Les Chroniques MTC

Chronique #374

Un lecteur m'a fait parvenir ses interrogations sur les drogues douces.

J’aimerais avoir votre avis sur les substances dites médecine chamanisme comme les expériences d'ayahuasca, buf ,ou tout autre substances psychédéliques !

 

Comment les drogues douces affectent-elles la connexion psychique ?

Avant de répondre à la question, il est important de déchiffrer ou de clarifier les principes utilisés par les individus qui tentent d'entrer en contact avec les esprits de la nature ou tout autre forme de contact avec le monde invisible à travers des substances hallucinogènes, voire les drogues douces.

Il faut se demander qui sont ces personnes qui veulent entrer en contact avec d'autres esprits ou les esprits de la nature. Peu importe le nom des esprits, ceux-ci sont des formes divinatoires ou spirituelles qui ont marqué l'Homme ancien qui a ensuite perpétué cette tradition ou ce lien avec les esprits de la nature en transmettant cette forme de contact par l'utilisation de drogues douces.

Il faut savoir que depuis que l'Homme a accepté la pensée dans son espace mental, cela a eu pour effet de polariser l'espace mental de l'Homme. Alors depuis des millénaires, l'Homme ayant perdu son trône dans son mental, celui-ci est soumis à la pensée qui permet à l'astral de s'écouler dans le mental des Hommes.

Ainsi, l'Homme venait de créer un lien indéfectible avec le monde de la mort. Que l'Homme consomme ou pas des drogues douces, celui-ci est déjà condamné à vivre dans l'astral de la pensée. Le fait de consommer des drogues douces ne fait qu'amplifier la vision de ce plan astral dans la conscience mentale de l'Homme.

 

Google dit ceci : "L'ayahuasca ou yagé est une préparation fournissant à ses utilisateurs des hallucinations visuelles, celles-ci considérées comme un voile que le chaman doit lever lors de cérémonies. Par extension, ayahuasca est le nom donné aux lianes du genre Banisteriopsis dont l'écorce sert principalement à la composition de cette boisson."

Le chaman, la chamane ou shaman, est une personne considérée par sa tribu ou son groupe comme l’intermédiaire ou l’intercesseur entre les humains et les esprits de la nature.

L’esprit de la nature, est donc une essence immatérielle dont est dotée la réalité des choses et des êtres, qui nous entourent et qui sont donc doués de pensée et de vie !

Michel dit ceci : "Les drogues douces ne sont que des amplificateurs de fréquences astrales dans le mental de la personne qui en a fait usage. Les drogues douces agissent comme une loupe qui grossit la vision astrale de ce plan occulte dans la conscience de l'usager.

Ces drogues douces sont en fait des toxines qui créent un gonflement des synapses qui permettent de capter en visuel le monde de la mort qui a le contrôle absolu sur le mental de l'Homme dans la matière.

Ce que la chamane ou le chaman voit dans ces hallucinations est réel dans le sens que ces visions sont soumises et maintenues par les entités astrales qui ont la charge de maintenir cette forme de réalité spirituelle en effervescence.

Il faut savoir que le plan spirituel est multidimensionnel et cela permet aux entités spirituelles de cataloguer en quelque sorte les territoires psychiques chez l'Homme en éveil de conscience.

Le chamanisme ou toutes autres formes de religions sont reliées aux différents créneaux sur le plan spirituel. Par exemple, la religion a créé des livres, des statuts, des bâtiments religieux qui sont tous des formes d'outils pour maintenir l'Homme dans cette forme. Il en va de même pour le chamanisme, ceux-ci ont différents outils pour mettre l'Homme en résonance vibratoire dans son physique en plus d'avoir une perception visuelle par le biais de la consommation de drogues douces.

Tous ces outils font partie du monde spirituel ou du monde des esprits, voire le monde de l’invisible.

 

En fait, je lisais votre article sur les drogues douces et comment ça affecte la connexion psychique ?

Premièrement, l'Homme doit savoir qu'il est déjà prisonnier du monde de la mort, voire du plan astral. L'Homme a un mental polarisé, la signature du monde de la mort est inscrite dans sa conscience mentale. Cela étant dit, il est impossible pour l'Homme d'atteindre le plan de l'éther ou la conscience supérieure (éthérique) en consommant certaines drogues douces.

Certes, la personne qui consomme une drogue douce va avoir des hallucinations, celle-ci va croire les visions qui lui seront présentées par les entités astrales, elle va donc s'enorgueillir de celles-ci, ce qui aura pour effet de cimenter le mental de cette personne à ce plan spirituel.

Les drogues douces sont des catalyseurs de toxines psychiques qui créent dans le cerveau des connexions erronées, car les drogues douces lorsque consommées déploient leurs toxines sur les synapses dans le cerveau et cela crée une sorte d'irritation psychique qui permet à la personne de se connecter avec le plan astral, mais dans la catégorie chamanisme.

L'irritation agit comme lorsque l'on frotte une allumette de bois sur de la pierre, sur un court instant, il se produit une sorte de flash lumineux causé par le frottement de l'allumette sur la pierre. Ce frottement crée une vision spontanée dans le monde astral. Il ne faut pas oublier que lorsqu'une personne accède au monde astral par la vision, ce monde va déployer une impression dans le mental de son hôte pour le fixer solidement sur le plan astral ou spirituel.

Pour atteindre le plan de l'éther, l'ego doit mourir consciemment à son mental psychologique. La structure psychologique dans le mental de l'ego devra imploser, c'est la seule façon pour l'ego de se connecter avec son esprit ou le plan de l'éther, voire la conscience supérieure.

Les drogues douces agissent en tant que poste de télévision dans le mental de la personne qui consomme. Les drogues douces permettent de capter certaines fréquences sur le plan spirituel, c'est comme lorsque l'on change de chaîne sur le téléviseur, il peut y avoir une chaîne agréable ou une chaîne désagréable, mais peu importe la chaîne captée, celle-ci est émise depuis le plan astral.



Je me demandais les autres substances qui sont reliées au chamanisme qui selon eux éveillent la conscience en décalcifiant la glande pinéale comme Ayahuasca, qu'en est-il ?

La glande pinéale est une sorte de fenêtre sur le monde de la mort, voire le plan astral dans la conscience mentale. Certes, les substances hallucinogènes permettent de soulever le rideau devant la glande pinéale pour que l'usager puisse voir sur le plan astral dans sa conscience mentale.

Il est vrai que les substances liées au chamanisme éveillent la conscience, mais cette conscience est astrale (spirituelle). Les substances ne font que justifier la présence de l'astrale dans la conscience inférieure de l'Homme, celles-ci ne donnent pas l'accès à la conscience supérieure, voire la conscience éthérique.

Ces substances hallucinogènes ne font que maintenir l'Homme sur le plan astral dans sa conscience mentale. Le plan astral n'est pas dupe, celui-ci peut générer à l'infini des illusions pour créer des impressions dans le mental de la personne, car ce plan astral sait lorsqu'il est regardé, celui-ci ne prend pas à la légère les intrusions causées par ces substances hallucinogènes. Au contraire, le plan astral va plutôt en tirer profit, car celui-ci a la capacité de créer des illusions tellement puissantes dans le mental de la personne qui visionne le plan astral que celle-ci sera d'office magnétisé par ce plan astral ou spirituel.

Ce faisant, cette personne magnétisée deviendra une adepte incontestée de ce plan astral ou spirituel. C'est la croyance dans cette illusion qui fera en sorte que cette personne sera convertie dans son mental. C'est pour cette raison qu'il est dit qu'il ne faut pas CROIRE, il faut le SAVOIR !



Les substances telles que l'Ayahuasca, le Bufo, le DMT, ce sont toutes des substances psychédéliques qui selon plusieurs éveillent à un état de conscience supérieur, qu'en est-il ?

Il est vrai que ces substances psychédéliques éveillent à un état de conscience, mais il faut savoir de quelle conscience il s'agit.

L'Homme vit dans une conscience psychologique qui le moule à la matière et lorsque celui-ci consomme une substance psychédélique, il accède non pas à une conscience supérieure, mais plutôt à sa conscience astrale. Dans cette conscience astrale, tout est permis, les entités astrales vont projeter l'illusion correspondant aux attentes de l'hôte. C'est ainsi que ces forces astrales peuvent contrôler le mental de la personne qui a consommé une substance psychédélique en croyant qu'il a accès à la conscience supérieure.

Le plan matériel est pour la conscience psychologique, le plan astral est pour la conscience spirituelle, le plan de l'éther est la conscience supérieure, là où réside la réalité de l'Homme.

Le plan psychologique et le plan astral sont étroitement liés, car la matière découle de l'astral. Donc, la personne qui consomme des substances psychédéliques va avoir un ticket pour pénétrer dans la conscience astrale en plus d'éroder son cerveau matériel à cause des toxines contenues dans ces substances psychédéliques.

Toutes ces substances psychédéliques ne font qu'enfumer, voire illusionner l'ego en éveil de conscience. Les entités astrales sont très puissantes, elles ont acquis la maîtrise dans l'art de manipuler le mental des humains. Une personne qui consomme ces substances psychédéliques apparaît comme une mouche qui vacille aux yeux des forces astrales.

Pour que l'Homme puisse atteindre le plan supérieur de sa conscience, celui-ci devra traverser le plan spirituel consciemment. Pour ce faire, l'Homme devra dépasser les illusions créées par les entités spirituelles sur ce plan.



Selon vous, ces états de conscience euphoriques sont-ils des pièges reliés à l’astral ?

Il est évident que ces états de conscience euphoriques sont des trappes astrales dans lesquelles les humains se font absorber par les forces astrales. Pour avoir accès à la conscience supérieure, l'Homme devra être dépolarisé dans son mental, il ne peut en être autrement.

Il est important que l'Homme puisse comprendre la mécanique mentale utilisée par les entités astrales pour maintenir l'Homme dans la servitude astrale. Si l'Homme était dans sa réalité, il n'agirait pas de la sorte pour tenter de communiquer avec des mondes sulfureux.

La consommation de drogues douces démontre bien que l'Homme est asservi par les forces astrales. Aujourd'hui, l'Homme n'arrive même pas à communiquer avec son esprit, celui-ci doit s'abaisser en prenant des drogues douces pour essayer d'établir une communication avec un plan dont il n'a même pas conscience de la manipulation que ce plan exerce dans sa conscience mentale.

La conscience mentale de l'Homme est polarisée depuis des millénaires, l'Homme est dominé par le plan astral dans sa conscience mentale. Alors lorsque l'Homme parle d'états de conscience, celui-ci doit être au fait qu'un état de conscience sous l'influence de drogues douces est un état de conscience astrale et de domination mentale.

L'éveil de la conscience est à ses premiers balbutiements dans la matière, un jour, l'Homme réalisera qu'il devra transcender son mental psychologique pour cesser de vivre des états de conscience astrale dans son espace mental. Lorsque l'Homme quittera sa conscience psychologique, celui-ci accédera consciemment à une conscience supérieure.

Pour ce faire, l'Homme devra prendre conscience qu'il est un être emprisonné dans une conscience psychologique ou inférieure. Lorsque celui-ci aura transcendé sa conscience psychologique, il sera libéré de l'emprise des forces astrales dans son mental.

Cette libération coïncidera avec l'augmentation du taux vibratoire dans la conscience mentale supérieure. Les entités astrales ne peuvent pas cohabiter avec le taux vibratoire d'une conscience supérieure, celles-ci savent très bien qu'au contact de cette vibration supérieure, elles se désagrégeraient sur-le-champ.

 

L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 21-07-2021
Fiche: id-00453 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07632 visites + 2 visiteurs