Les Chroniques MTC

Chronique #449

Les commentaires de trois lecteurs suite à la chronique "Quand l'ego tombent en bas de sa tour d'ivoire !"

Un lecteur dit : "Je suis tombé sur le titre de votre Chronique : "L'Ego qui tombe de sa tour d'ivoire". Je ne l’ai pas lu, à ce jour, mais rien que d'avoir lu le titre et avoir vu le mot colère dans un commentaire.

De suite, ça m'a dit : "Toutes les chroniques MTC, te font vivre de l'humilité..." Dès cet instant, j'ai eu, une prise de Conscience. Effectivement, vos chroniques m'ont à chaque fois apportées une compréhension sur la mécanique psychique au niveau occulte.

Mais je venais souvent lire, ces chroniques avec mes certitudes, liées par les croyances de l'ego et en arrière-plan, ces chroniques, ça fait l'effet d'un dissolvant éthérique, car aujourd'hui, vos chroniques, m'ont permis et me permettent encore effectivement d'être moins dominé par les formes qui composent ma psyché, et de vivre cette humilité.

L'humilité de savoir qu'au final, je savais uniquement ce que les formes me montraient dans mon quotidien.

Un second lecteur dit : "On n’est jamais aussi près de son faux double quand on est gavé et arrogant de certitudes. Et nous ne sommes jamais aussi près du double éthérique que lorsqu’on se rend compte avec humilité qu’on s’est soi-même illusionné.

Les formes sont d’agréables geôlières psychologiques, tandis que le savoir est un vide libérateur.

Un troisième lecteur dit : "Tout ce que tu dis dans tes chroniques est tellement réel, Ouf ça fait du bien !"

Michel répond: "Il est évident que ce lecteur a lu les chroniques à partir de son esprit, ce faisant, celui-ci a relevé la vibration éthérique dans les textes."


La compréhension des chroniques MTC libère l'ego de ses croyances !

Il faut se poser la question, pourquoi l'ego aurait-il besoin de croire en quelque chose ? C'est que celui-ci n'a pas d'identité psychique, donc l'ego s'appuie sur la croyance pour engendrer une plate-forme psychologique sur laquelle, celui-ci va prôner haut et fort qu'il détient en quelque sorte la vérité. Mais cette vérité ne sera que des connaissances appuyées par l’intellect de l’ego.

L'ego agira ainsi pour parer à son manque d'identité, celui-ci cherchera des alliés pour donner une valeur à ses croyances, les alliés peuvent être des formes de vie spirituelles, des entités astrales, etc. Mais l'ego doit savoir que la croyance appartient à l'intellect qui fait office de remplacement par défaut à l'esprit. Ainsi, l'intellect va inciter l'ego à la croyance pour que celui-ci puisse avoir l'autorité sur l'esprit de l'ego, en fait, la croyance agit comme un répulsif à l'esprit.

Google dit : "La croyance est le processus mental expérimenté par une personne qui adhère à une thèse ou une hypothèse, de façon qu’elle les considère comme vérité, indépendamment des faits, ou de l'absence de faits, confirmant ou infirmant cette thèse ou cette hypothèse."

Michel dit : "La croyance est une forme dans laquelle l'ego devient dépendant de celle-ci, car la croyance est une forme-pensée qui enorgueillit l'ego, celui-ci doit savoir que derrière la croyance se cache l’intellect. Lorsque la croyance devient une certitude dans le mental de l'ego, c'est que celui-ci s'est emprisonné dans cette forme-pensée."


Il y a une douzaine d'années, je marchais sur le trottoir puis le double m'a dit : "Tu t'es incarné dans la matière pour descendre la compréhension et c'est la seule chose que tu feras sur ce plan."

Cela confirme bien que lorsque l'ego s'incarne dans la matière, celui-ci est déjà programmé pour matérialiser son statut vibratoire sur le plan matériel. Dans mon cas, c'est la vibration sur la compréhension sur l'évolution du mental qui s'est révélé à moi à travers l'écriture des chroniques MTC.

Lorsque j'écris une chronique, je tape la vibration éthérique qui descend dans mon mental, c'est pour cette raison que les mots contenus dans les chroniques sont vibratoires, voire éthériques. Lorsque j'écris une chronique, j'apprends en même temps que j'écris, il m'arrive parfois de relire une chronique puis de me dire par la suite : "C'est moi qui a écrit ça ?" C'est à cet instant que je me rends compte de ce que le double éthérique me fait écrire.

Dans l'écriture éthérique, il n'y a pas d'ego, car les écrits ne sont pas rationalisés par l'intellect. Ce faisant, c'est la présence de l'esprit qui se fait ressentir dans les chroniques MTC.

La compréhension contenue dans les chroniques MTC dévoile les formes de vie parasitaire qui occupent l'espace mental de l'ego en éveil de conscience. Le but des chroniques MTC étant de démystifier la complexité des formes parasitaires dans la psyché de l'ego. Certaines personnes vivent de grandes souffrances, car celles-ci n'ont pas la compréhension de ce qu'elles vivent d'où leurs souffrances.

L'un des plus grands cheval de bataille pour l'Homme est que celui-ci devra un jour sortir de la croyance. L'humanité entière vit dans la croyance, celle-ci a créé des formes à partir des pensées auxquelles elles ont cru et cela a engendré des formes dans la matière qui maintiennent l'Homme dans la croyance.

L'Homme n'a pas à CROIRE, celui-ci doit SAVOIR !

Il y a une énorme différence entre la croyance et le savoir, la croyance est l'outil de l'intellect et le savoir est le verbe de l'esprit.

Une façon pour l'ego de jauger son mental est d'évaluer le niveau de croyance dans sa psyché, ainsi, plus l'ego est dans la croyance plus celui-ci est astralisé ou prisonnier dans des formes spirituelles.

Certaines personnes disent être fusionnées avec leur esprit, voire le double, ces personnes auraient intérêt à réévaluer leur niveau de croyance dans leur mental. Une personne fusionnée avec son esprit ou son double, celle-ci n'est plus dans la croyance, elle est dans le SAVOIR.

C’est l’humilité qui permettra à l’ego de fusionner avec son esprit et ainsi avoir accès au SAVOIR !

La croyance ne fera que freiner l’élan de l’ego vers la fusion mentale, car lorsque l'ego est dans la croyance, celui-ci nourrit les formes-pensées, voire le monde de la forme. Une personne qui est dans la croyance, celle-ci est alimentée par de la connaissance qui tire sa source des mémoires, des expériences vécues et des émotions. La croyance devient ainsi une salubrité pour le mental de l'ego, celle-ci indispose l'esprit, car la croyance est émettrice de certitudes et celles-ci sont des portes qui se ferment à l'esprit.

Pour l'ego en éveil de conscience, l'intellect et l'esprit sont deux composantes psychiques qui s'entremêlent dans le mental de l'ego. Celui-ci n'arrive pas à distinguer quand c'est l'intellect qui parle ou si c'est son esprit, d'où vient cette complexité dans la communication ?

Cette complexité vient du fait que l'ego n'a pas d'identité psychique, alors, si l'ego n'est pas dans son centre mental, c'est que celui-ci est dans son intellect et lorsque l'ego est présent dans son mental, celui-ci est en communication avec son esprit. Mais la croyance de l'ego en son intellect est très puissante, car celle-ci force l'ego à s'agenouiller devant son intellect.

Pour détruire la croyance de l'ego en son intellect, celui-ci devra prendre conscience de ses personnalités qui nourrissent son intellect. Alors l'ego devra cesser consciemment de revêtir des personnalités et de s'afficher tel qu'il est sans aucun apparat psychologique. Ce faisant, les personnalités de l'ego n'étant plus nourries, celles-ci s'effondreront et l'ego aura le chemin libre pour transcender son intellect. Car celui-ci n'étant plus nourri par les personnalités, les résistances de l'intellect s'estomperont et l'ego pourra enfin transcender son intellect consciemment.



Que ce soit vos chroniques ou tout type de support, l'Homme a toujours tendance à ne sélectionner que ce qui valide ses certitudes, ses dogmes. Alors comment faire en sorte d'être totalement vierge de dogmes ?

Le problème de l'ego, c'est son intellect qui ne cesse de grandir dans son mental pour en arriver à occuper l'espace de son esprit, c'est-à-dire le vide sidéral. Il faut savoir que pour garantir la communication avec l'esprit, le mental de l'ego doit être vidé de son contenu, c'est-à-dire que celui-ci doit être libéré des mémoires, des émotions et de tout ce ramassis d'apparats psychologiques dans cet espace mental.

C'est pour cette raison que l'on dit que l'Homme a un mental psychologique, c'est que celui-ci est rempli de mémoires, voire de connaissances et d'émotions. L'espace mental d'un ego en fusion est vide, car son contenu a été brûlé par le feu du double éthérique d'où la communication de celui-ci avec l'esprit.

Chez l'ego, c'est son intellect qui pose problème, car celui-ci s'identifie à l'esprit et l'ego qui prend pour acquis que son intellect est son esprit. Manifestement, l'ego se fait berner par son intellect, c'est lui qui remplit le mental de l'ego afin d'occuper tout l'espace libre avec des mémoires, des émotions, etc. L'ego doit en arriver à transcender son intellect et pour ce faire, celui-ci doit prendre conscience que l'intellect se nourrit des personnalités de l'ego.

Alors pour transcender l'intellect, l'ego devra s'attaquer à ses personnalités, c'est-à-dire que celui-ci doit prendre conscience qu'il ne doit plus revêtir de personnalités, c'est lorsque l'ego revêt une personnalité qu'il nourrit son intellect. Alors, si l’ego cesse de revêtir des personnalités, l’intellect de celui-ci s’affaiblira, ce faisant, l’ego pourra par la suite le transcender.

L'ego doit savoir qu'une personnalité, c'est un miroir psychologique qui réfléchit la non-réalité de l'ego, celui-ci doit être réel en tout temps, l'ego doit cesser d'afficher ce qu'il n'est pas.

Revêtir une personnalité, c'est de vivre à l'extérieur de sa dimension réelle.


Quand on voit les réactions de certains lecteurs/lectrices concernant certains sujets, on peut voir que des sujets irritent plus que d'autres, que conclure des sujets évoqués et des énervements consécutifs ?

En fait, lorsque certains lecteurs/lectrices sont irrités par quelconque sujet, ceci est la représentativité de son astral qui se fait égratigner par la vibration éthérique contenue dans le texte de la chronique. Il faut comprendre que l'ego n'a pas d'identité, donc celui-ci sans le savoir, il s'identifie à son entité primaire qui habite son mental. Ce faisant, lorsque l'ego vit une irritation en lisant une chronique, c'est l'entité primaire dans le mental de l'ego qui réfléchit cette irritation à travers le mental psychologique de l'ego. Un ego sans identité est un miroir qui réfléchit l’expression de son entité primaire.

L'ego psychologique ne se sait pas, il est la proie des entités astrales dans son mental, alors c'est l'expression de ces entités qui se réfléchissent à travers son ego. À l'inverse, si l'ego lit une chronique à partir de son esprit, celui-ci ne vivra pas d'irritations, car l'esprit donnera la compréhension nécessaire à l'ego pour assimiler la vibration éthérique contenue dans la chronique.

Ce qui pose problème chez l'ego, c'est son intellect, celui-ci cherche à s'emparer des textes éthériques dans les chroniques pour les convertir en format statique, c'est-à-dire que l'intellect cherche à rationaliser le texte éthérique pour créer de la connaissance. C’est le travail de l’intellect qui divise ou qui diminue le taux vibratoire dans le texte de la chronique et cela génère de l’incompréhension chez l'ego.

Évidemment, si un sujet irrite très fortement l'ego, c'est que celui-ci aurait intérêt à s'attarder sur le sujet qui agit comme un miroir psychique démontrant à l'ego l'emprise que l'astral a sur lui. Il n'y a pas de hasard dans la vie, si l'ego est amené à lire une chronique, voire un sujet précis, c'est que son esprit veut faire comprendre quelque chose à l'ego.


Lorsqu'un Homme n'est pas connecté à son esprit, mais qu'il s'instruit via les chroniques, sans connexion avec son esprit, n'est-il pas, lui aussi, dans une forme de croyance ?

Au contraire, lorsqu'une personne lit une chronique, un passage vibratoire s'ouvre dans son mental, et cela, même à l'insu de l'ego, il se crée une connexion psychique. Il est arrivé à certains lecteurs/lectrices de pleurer en lisant une chronique, ces personnes m'ont dit que pourtant, il n'y avait aucune raison de pleurer. Certaines personnes m'ont affirmées qu'elles ont senti la main de l’esprit sur leur épaule et c'est à la suite de cette sensation que ces personnes sont tombées en pleure.

C'est la présence de l'esprit qui fait pleurer l'ego et non la chronique en elle-même, la chronique ne fait que créer une liaison psychique entre la personne qui lit et son esprit. Lorsque je discute avec des personnes conscientes, il m'arrive régulièrement de verser des larmes lorsque je parle ou devrais-je dire lorsque mon esprit parle, c'est la présence de l'esprit qui déclenche chez l'ego cette réaction mécanique, car l’ego ressent la présence de sa réalité.

Le rôle des chroniques est de dévoiler la mécanique occulte qui se joue dans le mental de l'ego. Les chroniques MTC sont des prises de conscience vécues par son auteur qui met en lumière la manipulation par les forces occultes dans le mental de l'Homme. Les chroniques apportent la compréhension nécessaire pour amener l'Homme à se défaire de son carcan astral qui le maintient sous la coupe de son intellect.

Les chroniques permettent d'éradiquer les blocages psychiques dans le mental de l'Homme et la compréhension contenue dans l'écriture éthérique agit comme des cisailles pour couper les résistances psychiques dans le mental de l'Homme psychologique.

Une lectrice m’a raconté qu’elle voyait mon esprit au-dessus de sa tête et que celui-ci raccordait des neurones avec de petites pincettes.


Enfin, suite à la lecture des chroniques, comment distinguer ce qui est de l'ordre de la croyance, des dogmes, et ce qui est l'ordre du Savoir ?

Comme décrit ci-haut, l'ego doit séparer l'intellect de l'esprit, car celui-ci confond l'intellect à son esprit. L'Homme est composé de trois facteurs aggravants, il y a le corps physique, l'intellect et l'esprit. Ce faisant, l'Homme doit savoir à quoi sert le corps physique, celui-ci doit comprendre le rôle de l'intellect et appréhender la dimension de son esprit.

Pour informations, voici la description de chacune des composantes qui forment l'ego :

1. Le corps physique ou le corps de carbone sert de support à la conscience de l'ego. La conscience de l'ego est une plate-forme psychique qui permet à l'esprit de se maintenir dans la matière. À l'évidence, cette plate-forme a été piratée, voire envahie par la première pensée que l'ego a acceptée pour expérimenter la forme-pensée dans la matière.

2. L'intellect est la partie intrusive de l'occulte dans le mental de l'ego, l'intellect est le clone de l'esprit, c'est un imposteur psychique qui est à la base de la construction du mental psychologique de l'ego.

3. La dimension de l'esprit, voire la réalité de l'ego est constamment repoussée par les forces occultes dans le mental de celui-ci.

Donc, pour que l'ego puisse distinguer ce qui est de l'ordre de la croyance, des dogmes, celui-ci doit faire taire son intellect, c'est à ce moment précis que l'ego reconnaîtra le SAVOIR à la lecture d'une chronique.

Il faut savoir que l'ego sera toujours confronté à son intellect, voire aux forces occultes qui se manifestent à travers l'intellect pour empêcher la compréhension éthérique de pénétrer dans le mental de l'ego. Les forces occultes veulent demeurer dans l'involution, car celles-ci en ont le contrôle, donc elles vont tout faire pour empêcher l'Homme de pénétrer dans l'évolution de son mental supérieur.

Le SAVOIR, c'est de l'esprit, alors pour reconnaître le SAVOIR, l'ego doit être dans son esprit !

 

Lire aussi : Quand l'ego tombe en bas de sa tour d'ivoire !


L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 01-10-2021
Fiche: id-00528 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07272 visites + 7 visiteurs