Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique #384

Un lecteur m'a fait parvenir ses interrogations face à la mort d'un proche parent.


Comment l'ego conscient doit-il réagir face à la mort d'un parent proche ?

Le monde de la mort, voire le plan astral, a déployé une procédure mémorielle sur le plan matériel pour encadrer les humains lorsqu'il y a un décès. Cette procédure mémorielle est accompagnée de protocoles funéraires pour faire vibrer le mental des humains au monde de la mort.

Cette procédure astrale est ritualisée par toutes les religions qui mettent en place différents protocoles funéraires dans le but de rappeler aux humains qu'ils appartiennent au monde de la mort. Les rites funéraires ont évolué au même rythme que la psychologie humaine.

Le plan de la mort s'est permis de développer et d'ajuster l'encadrement funéraire à la conscience mentale des humains. Ce plan a mis en place des dispositifs funéraires de plus en plus subtils pour maintenir les humains dans cet encadrement du monde de la mort.

Il faut savoir que plus l'Homme évolue, plus le monde de la mort va se raffiner dans ses procédures funèbres. L'Homme psychologique appartient au monde de la mort, le lieu de résidence de sa conscience est le plan astral. L'Homme conscient n'appartient plus au monde de la mort, car il a transcendé son mental psychologique (inférieur). Cette transcendance du mental psychologique dans une conscience supérieure a fait de l'ego un être éthérisé. Cela signifie que la demeure officielle de l'Homme conscient se situe sur le plan de l'éther.



Alors, comment l'ego conscient va-t-il réagir face à la mort d'un proche parent psychologique ?

Un ego conscient est un être qui a été dépolarisé lorsqu'il a transcendé son mental psychologique. Ce faisant, il n'est plus soumis émotionnellement au monde de la mort. Donc, lors de la mort d'un parent proche, un ego conscient se gardera de mettre en résonance son mental face au monde de la mort.

Le rite funéraire est la partie sombre de l'astral qui se cache derrière des protocoles funéraires qui font en sorte de faire vibrer le mental des personnes qui vivent le deuil d’un proche parent décédé. Ce rituel funèbre mis en place par le plan astral dans la forme matérielle est un phénomène très macabre.

L'ego psychologique ne conçoit pas que le proche parent a une conscience, il s'arrête uniquement à la forme du défunt. Mais dans les faits, c'est la conscience du défunt qui se détache de son enveloppe charnelle, car elle a terminé de vivre son expérience dans la matière.

Le plan de la mort (l'astral) met tout en œuvre pour que les personnes endeuillées mettent l’accent sur l'enveloppe charnelle, c’est-à-dire le corps physique. Le plan astral veut ainsi créer une mémoire funèbre dans le mental de l’ego psychologique qui lui rappellera qu'il appartient au monde de la mort.

Lorsque le défunt est exposé au salon funéraire, c'est la première phase de contamination mentale chez un ego psychologique qui rend visite au défunt, cet ego entre mentalement dans un cercueil qui fait office de lit mortuaire.

Ensuite, vient la deuxième phase, lorsque le cercueil du défunt est exposé dans un endroit de culte, il est accompagné de chants et de musiques qui vont mettre en vibration le corps émotionnel des personnes qui assistent à cette mascarade mortuaire.

La troisième phase est la mise en terre du défunt, les personnes endeuillées diront que le défunt est porté à son dernier repos. Quelle inconscience !

Enfin, la quatrième phase est le banquet funèbre pendant lequel les convives vont festoyer et renforcer leurs relations émotionnelles envers le défunt en prenant un repas. L'image qui me vient en tête est que le monde de la mort nourrit le mental psychologique des egos endeuillés.

L'Homme conscient se distanciera de cette procédure mortuaire, car il sera au fait de cette mise en scène par le plan astral.

Voici un fait concret :

Lorsque mon père est décédé, ma partie psychique, le double, m'a expliqué cette procédure mortuaire que le plan de la mort avait mise en place dans la matière pour fidéliser les humains au monde de la mort. Le double m'a dit : "Tu n'as pas à assister aux funérailles de ton père !"

Contre toute attente, je n'ai pas assisté au service funèbre de mon père, ma famille fut choquée de mon attitude, mais ce qu’elle ne sait pas, c'est que mon père est venu me rendre visite chez moi, juste après sa mort. Celui-ci était accompagné par deux êtres translucides et après m'avoir dit quelques mots, il s'en est allé. J’ai constaté qu’il n’y avait aucune émotion dans cette voyance, j’étais conscient que la conscience de mon père avait fini de vivre ses expériences. En fait, c’était comme si la personne avait terminé son séjour sur cette planète.

Voici un second fait concret :

Il y a deux ans, ma mère est décédée, je n'ai pas non plus assisté à son service funèbre et curieusement, la famille a accepté le fait que je n'assiste pas aux funérailles de ma mère.

En fait, l'astral savait désormais qu'il était impossible d'encadrer ma conscience éthérique dans le monde de la mort.


Le récit du lecteur ci-dessous démontre bien que celui-ci étant conscient, il est confronté pour la première fois à sa famille psychologique et sa conscience éveillée.

Petit message de ma part pour vous dire un peu les mésaventures que je rencontre actuellement !


Premièrement, en ce moment ma grand-mère est en train de mourir suite à plusieurs AVC. Je ressens que ma famille est en peine, et il faut dire que mon calme contraste un peu avec le trop-plein d'émotions concernant tout ça.

C'est précisément là que l'ego en éveil de conscience se voit coincé entre sa conscience en éveil et le monde psychologique. L'ego conscient prend soudainement conscience des deux mondes auxquels il est confronté.

Celui-ci réalise la manipulation du monde de la mort chez ses proches, du coup, l'ego conscient doit prendre position face à ses proches : soit il se laisse entraîner par les émotions de ses proches, soit il prend une distance.


Depuis mon enfance, j'ai toujours trouvé que les enterrements exacerbaient le comportement des gens, j'ai toujours eu du mal à supporter ceux qui se vautraient dans l'émotivité à outrance. Ça va vous paraître étrange, mais enfant, je trouvais les enterrements "dégoûtants", comme un gâteau trop sucré ou un plat trop salé, j'avais vraiment du mal à tenir dans un tel cadre.

En fait, l'ego étant dans une conscience en éveil, sa sensibilité lui permettait de ressentir les effets du monde de la mort dans la conscience psychologique des personnes endeuillées. En prenant conscience, l’ego refusait d'entrer dans ce cadre mortuaire.

Aujourd'hui, ma grand-mère est à l'hôpital, en soins palliatifs, et j'ai mis du temps à venir la voir parce que je n'y voyais pas l'utilité. Quand j'ai expliqué ça à ma famille, mes proches ont trouvé très étrange, voire bizarre, que je ne souhaite pas communier avec eux. J'ai répondu que je trouvais ça difficilement supportable, et que je n’aimais pas les ambiances larmoyantes. J’ai ajouté : « Ce n'est qu'un corps physique, qu'un avatar qui se meurt, comme toute chose dans ce bas monde ».

Ce qui se passe présentement, c'est que l'ego est confronté à deux mondes qui ne peuvent s'entremêler, le premier monde étant celui de la conscience éthérique et le second étant le monde de la mort, voire la conscience psychologique. Dans cet événement, l'ego conscient devra faire un choix, soit il demeure dans le cadre mortuaire, soit il casse consciemment le cadre mortuaire pour se libérer des effets du monde de la mort dans sa conscience mentale.

Ils étaient encore plus déroutés, et ils allaient même jusqu'au point où ils me disaient que je faisais semblant de ne pas être triste, entre autres. J'avoue que j'étais consterné, je n'arrivais pas à faire comprendre mon point de vue, c'était impossible à concevoir. Hier, dans la soirée, en parlant avec ma petite amie, elle m'a invité à y aller quand même, juste pour faire plaisir, et voir ce que je ressentais.

L'ego conscient est confronté à la séparation de son encadrement psychologique, il réalise que son entourage est dominé par les émotions qui nourrissent le monde de la mort. Alors, c'est mission impossible pour l'ego conscient de donner la compréhension du monde de la mort à des individus psychologiques qui font partie du monde de la mort.


Pour faire plaisir, j'y suis allé, et j'ai remarqué que j'étais incroyablement calme et serein, je ne sentais rien, et je voyais juste face à moi un corps usé qui ne répondait plus que par des stimuli. Je me suis alors dit : "Qu'est-ce que je fais ici ? Ma grand-mère est déjà partie, il n'y a plus personne ici". Puis vint la même sensation de malaise, l'hôpital qui sentait la mort, la compassion abusive du personnel soignant, une domination morbide me laissait vraiment inconfortable, une ambiance obséquieuse. Je suis alors parti, à mon tour.

L'ego est allé uniquement par émotion pour ses parents, donc il doit prendre conscience que l'émotion est source de manipulation. Peu importe que ce soient les parents qui poussent l'ego à se compromettre malgré une forte résistance, celui-ci doit en arriver à trancher dans la manipulation émotionnelle. Le parent qui pousse l'ego n'est nul autre que l'astral dans le mental du parent qui utilise les émotions du parent pour manipuler l'ego.

La présence de l'ego a fait en sorte que celui-ci puisse comparer sa vibration actuelle avec le monde de la mort. Cet événement est une sorte de prise de conscience pour l’ego.


Deuxième point, assez amusant, le même jour où je rendais visite à ma grand-mère, j'ai procédé à une visite médicale pour le travail. Après quelques questions de routine, est venue la question de la vaccination. L’infirmière du travail m’a demandé si j’étais vacciné, je lui ai répondu par la négative, et après m'avoir demandé le pourquoi du comment, elle est rentrée dans un procès d'intention comme quoi je n’étais pas "civil" et que je ne pensais pas à l'autre.

L'ironie atteint son paroxysme quand elle me dit :"Vous n'avez pas de grands-parents à protéger, de grands-pères ou de grands-mères ?", sans savoir qu'il y a une heure j'étais en soins palliatifs. J'ai décidé de couper court à la conversation en lui disant que je la remerciais de faire son travail de sensibilisation, mais qu'à présent, j'aimerais qu'on en revienne aux questions se basant sur ma santé, et non pas des débats sans fin et bien polarisés.

Elle a acquiescé, mais je sentais bien qu'elle m'en tenait rigueur et qu'elle me reprochait mon manque de "civisme". La visite médicale s'est finie, et elle m'a bien fait savoir qu'elle m'enverrait des brochures pour me sensibiliser à la vaccination. Je l'ai remerciée, puis c'en était fini.


Cela démontre bien l'ironie de l'événement face à la vaccination. Il y a quelque temps, j’ai écrit une chronique sur le retour de la Covid-19 qui reviendrait en force et serait très agressive. Nous allons bientôt entrer dans cette phase d'agressivité de la Covid-19 probablement cet automne.

Cela aura pour effet de mettre en évidence l’échec de la vaccination face à cette nouvelle phase de variants.

Vous êtes une personne avec un ressenti évident, alors il est très important que vous soyez constamment à l'écoute de votre esprit qui vous maintiendra dans l’équilibre mental.


Quand je vais à un enterrement, j'ai une grande sensation de mal-être, comme si je ne pouvais supporter longtemps l'ambiance des lieux et le côté trop "obséquieux" des gens. Qu'est-ce qui explique un tel malaise ?

Comme vous êtes proche de votre esprit, celui-ci vous fait ressentir qu'un enterrement est une mise en scène du plan de la mort. Le rôle du plan astral est de maintenir les humains dans la croyance en la forme. Le corps physique de l'ego est une forme, il est utilisé comme support à sa conscience.

Donc, lorsque la conscience se retire de son support ou du corps physique, c'est le plan astral qui veut faire perdurer cette croyance dans la forme du corps physique. Une personne m'a déjà dit : "Quand on est mort, on est mort et c'est tout !"

À l'évidence, cette personne ne voyait que la forme de l'ego, elle ignorait qu'elle avait une conscience et c'est cela que le plan astral veut faire croire à l'ego, il veut que l'ego s'arrête uniquement à la forme du corps physique.


Parfois, j'essaye d'expliquer à mes proches pourquoi ce n'est pas utile pour moi d'aller à des enterrements, mais ils ne me comprennent pas du tout malgré mes explications. Pourquoi sont-ils incapables de me comprendre ?

L'ego conscient est déchiré à cause du fait qu'il lui est possible de prendre conscience des deux mondes et qu'il doit se séparer de l'un d'eux, c'est-à-dire du monde psychologique.

Les proches sont des personnes psychologiques qui sont régies par le monde de la mort dans leur conscience mentale, alors il devient évident que celles-ci ne peuvent pas comprendre le verbe d'une conscience éveillée. La conscience inférieure et la conscience supérieure ne peuvent s'entremêler. C'est comme essayer de mélanger de l'huile avec de l'eau, cela est impossible.

L'ego conscient doit savoir que dans sa conscience supérieure il peut comprendre l'ego dans son mental psychologique, mais l'inverse n'est pas possible, à cause de l'écart vibratoire des consciences.


Quand je regarde mes proches évoluer autour de cet enterrement, j'ai comme l'impression qu'ils jouent un rôle, qu'ils se nourrissent de cet événement à tendance dramatique. Pourquoi les gens sont-ils tellement enclins à se nourrir d'émotions morbides comme celles-ci ?

Ces personnes ont une conscience mortuaire, elles sont dans une conscience inférieure qui est sous le contrôle du plan de la mort. Il faut savoir qu'un ego psychologique est une forme qui est contrôlée par l'astral dans sa conscience, c'est en quelque sorte un mort-vivant.

Tant et aussi longtemps que l'ego n'aura pas transcendé son mental psychologique, il sera au service du plan astral, voire du plan de la mort. Ce faisant, il se nourrira de cette nourriture mortuaire qui appesantira sa conscience afin que celle-ci demeure à l'horizontale.

Il est donc normal que les proches embarquent dans le rôle de l'enterrement, car ceux-ci ne font que suivre la procédure mortuaire qui a été mise en place dans la matière. L'ego psychologique est un zombie, il ne sait pas qu'il est mort, il se croit vivant à cause, des émotions qu'il expérimente dans la matière.


Quand je suis allé voir ma proche à l'agonie, j'ai senti que le corps était bien là, mais que la personne était partie. Qu'advient-il de la conscience d'une personne dont le corps physique est à bout et ne tient qu'à un fil ?

La conscience de cette personne se retire du corps physique, c'est comme si la conscience était en suspension avant son retrait définitif. Une fois la conscience complètement retirée, dépendamment de son statut vibratoire, elle sera emprisonnée dans une cloison appropriée à son statut vibratoire sur le plan de la mort. En fait, la conscience sera mise en attente pour une réincarnation future.

Voici un fait vécu :

Il y a quelques années, un infirmier qui travaillait dans un centre de soins de longue durée m’avait demandé si je serais intéressé à rencontrer une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer. J'ai accepté, et lorsque je me suis présenté devant cette personne qui était allongée dans son lit, j’ai constaté qu’elle était manifestement absente de son corps physique.

J'ai fermé les yeux et je voyais la conscience de cette personne, c'était une très belle femme ; celle-ci m'a demandé de ne pas intervenir, j'ai acquiescé à sa demande. 

Par la suite, j'ai dit à l'infirmier que cette femme âgée était très jolie, après l’avoir décrite en détail, celui-ci m'a avoué que cette femme avait été Miss Monde, elle avait participé à un concours de beauté international.

La forme de l'ego est une chose et sa conscience en est une autre.


Je me posais alors la question sur l'euthanasie, en voyant ma proche dans un tel état, j'ai partagé à ma conjointe le fait qu'il fallait me tuer si jamais je devenais un "légume" de cette sorte. Quelle est l'approche psychique de l'euthanasie ? Faut-il endurer jusqu'au bout les problèmes du corps de carbone, car il s'agit là de programmation, ou pouvons-nous mettre un terme à celui-ci si jamais l'acharnement thérapeutique va trop loin ?

L'euthanasie est une forme de suicide assistée, c'est un recul vibratoire, car c'est l'ego qui veut s'échapper de son karma. L'ego n'échappe pas à son passé, voire ses mémoires. L'ego peut mettre un terme à ses souffrances par l'euthanasie, mais cela ne change en rien sa programmation, ce n'est qu'une expérience de plus.

Cet ego devra se réincarner et poursuivre sa programmation là où celle-ci avait pris fin. La souffrance dans le corps physique permet de consumer ou de brûler les mémoires des vies passées de l'ego qui empêchent la hausse vibratoire de sa conscience.

D'ailleurs, toutes les maladies sont liées à du karma, celles-ci permettent d'activer le processus sur l'incinération des mémoires dans la conscience de l'ego.

Une chronique a été réalisée sur l'euthanasie qui s’intitule :


La souffrance physique, un passage obligé ?


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 08-01-2024
Fiche: id-00463 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  09780 visites + 6 visiteurs