Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique #469

L'intellect sous le microscope de l'esprit !

Beaucoup de personnes n'arrivent pas à comprendre ce qu'est l'intellect, d'où la création de cette chronique. Il y a beaucoup d'informations dans les chroniques MTC sur l’intellect, mais le contenu vibratoire de cette chronique-ci sera descendu plus bas dans l'énergie afin que l'ego puisse faire la différence entre l'intellect et l'esprit.

Comme présenté sur l'image ci-dessus, d'un point de vue physique, le cerveau gauche sert de plate-forme à l'intellect, tout comme le cerveau droit sert de plate-forme à l'esprit. Le cerveau gauche, voire l'intellect, est la partie qui analyse et découpe l'information pour la convertir en connaissance.

La connaissance devient donc de l'information découpée en parcelles, elle est statique. Elle se convertit par la suite en mémoire et c'est à cette mémoire que l'intellect se réfère pour se diriger dans la matière. L'ego prend appui sur l'intellect qui à son tour s'appuie sur la mémoire. Cette action est une forme de boucle mémorielle qui maintient l'ego dans la rationalisation, c’est-à-dire dans la division ou dans la polarité.

L'autre jour, je discutais avec une personne qui de temps en temps pouvait se connecter à son esprit. Je savais pertinemment que c'était l'esprit de cette personne qui me répondait à ce moment-là, donc je l’ai dit à cette personne : "Tu vois, c'est ton esprit qui me parle". Cette personne était alors pleinement consciente de ce fait, et pourtant, elle continue de côtoyer son intellect.

Dans un autre cas de figure, ce matin, j’étais en consultation avec une autre personne. Celle-ci me racontait qu’elle voulait poser sa candidature pour un travail, cependant une petite voix à l’intérieur d’elle lui disait que ce n’était pas la voie à suivre. Alors, j’ai demandé à la personne ce qu’elle allait faire. Elle m’a répondu qu’elle allait quand même postuler pour cet emploi. Je lui ai dit : “Pourquoi ne pas suivre le mouvement de ta petite voix ?” Cette personne a répondu qu’elle voulait fuir la solitude. Je lui ai expliqué que fuir la solitude était la voix de son intellect et que refuser ce travail était la voix de son esprit. En fait, c’est l’émotion qui reliait cette personne à son intellect.



Mais comment une personne qui a touché à son esprit peut-elle continuer à s'appuyer sur son intellect ?

Cette personne qui ignore la voix de l’esprit se fait immédiatement récupérer par son entité primaire, c'est pour cette raison qu'elle vit des micros connexions avec l'esprit. L'entité primaire envoie des pensées de peur dans le mental de cette personne et comme celle-ci n’est pas toujours présente dans son mental, son intellect accepte les pensées de peur. Ce faisant, l'ego est aussitôt récupéré par l'entité primaire qui le remet dans son cadre psychologique.

Cette personne tournera dans cette boucle sans fin jusqu'au jour où elle prendra conscience qu'elle devra mourir à son mental psychologique. Cela se produira lorsque la personne s'en remettra uniquement à son esprit, ce faisant, celle-ci plongera de façon consciente dans le vide sidéral de son esprit et là, ce sera la fin de l'intellect.

L'intellect utilise la plate-forme du cerveau gauche pour se tenir en place, et sous son influence, l'ego se remet toujours en question. D'ailleurs, c'est le rôle de l'intellect de maintenir l'ego divisé, dans le doute, pour que celui-ci reste accroché à son mental psychologique.

L'intellect fera tout pour empêcher l’ego de passer du cerveau gauche au cerveau droit, car l'intellect sait que si l'ego franchit la frontière de son cerveau droit, cet ego aura accès non plus à de la mémoire statique, mais à de l'information en temps réel, et cela en permanence.



Comment savoir si je suis dans l'intellect ou dans mon esprit ?

Si l'ego est moindrement sensible dans sa psyché, voire conscient, il entendra la voix de son esprit dans sa tête. Vous savez, cette petite voix qui nous parle à l'intérieur, c'est cette petite voix que l'ego doit écouter.

Mais pour entendre cette petite voix qui nous parle à l'intérieur, il faut que l'ego cesse de rationaliser, de contrôler ou de manipuler l'information qu'il reçoit de sa petite voix intérieure.

Cette petite voix à l'intérieur, tout le monde l’a déjà entendue un jour ou l'autre. Le problème qui se pose, c'est lorsque cette petite voix donne une directive à l'ego. Au lieu de suivre la directive première de cette petite voix, l’ego va chercher à rationaliser l'information, voire à l'analyser, c'est ainsi qu'il se fait automatiquement récupérer par son intellect qui le repositionne dans son cadre psychologique.

Lorsque j'écris une chronique, j'écris en continu et je ne cherche aucunement à analyser l'information que je reçois, même si celle-ci semble bizarre ou incohérente, je l'écris tout simplement. Si je rationalisais l'information, j'affecterais de facto le taux vibratoire de la chronique, le texte deviendrait de l'information psychologique et polarisée.

Voici un petit exemple concret :

L'autre jour, j'étais avec ma conjointe dans un centre commercial, celle-ci disait vouloir acheter un manteau. Pour la taquiner, je lui ai posé la question suivante : "L'achat d'un manteau, est-ce réellement un besoin ?" Ma conjointe m’a regardé avec un air hésitant puis elle m’a dit avec un sourire : "Oui, c'est un besoin !" Je savais que ce n'était pas un besoin et elle aussi le savait, donc elle a préféré me répondre avec son intellect afin d'autoriser son ego à se pourvoir d'un nouveau manteau.

Cette anecdote démontre bien la pertinence de l'information ajustée dans le mental de ma conjointe, car celle-ci avait reçu l'information ajustée de son esprit, mais elle a préféré passer par l'intellect pour se donner un semblant de droit de regard sur son achat. C’est ça de l’intellect.

L'intellect, c'est de l'ego, et de l'ego, c'est polarisé, c'est-à-dire que la conscience mentale de celui-ci est contaminée par des parasites psychiques, d'où l'inconscience de l'ego dans son mental et la manipulation de celui-ci par les parasites psychiques qui contrôlent sa forme.

C'est comme si les parasites psychiques détenaient la conscience mentale de l'ego dans une forme psychologique contre son gré. Ces parasites psychiques maintiennent l'ego dans les mémoires et les émotions. Partant de cet état de fait, le mental de l'ego devient très lourd et oblige l'ego à la vie horizontale, c'est-à-dire que l'ego est forcé de se nourrir de connaissances, de mémoires, etc.

Alors, il devient très difficile pour l'ego de se connecter à son esprit ou de traverser la frontière de son cerveau gauche pour pénétrer consciemment dans le cerveau droit qui sert de plate-forme psychique à l'esprit.



Pour savoir si nous utilisons notre intellect, pouvons-nous nous baser sur le temps ? Comme par exemple se dire qu'après une seconde, toute réflexion ou pensée est récupérée par l'intellect ? 

Effectivement, le délai fait partie de la récupération de l'information par l'intellect, car lorsque l'ego s'accorde un délai d'un quart de seconde, l'intellect a déjà récupéré l'information. Pour empêcher l'intellect de s'approprier l'information de l'esprit, il ne doit pas y avoir de délai, voire de réflexion sur l'information reçue, sinon l'ego tombe dans la polarité.

Lorsque l'ego conscient entend sa petite voix intérieure, celui-ci doit s'abstenir de réfléchir, l'ego doit être spontané dans sa réaction. Par exemple, si une question vous est posée et que votre petite voix vous dit : "Oui", alors, l'ego doit s'en tenir à cette réponse coûte que coûte.

Si l'ego cherche à rationaliser l'information reçue, il se fera polariser ; l'intellect repositionnera l'ego dans un cadre rationnel et l'ego vivra de l'ambivalence. Si votre esprit vous dit : "Oui, tu peux aller de l'avant !", alors l'ego doit s'en tenir uniquement à cette information de son esprit ou de sa petite voix intérieure.

L'ego doit en arriver à différencier sa petite voix intérieure de son intellect. Vous devez savoir que la petite voix intérieure est spontanée, tandis que l'intellect, ça traine en longueur, c'est compliqué, c'est constamment de la rationalisation. L'intellect cherchera toujours à mettre l'ego dans la polarité, voire dans la division, ce faisant, l’ego ne pourra entrer en contact avec l'esprit, car il sera alourdi par la psychologie rationnelle dans sa psyché.

L'ego conscient communique avec son esprit et l'ego inconscient traite avec son intellect.



Nous avons vu que les pensées passent par la porte d'entrée qu'est l'intellect. Dans ce cas-là, pouvons-nous conclure que dès que nous pensons trop, nous sommes dans l'intellect ?

La réponse qui serait la plus approprié à cette question, c'est que lorsque l'ego ne gère pas les pensées qui lui sont insufflées dans sa psyché, il est dans l'intellect. Car l'ego n'étant pas présent dans sa psyché, c'est l'intellect qui prend le relais, c'est lui qui autorise les pensées à pénétrer dans le mental de l'ego.

C'est pour cette raison qu'il est indispensable que l'ego soit présent dans sa psyché pour gérer ou prendre conscience des pensées qui lui sont insufflées. C'est lorsque l'ego est présent dans son mental qu’il est lucide à sa petite voix intérieure, par contre, si l'ego est à l'extérieur de son mental, il sera d'office dans son intellect.

Il existe deux plateformes de communication dans le mental de l'ego, il y a l'esprit et l'intellect. D'un point de vue physique, on peut dire que le cerveau gauche est la plate-forme de l'intellect et le cerveau droit est la plate-forme de l'esprit.

Le cerveau gauche, voire l'intellect, va traiter l'information de manière rationnelle, il va compartimenter l'information pour y stocker de la connaissance, des mémoires, etc. Tandis que le cerveau droit, voire l'esprit, n'a aucunement besoin de stocker quoique ce soit, car l'information n'est pas statique, elle est réelle, c'est de l'information dans l'instant présent.

Alors, c'est à l'ego que revient la tâche d'appréhender la mécanique de la communication au sujet de l'esprit ou l'intellect. C'est seulement une question de prise de conscience. Ou bien l’ego est dans le mouvement de l'esprit, ou il est dans l'intellect.

Pour communiquer avec l'esprit, l'ego doit dépasser toutes les formes d'insécurité, il doit se lancer dans le vide sidéral de son esprit et peu importe les conséquences.



Le fait justement d'avoir du mal à comprendre ce qu'est l'intellect, est-ce parce que nous voulons le comprendre de manière intellectuelle ? Et qu’en fait, il n'y a rien à comprendre ?

C'est une question de prise de conscience, l’ego est conscient de son esprit ou il ne l’est pas, il en va de même pour l'intellect. L'ego conscient ne peut pas jouer sur les deux tableaux, il doit trancher une fois pour toute. L'ego conscient sait qu'il y a l'esprit et l'intellect et pourtant malgré cela, il cherche toujours des appuis de son intellect, pourquoi ?

Cela signifie que l'ego n'est pas assez conscient, c'est-à-dire qu’il n'a pas intégré cette connaissance, et c'est lorsque l'ego aura intégré cette connaissance que celle-ci se transformera en SAVOIR. En fait, l'ego n'est pas assez ajusté dans son mental, c'est pour cette raison qu'il peine à quitter le confort de son intellect qui lui garantit une fausse sécurité.

La prise de conscience face à l'esprit ne peut pas être jaugée avec l'intellect, elle se fait dans l'instant présent. C'est tout le contraire avec l'intellect, car celui-ci rationalise tout, il maintient l'ego dans l'ignorance de ses mémoires.

Le problème de l'ego, c'est que celui-ci cherche des appuis dans l'esprit, mais il n'y a aucun appui, car de l'esprit, c'est du vide, alors pour communiquer avec l'esprit, l'ego doit mourir consciemment à son intellect. La mort de l'intellect implique de passer du cerveau gauche au cerveau droit et de ne plus revenir dans le cerveau gauche qui est très lourd pour la conscience mentale.



Comment faire taire une bonne fois pour toutes cet intellect ?

Pour ce faire, l'ego doit appréhender la mécanique de l'intellect, voire son mode de fonctionnement avec ces attributs psychiques.

L'intellect n'est pas seul, il est appuyé par la pensée insufflée par des parasites psychiques, et lorsque celle-ci est acceptée par l'intellect, elle se matérialise dans l'environnement de l'ego pour nourrir les personnalités qui à leur tour vont renforcer l'intellect.

Alors pour affaiblir et puis faire taire l'intellect définitivement, l'ego devra être présent dans sa psyché, il devra cesser de nourrir ses personnalités. C'est lorsque l'ego aura neutralisé ses personnalités qu'il pourra faire taire son intellect une fois pour toute.

Mais l'ego devra être présent dans son mental en permanence, sinon il se fera parasiter à nouveau. Être présent dans son mental, c'est comme prendre conscience que l'on s'assoit dans son automobile, c'est aussi simple que ça. La présence est la clé maîtresse pour faire taire son intellect, car sans cette présence dans le mental, il sera impossible à l'ego de se défaire de ses personnalités.

Il faut comprendre que tout est lié dans la psyché de l'ego.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 06-04-2024
Fiche: id-00548 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490 | 1491 | 1492 | 1493 | 1494 | 1495 | 1496 | 1497 | 1498 | 1499 | 1500 | 1501 | 1502 | 1503 | 1504 | 1505 | 1506 | 1507 | 1508 | 1509 | 1510 | 1511 | 1512 | 1513 | 1514 | 1515 | 1516 | 1517 | 1518 | 1519 | 1520 | 1521 | 1522 | 1523 | 1524 | 1525 | 1526 | 1527 | 1528 | 1529 | 1530 | 1531 | 1532 | 1533 | 1534 | 1535 | 1536 | 1537 | 1538 | 1539 | 1540 | 1541 | 1542 | 1543 | 1544 | 1545 | 1546 | 1547 | 1548 | 1549 | 1550

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  09955 visites + 5 visiteurs