne une sorte de structure psychologique pour engendrer une forme.

La forme est un encadrement psychologique soutenu par l'attribution d'une valeur que l'ego donne à cette forme. Mais celle-ci n'est en fait qu'une illusion soutenue par la croyance, c'est une sorte de boucle sans fin qui se perpétue jusqu'aux confins du mental psychologique.

Ce faisant, l'illusion est tellement puissante dans la suggestion entretenue par les parasites psychiques que l'ego croit être dans la réalité de son esprit. L'ego se fait berner par la valeur qu'il donne à la pensée, à la forme et cette valeur se convertit en croyance.
 

La croyance serait-elle la prison de l'ego ?

La croyance est le cadenas qui sert de résistance à la forme engendrée. La croyance et la forme constituent la prison de l'ego, la croyance est avant tout un jeu de subtilité utilisé par les parasites psychiques pour contenir l'ego dans la forme de sa propre réflexion.

Autrement dit, les parasites psychiques forcent l'ego à croire en son intellect, c'est la raison pour laquelle l'ego a de la difficulté à se détacher de son intellect. C'est la croyance en l'intellect qui pose un problème, parce que l'ego a peur de se retrouver dans le vide de son esprit.

Un ego dans son intellect, voire dans la forme psychologique, celui-ci s'appuie sur des supports psychologiques pour survivre dans la matière. L'ego est tellement éloigné de son esprit qu'il n'ose plus se détacher de son intellect.

Ce faisant, les parasites psychiques par le biais de la pensée subtile vont forcer l'ego à croire en son intellect. L'intellect est la matrice de l'ego, celui-ci est pris dans cette matrice psychologique, il n'arrive pas à quitter cette matrice à cause de l'illusion que celle-ci crée dans le mental de l'ego.

Du coup, la croyance en cette illusion matricielle crée la prison de l'ego.
 

Est-ce que la croyance crée une forme ?

Effectivement, la croyance engendre la forme qui en retour maintient l'ego dans son mental psychologique, voire dans son intellect. À chaque fois que l'ego croit en quelque chose, il crée une forme, d'où le monde de la forme. C'est comme si l'ego créait un mensonge et qu'il croyait en son propre mensonge, d'où l'illusion de la forme du mensonge.

En fait, c'est ce que les parasites psychiques font avec l'Homme, ils le maintiennent dans le mensonge cosmique pour éviter que l'Homme ne se reconnecte à son esprit. Le mensonge cosmique est l'illusion qui maintient l'Homme dans la croyance en la forme, c'est pour cette raison que l'Homme n'arrive pas à s'extirper de la forme de son ego ou de son intellect.

L'Homme donne tellement de valeur à la forme que celle-ci devient réelle dans son mental, cette croyance en la forme a fait émerger dans le mental de l'Homme cet intellect qui le lie aux parasites psychiques dans son mental.

Lorsque l'Homme cessera de croire en la forme, les pensées n'auront plus d'effets sur le mental de l'Homme parce qu'il sera dans son esprit.
 

Quel est le but de la croyance ?

Le but de la croyance est de maintenir l'Homme prisonnier dans la forme, voire dans la forme de son ego. L'ego est la réflexion de son esprit, il est une forme réfléchie et le problème, c'est que les parasites psychiques via la pensée font croire à l'Homme que sa réflexion est réelle. Du coup, l'Homme a développé une croyance en sa propre réflexion, d’où sa prison.

Une réflexion, ce n'est pas réel, ce sont des prismes qui reconstituent une image représentant l'émetteur de la réflexion. Lorsque l'on se place devant un miroir, on voit la réflexion de l'ego dans le miroir, on sait que c'est juste une réflexion. Mais les parasites psychiques font croire à l'ego que sa réflexion est réelle, d'où l'intérêt pour eux de maintenir l'ego dans la forme de cette réflexion, voire dans l’illusion.

Ainsi, les parasites psychiques peuvent se véhiculer dans la matière à travers la forme de l'ego, voire dans la réflexion de celui-ci. Mais lorsque l'ego réintègre son centre mental, il est aussitôt dans son esprit et la forme de celui-ci se dissout instantanément.
 

Vous dites être mélangée à savoir où j'en suis dans ma mutation !

Cela se produit parce que l'ego ne vit pas dans l'instant présent, il se fait piéger par le contrôle de vouloir à tout prix établir une communication avec son esprit. Et pourtant, il suffit simplement d'être dans l'instant présent.

Lorsque l'ego exerce le moindre contrôle, celui-ci perd de facto sa présence à son esprit, il est dans une forme, l'ego n'est plus dans son centre mental ou sur le point zéro. L'ego doit cesser de se prendre au sérieux dans la matière, celui-ci doit savoir qu'il est seulement un support pour sa conscience et c'est tout.

Lorsqu'une personne est dans son ego, celle-ci est dans une forme, voire dans un cadre psychologique, c'est la raison pour laquelle la personne doit s'élever au-delà de la forme de son ego pour communiquer avec son esprit, voire avec sa réalité.

Vivre dans l'instant permet d'être dans son esprit, c'est d'être à l'extérieur de l'intellect ou du cadre psychologique.
 

Vous dites : "Je sais que je dois mourir à mon intellect, l'esprit me l'a confirmé."

Pour mourir à son intellect, l'ego doit vivre dans l'instant présent en permanence. Vivre l'instant présent, c'est d'être dans son esprit. Mourir à son intellect, c'est plonger dans le vide sidéral de son esprit, c'est l'ego qui prend conscience réellement de son esprit, il se jette dans les bras de son esprit quoi qu'il arrive.

Se jeter dans les bras de son esprit, c'est de s'affranchir de la peur que l'intellect met en place pour créer une frontière illusoire afin de maintenir l'ego amarré à son intellect et du coup à ses supports psychologiques.

Mourir à l'intellect, c'est de ne plus croire en la forme de son ego, il faut dépasser la forme de l'ego, c'est cette forme qui maintient l'ego amarré à l'intellect. L'ego doit en arriver à lâcher ses supports psychologiques pour apprendre à marcher dans le vide de son esprit.
 

Mais ce que je sais, c'est que je dois trouver le courage, la volonté de sortir de l'illusion, mais comment dépasser l'illusion de la forme ?

Pour dépasser l'illusion de la forme, l'ego doit cesser de croire en la forme de son ego, un ego qui se prend au sérieux, c'est un ego qui croit en la forme de son ego, c'est la raison pour laquelle il se croit réel. Mais dans les faits, l'ego est la partie réfléchie de son esprit dans le monde de la forme.

Pour contrecarrer cette illusion en la forme de l'ego, l'individu doit cesser de forcer la communication, il a juste à être dans l'instant présent. Lorsque l'ego force le mouvement, il est sous le contrôle d'une entité, l'ego a juste à être.

Ce n'est pas une question de courage pour sortir de l'illusion, c'est une question de prise de conscience, lorsque tu sais, tu es dans ton esprit et lorsque tu crois, tu es dans ton intellect, voire dans l'illusion de la forme.
 

Vous dites : "Je sais que sans la forme, le champ de conscience s'élargit pour donner accès à l'être réel que nous sommes sur le plan de l'éther."

Vous avez parfaitement raison d'affirmer cela, car c'est le cas. Mais vous devez cesser de combattre l'illusion, c'est là que le piège se situe. Le temps que l'ego combat dans l'illusion, sans le savoir, il donne une valeur à l'illusion.

Il faut savoir que si l'ego livre un combat à l'illusion, c'est qu'il croit que l'illusion est réelle, sinon l'ego cesserait immédiatement le combat, il serait de facto dans l'instant présent, voire dans son esprit.

Une illusion ça ne se combat pas, l'illusion n'est pas réelle, c'est un mélange de prismes temporels pour permettre à l'individu d'entrer dans la forme de son ego. L'illusion se dissout par la prise de conscience, lorsque l'ego prend conscience qu'il est dans une illusion, la valeur en celle-ci s'estompe et l'illusion se dissout instantanément.
 

Vous dites que le point zéro est dur à atteindre !

Tant et aussi longtemps que l'ego combattra l'illusion, il sera emprisonné dans l'un de ses deux pôles. Le point zéro s'atteint lorsque l'ego se maintient consciemment au centre de ses deux pôles dans son mental.

Les deux pôles représentent l'action négative et positive, c'est ce qui crée la polarité. Donc le fait de combattre l'illusion maintient l'ego dans un pôle, d'où la perte du point zéro.

L'ego ne doit pas s'engager dans la forme en livrant quelconque combat, en agissant ainsi, il se fait piéger par la polarité. Pour atteindre le point zéro, l'ego doit cesser de croire en la forme de son ego, il doit cesser d'utiliser son ego pour forcer la communication avec l'esprit, l'ego a juste à vivre dans l'instant présent.

Vivre dans l'instant présent, c'est d'être sur le point zéro, la personne doit en arriver à se dissocier de la forme et de son ego pour vivre de la présence.

La forme de l'ego, c'est l'intellect ou son encadrement psychologique et l'ego, c'est le support à sa conscience, du coup, ces deux parties doivent se dissocier l'une de l'autre pour que l'individu puisse vivre dans l'instant présent.


L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 15-04-2022
Fiche: id-00665 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07266 visites + 12 visiteurs