Les Chroniques MTC

Chronique #455

Le culte de Bernard de Montréal d'un point de vue psychique !

Le but de cette chronique est d'élucider, voire de démystifier le comportement mental de certaines personnes qui vouent un culte au personnage de Bernard de Montréal. Alors, je me suis posé la question suivante : "Pourquoi les gens publient-ils sans cesse des citations de Bernard de Montréal ?"

Et la réponse que j'ai obtenue est la suivante : "Les personnes qui publient les citations de Bernard de Montréal, n'ont pas d'identité psychique, celles-ci cherchent leur identité dans les mémoires de BdM."

En fait, les personnes qui publient les citations de Bernard de Montréal sont manipulées par leur propre spiritualité, elles émettent une croyance dans les écrits de Bernard de Montréal. Par la suite, j'ai posé la question suivante : "Pourquoi ces personnes ne vont-elles pas puiser dans leur esprit ?"

La réponse reçue est la suivante : "C'est le contact spirituel qui empêche ces personnes de puiser l'information dans leur esprit, l'entité spirituelle va plutôt promouvoir la paresse mentale afin de dévier ces personnes vers la décalcomanie des écrits de Bernard de Montréal sous la forme de citation en textes ou en images."

Même si ces personnes se disent ne pas croire, le fait qu’elles publient les écrits d'un personnage qui n'est plus présent sur Terre démontre bien leur croyance en la forme de Bernard de Montréal. Les personnes qui publient les écrits de Bernard de Montréal sont manifestement à l'extérieur de leur centre mental sinon ces personnes seraient conscientes et n'agiraient pas de la sorte. La publication des écrits de Bernard de Montréal est une dérive mentale causée par les forces spirituelles dans la conscience mentale des individus pour les maintenir à l'extérieur de leur mental.

Certaines personnes vont dire : "Il y a des individus qui partagent les chroniques MTC, cette action est-elle liée à la spiritualité ?"

Je répondrai à ces personnes que tant et aussi longtemps que l'auteur est vivant, donc présent dans la matière, les écrits de celui-ci sont imperméables aux forces spirituelles, car c'est la présence vibratoire de l'auteur qui empêche ces forces spirituelles de manipuler ou de contrôler les écrits éthériques des chroniques MTC.

Il faut savoir que lorsque l'auteur des écrits, en l’occurrence Bernard de Montréal, n'est plus actif vibratoirement, c’est là que ces écrits peuvent être manipulés et passer sous le contrôle des forces spirituelles qui trafiquent et modifient le taux vibratoire des écrits dans le mental des individus.

Les forces spirituelles sont très subtiles et avides de désinformer le mental des personnes spirituelles ou en éveil de conscience. Il faut comprendre que tant et aussi longtemps que ces personnes s’entêteront à publier des citations de Bernard de Montréal, ce sera la preuve incontestable que ces personnes ne sont pas dans leur centre mental, c'est-à-dire dans leur esprit, mais s’abreuvent dans les mémoires de BdM.

La publication des citations de Bernard de Montréal demeurera la jauge spirituelle qui permettra à ces personnes de savoir qu'elles sont toujours sous la gouvernance de leur entité spirituelle.

En fait, ces personnes qui publient les citations d'une autre personne devraient publier leurs propres citations en puisant dans leur esprit. Il est là le piège des forces spirituelles, car c'est en maintenant ces personnes à l'extérieur de leur mental qu'elles empêchent celles-ci d'avoir accès à leur esprit. C'est très subtil et surtout très vicieux.

À toutes ces personnes qui publient les citations de Bernard de Montréal, je leur dirais ceci : « A chaque fois que vous publiez une citation de BdM, c'est que vous auriez dû intégrer cette citation au lieu de la publier comme dans un journal à potins. » C'est facile de publier les citations d'une personne décédée, mais il n'en est tout autrement pour les intégrer dans son mental.

Dites-vous bien une chose, lorsque l'auteur d'une publication est décédé, ses publications entrent dans les mémoires et si vous piochez dans les mémoires de l'auteur pour publier des citations, vous devenez une personne irresponsable dans votre mental. Vous ne prenez pas conscience de votre esprit auquel vous pourriez vous connecter et avoir accès à l'information éthérique.

Alors, posez-vous la question : "Pourquoi ne pas intégrer la citation au lieu de la publier ?" Lorsque vous publiez une citation de Bernard de Montréal, c'est comme si vous disiez aux autres que cette citation n'est pas pour vous, mais pour les autres.

Les personnes qui publient les citations de Bernard de Montréal sont des adeptes de l'idolâtrie qui vouent inconsciemment un culte à l'homme qu'était Bernard de Montréal.

Il faut savoir ceci : "Bernard de Montréal a descendu une instruction éthérique dans la matière non pas pour en faire un autel sur lequel serait posée la bible de Bernard de Montréal pour être diffusée sous forme de citations sur les réseaux sociaux, mais plutôt pour aider l'Homme à transmuter son mental inférieur."

Bernard de Montréal n'a pas besoin de moutons spirituels, la planète en est remplie, cet Homme est descendu dans la matière pour tondre la spiritualité des moutons qui peuplent la Terre.

Avant que la forme du culte de Bernard de Montréal ne se solidifie, il doit y avoir une sérieuse prise de conscience de la part des personnes qui publient les citations de Bernard de Montréal sur les réseaux sociaux ou sur d’autres plateformes. La Terre a eu un JÉSUS, elle n'a pas besoin d'en avoir un second en la personne de Bernard de Montréal.

Il est important que les personnes concernées puissent entrevoir la main spirituelle qui les manipule dans leur conscience mentale. L'Homme doit s'instruire à partir de son esprit et non à partir de mémoires.



Est-ce que le fait de suivre les instructions d'un initié éthérique relève de la spiritualité ?

Non, le fait de suivre les instructions d'un initié de son vivant relève de la compréhension ; c'est une fois l'initié décédé que les instructions de celui-ci sombrent dans la spiritualité, car les instructions sont figées dans la mémoire du temps et sont reprises par le plan spirituel pour assiduer l'Homme à la spiritualité.

Il faut savoir que tant et aussi longtemps que l'initié est présent dans la matière, les forces spirituelles ne peuvent rien faire contre l'initié à cause du taux vibratoire de celui-ci.

C'est le même principe qui s'applique lorsque l'Homme est présent dans son mental, les forces occultes ne peuvent rien contre la présence de l'Homme dans sa psyché. Par contre, si l'Homme n'est pas présent dans son mental, les forces occultes peuvent interagir. Il en est de même lorsque l'initié quitte le plan matériel, c'est à cet instant que les forces occultes peuvent récupérer le travail de l'initié pour en modifier le taux vibratoire, voire le nuancer.



Le culte qui suit la mort d'un initié, n'est-il pas synonyme que malgré l'instruction et/ou la proximité avec un initié, l'Homme est encore et toujours trop attaché à la forme ?

Ce qui rattache l'Homme à l'initié après sa mort, c'est la perte d'un support vibratoire, car un initié est une personne qui vibre fortement à son esprit et qui est rattachée au plan de l'éther. L’initié n'appartient plus au plan de la mort d'où la masse vibratoire de cet initié qui manque à l'Homme qui s’y était rattaché.

La mort de cet initié a créé une émotion dans le mental de l'Homme et cela a créé une faille dans la psyché de l'Homme ouvrant ainsi la porte aux forces spirituelles qui étaient maintenues à l'écart par la vibration de l'initié. Ce faisant, les forces spirituelles ont profité de cette faille émotionnelle pour spiritualiser la forme de l'initié, voire les empreintes psychiques de celui-ci.

C'est à cet instant que le piège spirituel s'est refermé dans le mental de l'Homme. Lorsqu'une personne passe son temps à publier des textes ou des citations après le décès d'un initié qu'il a connu ou pas, il devient évident que l'individu est rattaché à la forme de l'initié qui a été spiritualisée par les forces spirituelles.

C'est le même phénomène qui s'est produit il y a deux millénaires avec la forme de Jésus. L'Homme qui n'a pas d'identité psychique va créer le culte de l'initié dans lequel il pourra s'identifier.



La création d'un culte face à une instruction éthérique, n'est-elle pas un passage obligé ? Dans le sens où tout le monde doit passer par un stade spirituel dans son évolution ?

Le culte est une forme spirituelle qui doit être démystifiée sinon l'Homme devra vivre deux autres millénaires d'incompréhension dans sa psyché. L'Homme doit savoir que le culte est une forme spirituelle contrôlée par le plan spirituel dans la conscience de l’Homme.

Il est évident que tout le monde devra faire un passage obligé sur le plan spirituel avant d'atteindre le plan de l'éther. Mais ce passage obligé n'est pas absolu, un jour ou l'autre l'ego après avoir terminé son cycle de vie spirituelle sur ce plan, il en sera retiré.

Si l'on regarde les êtres spirituels, ceux-ci ne sont pas tous des adeptes de cultes. La raison pour laquelle des personnes vouent un culte à un initié, c'est que ces personnes ont été foudroyées par cette vibration éthérique émanant de l'initié. Au décès de l'initié, certaines personnes ont voulu se couvrir mentalement avec cette vibration éthérique, croyant à tort que celle-ci ouvrirait leurs centres psychiques pour communiquer par la suite avec l'éther, voire le double éthérique.

Le culte est un mouvement extérieur, donc il ne sert à rien de créer un culte dédié à un initié, cela empêche l'Homme de revenir à l'intérieur de son mental. La forme du culte est très subtile, car, sans que l'Homme ne puisse en prendre conscience, cette forme le maintient à l'extérieur de sa psyché.

Le culte est une sorte de frontière psychique que l'Homme spirituel devra transcender consciemment pour ne plus être soumis à cette forme spirituelle.



Dans une de vos chroniques, vous avez mentionné qu'à un moment, vous vous êtes mis en colère face à l'instruction de BDM. Cette colère, sonnait-elle la fin de votre passage sur le plan spirituel ?

Effectivement, cette colère a sonné le glas de mon cycle de vie spirituelle sur ce plan de conscience, cette colère m'a expulsé tout comme le siège éjectable d'un pilote d'avion de combat. La vie spirituelle est régie par des cycles, l'Homme, qu'il le veuille ou pas, est   enfermé dans un cycle de vie qui conduit à l'évolution de sa conscience.

Dans mon cas, je m'étais mis en initiation solaire du au fait de m’être cloné dans une version de BdM. Évidemment, cela faisait partie de ma programmation afin que je puisse intégrer cette dimension ou ce dédoublement à travers la forme de l'initié que représentait BdM.

Cette colère fut engendrée par l'esprit pour permettre à l'ego de s'extirper consciemment du plan spirituel, car il avait terminé son cycle de vie spirituelle sur ce plan. Mais cette colère a aussi permis à l'ego d'intégrer cette notion de clonage pour aujourd'hui en donner la compréhension à travers les chroniques MTC.

La vie de l'Homme, que celle-ci soit psychique ou psychologique, est programmée, et c'est à travers cette programmation que l'ego doit se réveiller dans sa psyché pour ne plus s'endormir dans la fosse psychologique de son inconscience.

La conscience de l'Homme a besoin de vivre des expériences pour intégrer ; c'est l'expérience qui permet à l'Homme inconscient d'intégrer une certaine réalité de sa conscience mentale. Lorsque l'Homme sera complètement réveillé dans son mental, il n'aura plus besoin de vivre des expériences, car il sera en communication avec son esprit.



L'Homme en arrivera-t-il un jour à ne plus créer de culte ?

Lorsque l'Homme sera suffisamment éduqué dans son mental ou lorsque l'Homme aura assez maturé dans sa psyché, il comprendra que le culte est une forme de prison spirituelle. C'est par le dévoilement de la forme que l'Homme atteindra une maturité psychique, et cela lui permettra d'éviter de vivre des expériences désagréables dans la matière.

Lorsque l'Homme sortira de la croyance, il ne créera plus de culte, au contraire, il contribuera à détruire la forme du culte pour ne plus vivre sous la contrainte psychique des forces spirituelles qui se cachent derrière le culte. Tout revient à l'identité psychique, une personne sans identité psychique va errer comme un fantôme et cherchera à s'agripper à tout ce qui vibre plus qu’elle.

L'Homme doit savoir que tant et aussi longtemps qu'il n'aura pas d'identité psychique, il sera vulnérable. La création d'un culte fait partie de la vulnérabilité de l'Homme, car le culte enferme l'Homme dans une forme spirituelle.

Pour avoir une identité psychique, l'Homme doit faire main basse sur son mental, c'est-à-dire qu’il doit être présent dans son mental. Être présent dans son mental, c'est d'être dans son esprit et être dans son esprit, c'est d'avoir une identité psychique.

L'identité psychique est la manifestation de l'esprit dans le mental de l'Homme.



Le culte de Bernard de Montréal - Briser la forme cristalline  (Partie #2)
 


Témoignage d’une lectrice

Suite à votre dernière chronique, j'ai un partage à vous faire. Votre point de vue psychique est très bon et n'est pas un hasard. Ça fait une semaine qu'à chaque jour ça me vient à l'esprit de supprimer ma page de Citations Bernard de Montréal où je ne suis plus active depuis un bon moment, chaque jour auparavant je partageais toutes les citations que je voyais dans mon fil d'actualité provenant de part et d'autres, sur cette page et j'en concevais beaucoup à partager.

Je n'en suis plus capable, je ne les lis plus, je n'en conçois plus je n'en ai plus envie, c'est rendu même avec l'écoute, ces temps-ci, de conférences de Bernard, je ne suis plus capable. Mon conjoint en écoute presque chaque soir ces temps-ci et ça m'irrite, jamais ça ne m'a fait ça avant.

Il est intéressant Bernard, mais je n'arrive plus à l'écouter comme avant. J'en commence une et puis je l'arrête après une minute. Ça me dit : "non." Justement, hier, je me suis demandé pourquoi alors à chaque jour, je finissais par ne pas la supprimer de cette page, et ça m'a dit : "Tu le fais pour les autres. Tu la laisses là pour les autres."

Alors hier soir, je me suis dit : "Si c'est pour les autres alors ça ne sert à rien de la laisser là." Les autres le font très bien eux-mêmes, ça pullule de citations de Bernard partout et ça prend de l'ampleur. Même les groupes, je ne suis plus capable, plus ça va et plus je me retire. J'en parlais justement à mon conjoint la semaine dernière et je lui disais que c'était trop, que s'était rendu que ça tournait en boucle et que tout le monde spiritualisait ça quand ce n’était justement pas ça qui devait arriver, et me rendre compte que je spiritualisais moi-même tout ça quand j'avais commencé à le faire auparavant.

Et mon mouvement avec Daniel Kemp, c'est du même coup arrêté depuis quelque temps et souvent, je me demandais pourquoi. Rien ne bouge, même si j'avais entrepris beaucoup il y a deux ans. Car les gens et j'ai fait pareil, font la même chose avec Daniel Kemp, de plus en plus et je ne suis plus en accord avec ça.

Je ne suis pas en accord avec ça ! Je ne vois plus les choses comme quand j'avais entrepris toute cette diffusion de BdM et DK et ça me fait reculer sur la diffusion que j'avais entreprise. Même si on ne veut pas que les gens spiritualisent, qu'ils ne croient pas, ils finissent par le faire quand même, sinon plus avec des bouts de citations !

Et je ne peux rien faire pour les autres, mais je peux faire quelque chose pour moi. Et même que la meilleure chose que je puisse faire pour les autres, au final, c’est de stopper définitivement tout ça. Tout ce que ces initiés ont pu dire, on devrait être en mesure de le savoir par soi-même et la meilleure façon d'y arriver même si ce n'est pas pour demain, c'est de justement ne pas dépendre d'eux. Ne pas dépendre de mémoires mortes, mais de savoir actualiser l'information dans notre présent, par nos propres moyens.

Je suis amplement en accord avec cette chronique qui tombe juste à point dans un moment de ma vie. Une personne est entrée en contact avec moi pour me dire que j'avais fait un bon travail de diffusion de DK, il y a deux semaines, il trouvait ça important qu'on le diffuse avec toute l'information, les connaissances qu'il avait apportées.

Je lui ai justement expliqué que ça s'était arrêté pour moi dans ce moment-ci de ma vie et que ça avait stoppé la diffusion que j'entreprenais avant, que la chose la plus importante que je trouvais qu'il y avait à faire pour le moment c'était de mettre les gens en garde avec toutes ces connaissances, à ne pas les croire, car on devrait être en mesure d'aller chercher par soi-même toute cette information, et je lui ai dit que selon moi l'information que Michel Thomas descendait et apportait en ce moment était plus actuelle.

Car il amène une compréhension qui est essentielle justement, afin de ne pas se laisser leurrer par des connaissances comme DK a apporté auparavant, c'est réellement important d'être centré dans son mental, d’arriver à cette identité psychique avant de se mettre les pattes là où DK à mis les siennes, sinon on se met en initiation sévèrement et je l'ai vécu, ce n'est pas une partie de plaisir, il faut avoir un discernement sans faille !

Je ne l'avais pas et ça ne veut pas dire que je l'ai maintenant, j'en ai un peu plus, je sais qu'il n'est pas sans failles encore. Les gens sont impressionnés, car ces initiés disent des choses qu'eux-mêmes ont déjà sues dans leur propre vie, mais n'ont jamais pu verbaliser.

Alors quand les initiés ont les bons mots pour exprimer ce qu'eux-mêmes auraient voulu être en mesure d'exprimer, ils partagent la citation. La citation qui remplace ce que la personne elle-même aurait pu dire dans ses propres mots à elle, dans sa propre vibration à elle, même si ce n'est pas dit exactement pareil, les mots ne sont que des formes.

Ou bien, les gens sont impressionnés par ce qui peut avoir l'air de prophétisassions ou de savoir ancien, comme si ces initiés avaient la science infuse, le savoir absolu, mais ce que les gens ne voient pas, c'est qu'on a tous notre propre science infuse, notre propre savoir absolu.

Ils regardent sans cesse à l'extérieur d'eux-mêmes et donnent sans cesse du crédit à ce qui se trouve à l'extérieur d'eux-mêmes. Le seul crédit qu'on a se trouve à l'intérieur de soi. C'est vers notre esprit qu'il faut se tourner, pas vers l'esprit des autres. Si on parle de Michel Thomas dans le présent, la vibration est pas mal plus directe, car son Esprit est là dans la matière, près de nous.

Si une goutte d'eau tombe dans le milieu d'un lac, et que tu te trouves près de cet endroit, les cercles de vibration dans l'eau auront plus d'impact sur ton corps que si tu te trouves à l'extrémité du lac, plus loin, la vibration dans l'eau créée par l'impact de cette goutte d'eau est atténuée plus elle s'éloigne, c'est pareil pour les initiés qui sont venus avant et qui ne sont plus.

La vibration créée par leur impact au moment où ils sont arrivés, s’est atténuée dans l'espace-temps, comme la vibration de MTC s'atténuera tranquillement après son départ, '' la goutte se fusionne à la masse d'eau qui s'accumule dans le lac, elle n'est plus la goutte, elle est le lac '' et '' l'eau dans le lac contient toutes les mémoires accumulées, les savoirs accumulés, mais elle ne se trouve plus dans chaque instant de chacune des gouttes qui sont tombées au moment où elles sont tombées."

''L'eau du lac peut être polluée et nous devons la filtrer si on veut en boire, tout comme l'Homme doit dépolluer ses mémoires, son mental, s'il veut savoir et le savoir le plus pur se trouve dans chaque instant présent'' ' l'Homme doit s'abreuver à sa propre source et non à l'eau de ce lac.''

Bonne journée à vous ! 🙂


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 24-09-2022
Fiche: id-00534 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07275 visites + 5 visiteurs