Les Chroniques MTC

Chronique #583

Ne combattez pas qui vous êtes, vous allez perdre !

La plupart des personnes que je reçois en consultation se livrent un combat avec elles-mêmes, ces personnes, sans le savoir, luttent pour demeurer dans la forme de leur intellect. Elles disent avoir peur du vide, c'est la raison pour laquelle elles continuent de s'appuyer sur leur intellect.

Ce combat, livré contre ce que vous êtes, est une illusion, il devient évident que l'ego va perdre, il faut savoir que le combat que l'ego se livre à lui-même est en fait une résistance psychologique que l'on nomme l'intellect.

Cet intellect est la plus grosse résistance psychologique que l'ego devra transmuter au cours de sa vie. Lorsque le cycle de vie psychologique de l'ego est terminé, celui-ci se voit dans l'obligation de réagir face à son esprit.

Autrement dit, c'est l'esprit qui force l'ego à se détacher consciemment de son intellect qui lui servait de port d'amarrage le temps de la construction de ses corps subtils. Du coup, l'esprit entame un processus de désamarrage de l'intellect, l'esprit oblige l'ego à réintégrer son centre mental.

Intégrer le centre mental veut dire que l'ego doit plonger dans le vide de son esprit, c'est-à-dire que l'ego doit se défaire de tous ses supports psychologiques pour embrasser le vide de l'esprit. C'est ce qui fait peur à l'ego, car celui-ci croit qu'il va mourir s'il se détache de son intellect, d'où la peur.

En fait, la crainte de l'ego est fondée, parce que l'esprit va amener l'ego à mourir à son mental inférieur, voire son intellect, cette mort sera consciente et mettra fin au combat de l'ego avec lui-même.

La réalité de l'ego n'est pas dans la forme de celui-ci, mais plutôt dans son esprit. L'ego croit à tort que la forme expressive de sa réflexion est réelle, cela est dû à la croyance en la pensée sur laquelle l'ego a mis une valeur. Partant de cet état de fait, la pensée s'est matérialisée dans une forme qui a emprisonné l'ego mentalement.

L'ego doit cesser de combattre qui il est, il doit se lever à la verticale dans son mental pour reprendre les rênes de son appartenance à l'esprit. Il doit cesser d'être l'esclave des parasites psychiques qui se cachent derrière son intellect.

L'ego doit savoir que la peur est une illusion très puissante lorsque celle-ci est appuyée par la valeur que l'ego donne à cette illusion. Lorsque l'ego cessera de croire en la peur, l'illusion se dissipera immédiatement, elle laissera le passage libre à l'ego dans son mental.

Il faut savoir que les parasites psychiques n'ont pas l'autorisation de forcer l'ego à se contenir dans une forme, par contre, ils ont le droit d'influencer l'ego dans son mental via des pensées suggestives. Par la suite, il revient à l'ego inconscient d'accepter ou de refuser la pensée. Mais l'ego n'étant pas au fait de la mécanique occulte qui se joue dans son mental, il se laisse piéger en acceptant les pensées qui lui sont envoyées par les parasites psychiques.

Du coup, l'ego a développé de la croyance en la forme pensée, c'est à cet instant que la forme de l'intellect a vu le jour dans la psyché de l'ego. Cet intellect s'est développé au fil des expériences de l'ego à travers les pensées qu'il a lui-même acceptées par ignorance, voire par inconscience.

Il n'est pas surprenant aujourd'hui de constater le combat de l'ego avec lui-même parce qu'il croit que son intellect est son esprit, voire sa réalité. L'ego est berné par la croyance qu'il met dans les pensées qui lui sont envoyés et qui ne font que cumuler des formes par-dessus d'autres formes.

Ces couches successives de formes pensées représentent les murs psychologiques et illusoires de la prison de l'ego que l'on nomme l'intellect.

Pour mettre fin à l'illusion de l'intellect, l'ego doit cesser de croire, ce qui provoquera le détachement de l'ego de son intellect. Du coup, l'ego sera attiré par son esprit qui lui montrera le chemin de la réalité, voire de l'incandescence, du savoir instantané.
 

Lorsqu'il y a combat, est-ce obligatoirement un signe de parasitage ?

Effectivement, cela est un signe que l'ego est parasité, voire pris dans une forme spirituelle. Il faut savoir que derrière le combat que l'ego livre à son esprit, ce sont les parasites psychiques qui créent des résistances psychologiques dans le mental de l'ego.

L'ego n'ayant pas d'identité psychique, il s'en remet inconsciemment aux parasites psychiques, d'où les résistances de l'ego envers son esprit. Les parasites psychiques implorent l'ego subtilement à demeurer dans la forme de son ego, voire dans un encadrement psychologique.

Ce faisant, l'esprit va créer certains mouvements qu’il mettra en place dans la matière qui aura pour effet de mettre en échec les parasites psychiques afin que ceux-ci libèrent l'ego de leur emprise mentale.

L'arme des parasites psychiques, c'est la croyance, ceux-ci utilisent la croyance pour maintenir l’individu dans la forme de son ego. Les supports psychologiques que les parasites psychiques donnent à l'ego font partie de la croyance. Tant et aussi longtemps que l'ego sera dans la croyance, il sera parasité dans son mental, voire prisonnier de la forme ou de son encadrement psychologique.
 

Comment arrêter de croire ?

Pour arrêter de croire, l'ego doit vivre dans l'instant présent, du coup, l'ego sera dans son esprit et la croyance s'effondrera. Il faut se poser la question à savoir d'où vient la croyance ?

La croyance vient d'une pensée programmée par les parasites psychiques, lorsque l'ego reçoit la pensée qu'il accepte inconsciemment dans sa psyché, il développe de la croyance, parce que la pensée reçue va aussitôt engendrer une forme qui sera appuyée par l'intellect et nourrie par les émotions.

Cette nourriture émotionnelle consolidera la croyance de l'ego en la forme-pensée. La pensée est une onde vibratoire que l'ego reçoit dans sa psyché, cette onde vibratoire est programmée et une fois acceptée, elle crée une illusion via des prismes psychiques pour que l'ego développe de la croyance.

Lorsque l'Homme croit, il est systématiquement dans une forme, la croyance n'existe pas dans l'instant présent, il n'y a que l'esprit, voire la réalité de l'Homme.
 

Finalement, comment savoir et définir ce que l'on "est" afin de cesser de le combattre ?

Pour définir ce que l'on est, l'Homme doit avoir une identité psychique, pour ce faire, l'Homme doit être dans son esprit et pour être dans son esprit, l'Homme doit vivre dans l'instant présent. Vivre dans l'instant présent, c'est s'élever au-delà de la forme de l'ego, voire de son encadrement psychologique.

L'Homme ne se connaît pas, parce qu'il est prisonnier dans la forme de son ego, voire dans des cadres psychologiques. Le coupable, c'est la croyance que l'Homme met en son intellect, l'Homme ne comprend pas que l'intellect est une plate-forme psychologique qui le relie aux parasites psychiques dans son mental psychologique.

Le problème vient du fait que l'Homme s'appuie sur des supports psychologiques, tels que la mémoire, la pensée, etc. L'Homme croit que son intellect est son esprit, il s'accroche éperdument à cet intellect. L'Homme croit que s'il se détache de son intellect, il va mourir, c'est la peur du vide qui maintient l'Homme dans la psychologie, voire dans le rationnel.

L'Homme dans son intellect a besoin de tout contrôler, c'est la raison pour laquelle il se bat, tandis que l'Homme dans son esprit ne contrôle rien, il ne fait que suivre les mouvements de son esprit.

Vivre dans l'instant présent, c'est mettre fin à toutes ses résistances psychologiques, c’est sortir de la forme de son ego.


L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 12-04-2022
Fiche: id-00662 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  08026 visites + 9 visiteurs