Les Chroniques MTC

Chronique #392

Une lectrice après avoir lu la chronique sur les « âmes défuntes », celle-ci se pose des questions.

Votre chronique sur les « âmes » défuntes : "Pourquoi la personne décédée se dirige-t-elle vers la lumière blanche dans le tunnel de la mort ?"

Cette chronique a ébranlé mes croyances et je vous en remercie, cela fait émerger beaucoup de colère en moi par rapport à la manipulation subie.


Michel répond : "Cette émergence de colère est ce que l'on appelle une colère vibratoire, celle-ci est créée par une mise en vibration sur le dévoilement des forces astrales qui manipulent la conscience de l'Homme à son insu."

 

Le passage d'âmes, c'est quoi ?

Google dit : "Les passeurs d'âmes sont des personnes ayant la capacité à communiquer avec les morts pour faciliter leur passage vers l'au-delà."

Michel dit : "Le passage d'âmes fait partie d'une sélection d'outils mise à la disposition des personnes dans leur cycle de vie spirituelle. Cet outil sur le passage d'âmes sert en premier les forces spirituelles, car celles-ci vont permettre à l'ego de maintenir le contact avec le monde de la mort."

L'Homme est avant tout une conscience qui appartient au double éthérique et l'âme est une sorte d'enregistreur de vol qui s'apparente à une boîte noire dans laquelle les vies passées sont enregistrées sous la forme de mémoires. Ce que l'humain appelle l'âme est un concept spirituel pour créer une sorte de divination afin de tromper les humains dans leur mental pour les maintenir dans la forme spirituelle.

Il faut savoir que le double éthérique a créé la conscience à partir de sa réalité sur le plan de l’éther et le plan de la mort a créé l'âme à partir des mémoires du défunt. Il faut se poser la question : "Comment l'âme a-t-elle été créée ?"

Lorsque l'Homme a goûté aux fruits défendus qui lui a été présenté par Ève, celui-ci a ouvert une porte dans sa conscience mentale. Le fruit défendu est la pensée que Ève, voire les forces astrales ont insufflé à l'Homme (Adam) la première pensée, lorsque celui-ci a accepté cette première pensée, c'est là qu'il a ouvert, toute grande la porte aux forces astrales qui se sont introduites dans sa conscience mentale.

La première pensée a donc corrompu le mental de l'Homme, ce faisant, celui-ci est devenu mortel, c'est-à-dire qu'il s'est rallié avec le plan de la mort à cause de la première pensée (le fruit défendu) qu’il a acceptée pour vivre l’expérience de celle-ci dans la matière. Et depuis, les forces astrales ne cessent d'affluer dans la conscience mentale de l'Homme, celles-ci bombardent en permanence le mental de l'Homme par des pensées polarisées pour maintenir l'Homme divisé dans son espace mental.

Ainsi, l'Homme expérimente la pensée qui se matérialise sur le plan matériel faisant vivre à l'Homme toute sortes d'expériences joyeuses et malheureuses, les forces astrales par le biais de la pensée attachent l'Homme à la matière en le polarisant.

Lorsque l'Homme reçoit une pensée dans son mental et que celui-ci accepte la pensée, celle-ci doit se matérialiser, car elle a reçu l'approbation de l'Homme. Ce faisant, cette pensée va se matérialiser en événement qui fera vivre une expérience tantôt agréable et tantôt désagréable pour maintenir l'Homme dans la polarité.

Une fois l'expérience vécue, celle-ci a généré une émotion qui ensuite s'est convertie en mémoire. Donc, plus l'ego vit des expériences dans la matière, plus celui-ci crée des émotions qui sont ensuite encapsulées dans des mémoires. Ces mémoires sont donc le produit des forces astrales qui doivent être récupérées et conservées dans une banque de mémoires, voire une sorte de boîte noire (l'âme) créée par les forces occultes.

Il ne faut pas se leurrer, le but des forces occultes est de contraindre l'Homme à expérimenter la pensée dans la matière afin que celui-ci manipule l'énergie à des fins personnelles, ce faisant, l'Homme s'engendre des karmas à cause du déséquilibre que celui-ci crée dans l'énergie.

Alors, le karma oblige l'Homme à se réincarner pour revenir rééquilibrer l'énergie qu'il a tronquée pour pouvoir vivre l'expérience de la pensée dans la matière. Dans l'univers, tout est équilibré, il n'est pas permis de déséquilibrer l'énergie sans rendre des comptes. Ce sont les régisseurs des univers qui maintiennent l'équilibre des forces vibratoires dans les univers.

Les forces astrales le savent très bien, donc celles-ci utilisent la pensée pour engendrer le déséquilibre dans l'énergie, car elles veulent maintenir leurs contrôles dans le mental de l'Homme pour que celui-ci soit prisonnier de la matière. Les forces astrales en maintenant l'Homme dans la polarité, celles-ci s'assurent que l'Homme puisse continuer à créer le monde de la FORME, voire l'illusion dans laquelle les Hommes vivent.

Pour résumer, lorsque l'Homme décède, la conscience de celui-ci se retrouve sur un plan approprié à son statut vibratoire et la banque de mémoires, voire la boîte noire (l'âme) est aussitôt récupérée pour y être implanté dans le clone du défunt. Les forces astrales utilisent cette banque de mémoires pour maintenir le contact entre les humains et le plan de la mort afin de perpétuer le karma.

Lorsqu'un individu entre en contact avec un défunt, celui-ci entre en contact avec la mémoire du défunt. Il faut savoir que l'Homme astralisé est le résultat de deux composantes, il y a la conscience de celui-ci et la mémoire qui appartient au plan de la mort.

Lorsque le double éthérique descend dans la matière pour récupérer la conscience de l'ego, la première chose qu'il fait, il brûle les mémoires de l'ego pour le détacher du monde de la mort. En fait, le double éthérique réveille l'ego d'entre les morts afin que celui-ci prenne conscience de sa réalité.

 
La nuit passée, j'ai eu une vision sur la chronique #392 (Le passage d'âmes, c'est quoi ?)

Cette vision me montrait qu'il manquait un élément crucial dans cette chronique. J'ai donc rajouté un fait vécu pour étayer la compréhension sur "Le passage d'âmes".


Voici un fait vécu :

Au début des années 1990, j'étais à traverser le plan spirituel, j'ai fait la rencontre de plusieurs entités sur les différents paliers de la conscience spirituelle. Certaines entités étaient bienveillantes tandis que d'autres étaient belliqueuses et laides.

Bref, un jour, une dame me téléphone pour m'inviter dans sa maison, celle-ci disait qu'il y avait quelque chose dans sa maison, mais elle ne savait pas quoi. J'ai donc rendu visite à cette dame et effectivement lorsque j'ai pénétré dans la maison, je ressentais une présence néfaste, j'ai visité la maison puis la dame et moi sommes descendus au sous-sol.

C'est à cet instant que j'ai ressenti une forte présence et lorsque je me suis tourné vers l'escalier, je voyais une personne qui s'était pendue, celle-ci gisait au bout d'une corde derrière l’escalier. Après avoir raconté cette vision à la dame, celle-ci m'a avoué que son fils s'était suicidé par pendaison en dessous de l'escalier, il y a de ça quelques années.

Après avoir quitté la dame, je suis reparti et sur le chemin du retour, je me suis rendu compte que le pendu était assis à la place du passager dans mon véhicule, quelle fut ma surprise. Je lui ai fortement suggéré de quitter mon véhicule, j'ai dit à cette entité qu'elle n'appartient pas à ce monde matériel et elle s'en est allée.

À cette époque, j'étais dans la croyance de l'âme et tout ce qui vient avec celle-ci. Mais aujourd'hui, le SAVOIR me permet d'identifier la source de cette entité, voire ce personnage qui s'est donné la mort par pendaison.

Lorsqu'une personne décède, il se produit deux choses, la première étant que la conscience de cette personne est aussitôt relayée sur un plan correspondant à son statut vibratoire, c’est une sorte de mise en quarantaine, mais avant celle-ci a été clonée pour créer une entité.

La deuxième étant que l'âme, voire la boîte noire de la conscience du défunt est récupérée pour être ensuite réintégrée dans le clone de l'entité nouvellement créée. C'est ainsi que l'entité prend vie, car celle-ci contient la mémoire du défunt, elle peut donc se manifester dans la forme matérielle grâce à l'empreinte laissée dans la forme par la personne qui s'est suicidée.

C'est le même principe qui s'applique lorsqu'une personne marche sur la plage, celle-ci après son passage laisse des traces de pas dans le sable, elle laisse une empreinte dans la forme matérielle.

L'entité clonée peut reproduire à la perfection le mouvement de la personne qui s'est suicidée grâce aux mémoires et à l'empreinte de la personne laissée dans la forme matérielle. Dans ce cas de figure, le but de cette entité clonée avec la mémoire du défunt était de maintenir cette vibration mortuaire dans l'environnement de cette dame pour donner une longévité à cet événement mortuaire qui a abaissé considérablement le taux vibratoire de la dame qui habitait cette maison.

Une fois l'entité dévoilée, celle-ci n'a plus sa raison d'être, elle s’en retourne sur le plan astral de sa création pour poursuivre son évolution.



Ci-dessous le commentaire très élaboré d'un lecteur :

Pour celle-ci, ton explication est tellement limpide qu’il y a peu de choses à évoquer. La maison de la dame représente sa psyché, le sous sol, son inconscient ou son subconscient psychologique, c’est sa pièce non éclairée, son manque de présence.

En réalité, c’est elle qui était hantée par son manque de compréhension, l’entité mémorielle se gavait de son trop plein de mémoire psychologique morbide. 

Tu es allé dans son sous-sol, c’est à dire que tu as sondé son esprit englué par ce souvenir morbide. Tu l’as délestée d’une mémoire. 

L’entité t’a suivi car elle a senti une grande sensibilité, le fait qu’elle soit dans ton véhicule représente l’attachement d’une mémoire à un égo spiritualisé, plus loin, un passeur d’âme. Cependant, en la dévoilant, elle s’en est allée, toute comme les croyances de l’égo. Donc, le fait qu’elle te suive puis parte symbolise que cette croyance allait t’accompagner un temps, pour ensuite partir, car tu es un être extrêmement sensible allant au fond des choses, dans tous les sous-sols, que ce soient les tiens ou ceux des autres, l’illusion ne tient pas à quelqu’un de sensible comme toi.

Pour finir avec cette histoire de mémoire clonée et reproduite par l’entité, en relisant la chronique et ta vision, je me suis posé la question de comment faire comprendre à un être spirituel qu’il faut qu’il délaisse l’âme et sa spiritualité retardataire. A peine eu-je fini de me poser la question que j’ai eu cette phrase de la bible en tête, précisément celle de Jesus : 
« Il faut rendre à César, ce qui est à César, et à Dieu, ce qui est à Dieu ». 

Puis une sorte de colère (vibratoire?) m’est venue, et je me disais : « Bon Sang ! Tout a été dit et redit ! Tout est là ! Sous nos yeux ! »

Il faut rendre la mémoire et tous les attachements psychologiques à l’astral, et rendre l’esprit, notre réalité, à l’esprit.

S’attacher à la mémoire, la notre, ou celle d’un défunt, c’est se mettre nous-mêmes des chaînes qui seront autant de laisses que l’astral tirera avec plaisir. 

Plus loin s’attacher à la mémoire, c’est renier son Esprit, c’est nier la réalité, c’est se nier ! On est soit dans la mémoire, soit dans son Esprit. Jamais les deux. Se vautrer dans la mémoire est se prendre soi-même ! ( phrase un peu choquante mais c’est ce qui me vient, encore une sorte de colère quand je t’écris à l’instant).

Pour finir avec des termes que je sais spirituels mais qui peuvent parler à ceux évoluant à cette étape, Jesus: « On voue un culte à Dieu (Esprit) ou on voue un culte à Mamon (mémoire), Jamais les deux ! »

Voilà pour ma lecture des visions j’espère avoir été assez précis. J’ai bien conscience d’avoir utilisé certains termes liés à la spiritualité mais je les trouvais pertinents dans le sens où ils aideraient les personnes encore bloquées avec ces concepts.

Tout comme toi, plus leur sensibilité évoluera, plus ils se rendront compte qu’ils s’étaient attachés à une forme qu’ils ont transcendée. 

 

Vous dites que derrière ce que l’on croit être une personne défunte se cache en fait un clone représenté par une entité. Peut-on en conclure que le passage d’âmes est finalement une technique supplémentaire de vampirisation d’énergie par l’astral ?

Effectivement, le passage d'âmes est une forme de spiritualité qui permet à la personne qui pratique cette discipline astrale de vivre concrètement son cycle spirituel avec le monde de la mort. Le plan spirituel dans la conscience de l'Homme regorge de multiples outils pour maintenir l'Homme sur le plan spirituel afin que celui-ci matérialise le plan spirituel dans la matière.

Depuis des millénaires, l'Homme tente par tous les moyens de communiquer avec sa réalité, mais il n'y arrive pas, car celui-ci est manipulé dans sa conscience par des mondes invisibles qu'il ne soupçonne pas dans sa conscience mentale. Certes, il y a des personnes qui sont très sensibles à l'invisible, mais celles-ci communiquent avec des mondes qui ont préséance sur leur conscience. Donc, ces personnes se font manipuler par ces mondes obscurs, tant et aussi longtemps que l'Homme ne sera pas décapsulé par le double éthérique dans sa conscience mentale, celui-ci sera manipulé à son insu par l'invisible.

Le plan spirituel met à la disposition des personnes sensibles une variété d'outils dans le seul et unique but que l'ego s'enorgueillit avec les outils que les forces spirituelles mettent à la disposition des personnes sensibles à l'invisible.

Ce que l'humain appelle l'âme, n'est qu'un autre outil des forces spirituelles mise à la disposition des personnes qui pénètrent dans leur cycle de vie spirituelle.



Quel est l’occulte qui se cache dans la communication avec les consciences défuntes ? Si certaines informations permettent exceptionnellement d’apaiser les familles, ne sont-elles pas envoyées là pour faire vibrer le corps émotionnel ?

L'entité qui a été clonée à partir du défunt, le cerveau de celui-ci est remplacé par les mémoires du défunt. Alors lorsqu'un individu entre en contact avec le supposé défunt, celui-ci est en contact avec les mémoires du défunt. Ce faisant, l'entité peut manipuler la personne qui croit être en contact avec le défunt.

Alors dépendamment de la programmation des personnes vivantes, celles-ci se feront hanter par l'entité qui utilisera les mémoires du défunt pour faire vibrer le corps émotionnel des vivants. J'ai personnellement connu une personne qui n'arrivait pas à supporter la mort de sa partenaire de vie, celui-ci était hanté par la disparition soudaine de sa conjointe.

Quelques mois plus tard, cette personne s'est immolée dans le cimetière sur la tombe de sa conjointe. En fait, c'est l'acharnement de l'entité qui a eu raison de cet homme, car celui-ci n'avait pas la compréhension de ce qu'il vivait, il devra donc se réincarner pour le rééquilibre dans l’énergie.

Le but de ces entités est de mettre en vibration le corps émotionnel des personnes vivantes pour les manipuler dans leurs émotions. Cela permet aux forces astrales de perdurer dans la matière.



Tous les « passeurs d’âmes » dans la spiritualité conduisent peu ou beaucoup les âmes dans ce tunnel de lumière qui ont l’impression de les conduire à leur source. Puisque l’âme sera magnétisée systématiquement vers son point de destination vibratoire correspondant, y a-t-il réellement besoin d’interférer dans le processus ?

Ce que l'Homme vit dans la matière, c'est de l'expérience et celle-ci est différente d'un plan de conscience à un autre. Si la personne est sur le plan spirituel par exemple, celle-ci vivra l'expérience que ce plan spirituel lui fournira à partir des entités spirituelles qui manipulent l'Homme dans son mental.

Certes, l'ego croit que ce qu'il vit sur le plan spirituel est réel, il en sera ainsi jusqu'au jour où celui-ci aura terminé son cycle de vie spirituelle sur ce plan. Le magnétisme que ces entités spirituelles déploient dans la conscience de l'ego est très puissant, celui-ci est tellement puissant que l'ego se croit dans sa propre réalité.

Mais dans les faits, l'ego ne fait que vivre une autre expérience à partir d'un autre plan de conscience. Dans ce cas, c'est le plan spirituel, les entités sur ce plan spirituel vont faire en sorte d'être l'allié de l'ego dans sa conscience mentale afin que celui-ci puisse matérialiser sa spiritualité dans la matière sous différentes formes.

Dans le cas qui nous préoccupe, c'est la question sur les passeurs d'âmes, ceux-ci ne font que vivre une expérience spirituelle que cet outil leur permet de vivre pour la formation de leur corps spirituel qui est en construction. Le corps spirituel est l'un des corps subtils de l'ego qui permet la projection de celui-ci dans la matière.

Pour répondre à la question, l'âme n'est pas ce que l'ego croit, celle-ci est un outil qui appartient au plan de la mort, elle est la boîte noire qui enregistre toutes les expériences vécues de l'ego dans la matière. L'âme, c'est la banque mémorielle qui contient l'ensemble des mémoires de l'ego.

Alors est-ce que l'ego peut interférer dans le processus de l'âme ? Cette expérience de passeurs d'âmes est une illusion produite par les forces spirituelles dans la conscience de l'ego. Lorsque celui-ci aura terminé son cycle de vie sur le plan spirituel, l'ego réalisera l'ampleur de cette illusion.



Est-ce que le phénomène des âmes coincées entre les plans est réel (quand elles ne sont pas conscientes d’être mortes suite à des accidents par exemple) ?

Certes, il y a un délai très court entre le monde des vivants et le monde de la mort pour que la conscience et non pas l'âme prenne conscience de son retrait du monde matériel. Au départ, il faut savoir que tout est régi dans l'univers et rien n'est laissé au hasard, alors lorsqu'il se produit un décès, la conscience de cette personne décédée est aussitôt prise en charge par le monde de la mort, mais celui-ci n'a pas l'autorisation de conserver ou de manipuler la conscience du défunt.

Par contre, le monde de la mort a l'autorisation d'extraire la mémoire (l'âme) de la conscience du défunt afin de la cloner.

L'âme, c'est de la mémoire, celle-ci ne peut pas être coincée dans le processus de la mort, celle-ci est aussitôt récupérée par le plan de la mort. On ne peut que parler de conscience et non de l'âme, il n'existe pas de conscience coincée, il n'y a que des consciences qui vivent une expérience.

La conscience d'un défunt peut-être prise à partie un certain temps à des fins d'expériences, mais celle-ci n'est pas proprement coincée, c'est un euphémisme de croire qu'une conscience peut être coincée entre deux mondes. Celle-ci peut être en suspension temporaire pour vivre une expérience, mais elle est loin d'être coincée.

Il faut savoir que tout est régi dans l'énergie, rien n'est laissé au hasard et cela est valable pour la conscience de l'Homme.



Il est dit que certaines âmes défuntes peuvent revenir « à nos côtés » sous une autre forme quand elles sont retournées à l’esprit, est-ce réel ?

L'affirmation de l'âme est faussée par la forme spirituelle qui lui a été attribuée. L'âme, c'est un condensé de mémoires, donc celle-ci n'a pas force de vie, elle est simplement un outil que le plan de la mort utilise pour emmagasiner les expériences vécues de l'ego dans la matière.

Donc, l'âme ou la boîte noire de la conscience de l'ego ne peut pas retourner à l'esprit, c'est une affabulation digne d'un roman spirituel.

L'âme, c'est de la mémoire emprisonnée dans une forme astrale, il est évident que les mémoires ne pourront jamais se juxtaposer à l'esprit. De l'esprit, c'est anti-mémoire, car c'est la mémoire qui maintient la distance entre l'ego et son esprit.

Comme décrit ci-haut, lorsque le double éthérique descend dans le mental de l'ego, c'est la mémoire qu'il brûle en premier pour libérer l'ego des forces astrales. Donc, il est impensable que la mémoire (l'âme) s'associe à l'esprit, c'est une aberration spirituelle.



Cela veut dire que nous nous faisons manipuler systématiquement quand on communique avec les défunts ? 

Effectivement, lorsque l'ego communique avec un défunt, celui-ci entre en contact avec une entité qui a absorbé les mémoires du défunt. Ce faisant, l'ego se fait manipuler par le monde de la mort, il faut savoir que l'ego tel qu'il est dans sa conscience spirituelle, celui-ci ne peut que se faire manipuler par le plan de la mort.

Il ne peut en être autrement, car l'ego n'a pas été désastralisé dans sa conscience mentale, cela veut dire que celui-ci est toujours soumis aux influences des forces astrales.

Lorsque l'ego aura fusionné avec sa conscience éthérique, voire le double, celui-ci saura que le plan de la mort est un plan qui se nourrit d’émotions, des mémoires, de formes, etc.

L'ego doit cesser de CROIRE pour accéder au SAVOIR.



Que font les consciences défuntes dans l’éther ? Peuvent-elles communiquer avec certains Terriens éthérés ? Ont-elles un « rôle » ?

Le terme conscience défunte n'est pas approprié, car une conscience ça ne meurt pas, une conscience, c'est source de vie. Que celle-ci soit dans un corps physique ou qu'elle quitte le corps physique, elle n'est pas défunte, celle-ci a simplement quitté son support physique.

Une conscience défunte n'atterrit pas sur le plan de l'éther, car une conscience défunte est une conscience astralisée, donc manipulée par les forces astrales. Pour qu'une conscience puisse atteindre le plan de l'éther, celle-ci devra être récupérée par le double éthérique et avoir complété une fusion mentale dans la matière.

C'est à cet instant que le cerveau de l'ego entrera en contact avec sa conscience réelle sur le plan de l'éther. La conscience de chacun des humains est déjà sur le plan de l'éther, c'est la connexion avec le cerveau physique qui ne peut se faire pour l'instant entre l'ego et sa conscience éthérique.

Alors, un individu qui est en contact avec sa conscience éthérique, celui-ci peut effectivement entrer en contact avec d'autres consciences sur le plan de l'éther. Mais celui-ci n'entre pas en contact comme il entre dans une épicerie, cela dépend de son statut vibratoire et de ce qu'il doit faire dans la matière.

Il m'est arrivé d'entrer en contact avec des consciences éthérées pour délivrer un message à une personne dans la matière. Pour établir un contact avec le plan de l'éther, il est impératif que l'ego soit en fusion mentale.

Le rôle des consciences éthérées sur le plan de l'éther est de promouvoir la vie dans les univers.



Est-ce que nos enfants peuvent être des membres de nos lignages qui se réincarnent pour rééquilibrer des nœuds karmiques ?

Il est évident que le nid familial est un nœud karmique dans lequel chaque membre de la famille devra se dénouer de leur nœud karmique au fil de leur passage sur Terre. Les nœuds karmiques sont des nœuds dans l'énergie que les personnes ont créée dans d'autres vies, celles-ci sont littéralement liées les unes aux autres à travers différentes expériences vécues.

Pour ma part, nous étions une famille de dix individus et depuis mon réveil d'entre les morts en 1989, j'ai été conscient du dénouement des nœuds karmiques avec chacun des membres de ma famille.

Le dénouement d'un nœud karmique n'est pas une partie de plaisir pour l'ego, car derrière le nœud karmique, se cachent les forces astrales qui deviennent très agressives lorsque l'ego conscient a la compréhension sur ce qu'est un nœud karmique.

La compréhension sur les nœuds karmiques permet le dévoilement des forces astrales, la compréhension agit comme une lumière qui s'ouvre instantanément dans une pièce remplie de noirceur.

Ce qu'il faut savoir, c'est que nos enfants ne sont pas nécessairement nos enfants, ceux-ci sont des entités qui se sont incarnées dans un milieu familial pour consumer leur karma familial et une fois fait, ces personnes sont libérées de leur karma familial, elles peuvent donc prendre leur envol.

La famille peut représenter un élément chauffant sur une cuisinière, lorsque le karma est réglé entre le parent et l'enfant, c'est comme lorsque l'on ferme l'alimentation en chaleur sur la cuisinière. Cette chaleur ne se dissipe pas instantanément, celle-ci prend le temps qu'il faut pour refroidir.

C'est ce qui s'apparente le plus au dénouement d'un nœud karmique, une fois le nœud défait, le parent et l'enfant sont libérés du karma dans la mesure où ceux-ci sont conscients du karma et surtout qu'il n'engendre pas un nouveau karma par l'inconscience.

L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 07-08-2021
Fiche: id-00471 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07264 visites + 10 visiteurs