Les Chroniques MTC

Chronique #52


Passez de l'autre Côté du Miroir !


Le miroir se révèle comme étant un autre champ vibratoire qui fait partie de l'intelligence créatrice de la conscience. La partie spirituelle d'un individu est le début d'un regard sur l'autre côté du miroir.
 
Aussi longtemps que l'être spirituel n'aura pas dépassé le plan sur lequel, il est prisonnier du magnétisme des Êtres de lumières, il ne pourra se connecter au plan de l'éther (l'autre côté du miroir). Il réfléchira sa spiritualité dans la matière.
 
Le plan éthérique est anti-ego, il ne supportera d'aucune façon les rebutements de l'ego, car ce plan connaît très bien la conscience astrale dans l'ego et c'est dans cette conscience que se livrera le combat final. Les forces lunaires de la conscience astrale et les forces solaires de la conscience éthérique. L'ego est l'enjeu de cette mise à mort, car ses corps subtils sont disposés pour l'intégration de ces nouvelles énergies.
 
Passer de l'autre côté du miroir, c'est passer de l'étape psychologique à l'étape psychique. C'est une transition qui mettra l'ego en faillite sur sa psychologie. Pour passer de l'autre côté du miroir, l'ego devra être épuré, désastralisé, voire dépolarisé dans une démesure indéfinie. Le contenu de sa conscience psychologique sera brûlé par l'apparition d'événements incontrôlables par l'ego, sa conscience va se déchirer devant ses yeux afin qu'il puisse voir sa faillite psychologique.
 
L'ego devra mourir consciemment à sa psychologie avant de pouvoir traverser de l'autre côté du miroir, cette mort sera publique afin que toutes ses composantes astrales soient dissoutes.
 
L'individu devra donc dépasser sa spiritualité qui sera la finalité de l'ego et le commencement de l'esprit. Celui-ci devra transcender sa partie spirituelle pour se connecter à la conscience éthérique. Cela sera la difficulté majeure des êtres spirituels, car ce plan d'énergie utilise des mécanismes de récupération psychiques sur les Hommes spiritualisés.
 
Les Hommes spirituels n'ont pas encore passé de l'autre côté du miroir, ils se réfléchissent seulement. Le miroir leur renvoi dans leur conscience une réflexion qui agit comme un magnétisme sur ses corps subtils et ceux-ci devront casser ce magnétisme consciemment pour traverser de l'autre côté du miroir. Ce sera une lourde tâche pour l'ego, car le miroir psychique va lui réfléchir de la vanité et de l'orgueil spirituel.
 
La mort consciente sur la psychologie de l'ego sera le prix à payer pour passer de l'autre côté du miroir.



Passer de l'autre côté du miroir signifie-t-il passer d'une conscience à une autre ?

Effectivement, le fait de passer de l'autre côté du miroir signifie que l'ego quitte son reflet psychologique pour pénétrer dans sa réalité. C'est l'ego qui meurt consciemment à sa conscience psychologique, c'est-à-dire que l'ego est conscient de l'implosion de sa structure psychologique dans son mental.

L'ego sait qu'il est en train de mourir à sa psychologie, il sait également qu'il va renaître dans sa conscience éthérique. Passer de l'autre côté du miroir implique que l'ego traverse deux champs de conscience, c'est-à-dire la conscience psychologique et la conscience spirituelle. C'est après avoir traversé ces deux champs de conscience que l'ego se retrouvera de l'autre côté du miroir, voire dans sa réalité.

L'ego est le reflet de son esprit, c'est le même principe qui s'applique lorsque vous vous regardez dans le miroir. Vous voyez votre reflet qui semble inerte, mais détrompez-vous le reflet de l'ego dans un miroir est habité par des formes de vie qui dépasse l'entendement de l'ego.

La partie réfléchie de l'ego crée des personnalités qui ne sont que des copies ou des clones de son propre reflet dans la matière. Le reflet de l'ego dans la matière a généré des formes psychiques qui ont été mises à contribution pour faire en sorte que des parasites psychiques y habitent afin d'expérimenter la matière à travers les émotions de l'ego qui leur servent de nourriture psychique et psychologique.



En somme, passer de l'autre côté du miroir, n'est-il pas synonyme de retrouver sa source, sa réelle identité ?

La partie éthérique de l'Homme s'est réfléchie dans le miroir de la forme matérielle, c'est pour cette raison que l'Homme croit qu'il est vivant dans la matière. Mais dans les faits, celui-ci n'est que le reflet de son esprit qui expérimente la matière en incubant des parasites psychiques dans son propre reflet.

Sans les parasites psychiques dans le reflet de l'ego, celui-ci serait inerte dans la matière. Donc pour que le reflet de l'esprit puisse évoluer dans une réflexion de conscience, il était prévu que ce reflet soit habité par des formes de vie invisible pour dynamiser le reflet de l'ego dans le monde de la forme matérielle.

Et c'est cela qui se produit dans la matière, ce sont les formes de vie invisible qui anime l'Homme dans sa tête. C'est pour cette raison que l'Homme peut se mouvoir dans la matière, celui-ci obéit aveuglément aux parasites psychiques qui habitent son mental. C'est aussi pour cette raison que l'Homme est devenu un être mécanique, car n'ayant pas d'identité psychique, celui-ci s'identifie à ses parasites psychiques qui habitent sa conscience mentale.

La mécanicité dans le mental de l'Homme a fait de lui un être psychologique qui obéit à des pensées qui lui sont insufflées par ces parasites psychiques. C'est lorsque l'Homme sera réveillé par son esprit dans son mental que celui-ci réalisera qu'il était un reflet. C'est à cet instant précis que l'Homme traversera de l'autre côté du miroir pour s'unifier à sa source, voire à sa réalité.

 
L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.

 
Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 03-12-2021
Fiche: id-0054 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  08173 visites + 7 visiteurs