Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique #369

Une lectrice constate que de retour de vacances, elle ressent une lourdeur intense en plus d'être bombardée de pensées.

J'aimerais vous parler. Je suis partie en vacances la semaine dernière dans les Pyrénées. Une fois là-bas, j'ai senti que l'énergie était plus fluide, plus légère. Au niveau de l'astral aussi, tout ce qui est de l’ordre des pensées soufflées était très calme comme un poids en moins. Ma capacité à sentir la vibration des autres était encore plus développée.

Néanmoins, depuis mon retour chez moi, je ressens comme une lourdeur intense, un manque d'énergie, des difficultés à dormir. Je me réveille tard, je suis bombardée de pensées, je n’ai envie de rien et j’ai l'impression d’avoir besoin de m'abaisser à la vibration d'ici. À mon retour, j'ai eu envie de vomir, je me sentais compressée dans mon cerveau et plein d'autres symptômes.

Je ne comprends pas pourquoi ? (à part que la vibration est basse ici) Comment faire pour passer outre, car il y a tellement une différence d'énergie et cela me perturbe ?


Pourquoi est-ce que je perds mon énergie lorsque je reviens de vacances ?

Pour un ego psychologique, les vacances sont synonymes de détachement de son quotidien, ainsi l'ego se défait instantanément de son stress et de toutes ses contrariétés. Il se met en mode liberté dans son mental, alors il est normal que l'ego une fois sur le lieu de vacances se sente léger.

Mais pourquoi, de retour de vacances, l’ego ressent-il une lourdeur ? Il est normal que l'ego ressente cette lourdeur dans son mental, car il a revêtu une de ses personnalités habituelles à son retour de vacances, entre autres celle qui gère son quotidien psychologique. Cette personnalité qui gère le quotidien de l'ego intervient au niveau du stress, elle prépare l'ego au retour à son quotidien, dans le travail et dans différents tracas qui causent le stress.

Il n'y a aucune raison pour que l'ego se sente plus lourd au retour de vacances. La lourdeur dans l'énergie provient uniquement de l'intellect et des personnalités de l'ego. Chez un ego psychologique, l'intellect ordonne et les personnalités exécutent. Pourquoi en est-il ainsi ?

Il en est ainsi parce que l'ego n'a pas d'identité psychique, il s'identifie à ses personnalités qui sont très lourdes à supporter. Pour retrouver une certaine légèreté dans son mental, l'ego doit être réel dans son quotidien, il doit cesser de revêtir des personnalités. Être réel, ça veut dire être soi-même en toutes circonstances et peu importe les personnes devant vous.

Que celles-ci soient juge, avocat, policier, notaire, etc., toutes ces personnes sont des personnalités, car elles n'ont pas d'identité psychique, ce faisant, elles utilisent toutes des personnalités. L'ego doit cesser de se jauger à travers ses personnalités ou face à d'autres personnalités, il est extrêmement important que l’ego soit dans son authenticité.

Il faut savoir qu'une personnalité, c'est une forme astrale qui abrite une entité, c'est elle qui produit une lourdeur dans le mental de l'ego, car inconsciemment, l'ego doit nourrir et entretenir cette personnalité sinon celle-ci va s'éteindre.

Pour se libérer de l'astral contenu dans ses différentes personnalités, l’ego doit cesser consciemment de les nourrir. Mais comment ne plus nourrir une personnalité ? Il suffit pour l'ego d'être lui-même et de ne plus revêtir cette personnalité, ce faisant, celle-ci ne sera plus nourrie et elle s'éteindra.

Un ego conscient a toujours le mental léger, car il est dans son esprit, tandis qu'un ego inconscient ou psychologique va revêtir des personnalités qui vont lui donner une fausse identité de lui-même. Alors, il ne faut pas se surprendre qu'un ego qui utilise des personnalités retrouve une lourdeur de retour de vacances, car inconsciemment, cet ego va revêtir toutes ses personnalités pour le retour au travail, pour le quotidien, envers les amis, etc.



La lectrice s'interroge sur la raison pour laquelle elle ressent une lourdeur au retour de vacances

Lorsque vous êtes partie en vacances, vous vous êtes débarrassée du stress de votre quotidien et surtout de votre environnement de travail. Une fois de retour à la maison, vous avez remis mentalement les vêtements de votre quotidien ainsi que ceux de votre travail.

La lourdeur vient donc du fait que vous avez de la difficulté à vous séparer mentalement des effets de votre intellect, et celui-ci vous récupère afin de vous remettre dans ce stress. Le problème n'est pas à l'extérieur de vous, mais plutôt à l'intérieur. C'est votre intellect qui est la source de votre inconfort, car il prépare l'ego mentalement à revêtir ses personnalités.

Il ne devrait pas y avoir de différence entre le lieu de vacances et le lieu de résidence.

Une personne qui part en vacances cherche à fuir inconsciemment le stress de son environnement immédiat, car cette personne sait que sur le lieu de vacances les obligations psychologiques n'auront aucun effet sur son mental. Mais cela devrait en être ainsi lorsque la personne revient de vacances.

Pour sortir de cette impasse, il serait approprié de maîtriser votre intellect qui ramène l'ego dans la psychologie ou dans la division en le forçant à utiliser des personnalités qui le relient à son travail et à toute autre activité quotidienne.

Le malaise que vous vivez disparaîtra si vous cessez d'accepter comme véridique ce que l'intellect vous dit dans votre tête. C'est une question de centricité mentale.

C'est lorsque l'ego accorde une valeur à l'intellect qu'il se fait piéger. Vous devez savoir qu'à chaque fois que vous accordez une valeur à la pensée de votre intellect, vous vous alourdissez dans l'énergie, car inconsciemment, vous nourrissez une de vos personnalités.



Comment faire pour passer outre cette lourdeur qui m'assaille ?

En fait, c'est l'ego qui se nourrit de son intellect, ce faisant, cela entraine de l'embonpoint psychologique, d'où cette lourdeur. L'ego doit prendre conscience que lorsqu'il traite avec son intellect, il s'affaiblit, car cet intellect divise la vibration de l'ego pour la polariser et cette division de son énergie est répartie à travers les personnalités de l'ego.

C'est à l'ego de se réveiller dans sa tête, s’il sent une lourdeur dans l'énergie, il doit aussitôt se mettre en mode alerte et se demander d'où vient cette lourdeur. L'ego doit aussi se demander avec qui il communique en ce moment. Est-ce qu’il communique avec son intellect ou avec son esprit ?

Il est évident dans ce cas de figure que l'ego communique avec son intellect, car l'esprit n'alourdit pas la vibration, au contraire, l'esprit est un état vibratoire, tandis que l'intellect est un état vampirique et très astral qui utilise les émotions de l'ego pour nourrir les personnalités.

Un ego qui est conscient de la mécanique de l'intellect et des personnalités est capable de passer outre cette lourdeur administrative que l'intellect produit dans le mental.



Pourquoi ai-je l'impression d’avoir besoin de m'abaisser à la vibration ambiante de retour de vacances ?

Cette impression est causée par l'intellect qui alourdit de plus en plus le mental de l'ego. C'est à l'ego de maîtriser son intellect, car celui-ci veut obliger l'ego à revêtir ses personnalités. Une personnalité a un poids dans l'énergie et ce poids provient de l'entité qui habite la personnalité, donc si l'ego à plusieurs personnalités, il ressentira une lourdeur ou le poids de ses personnalités dans son mental psychologique.

Il faut savoir que le rôle de l'intellect et des personnalités est d'abaisser le taux vibratoire de l'ego pour le maintenir solidement ancré dans son mental psychologique. Ce faisant, l'ego se retrouve à l'horizontale à cause du poids de son intellect et de ses personnalités.

L'intellect est le chef d'orchestre des personnalités, c'est lui qui donne le ton aux personnalités de l'ego.



Pourquoi suis-je bombardé de pensées, n’ai-je envie de rien, une fois de retour de vacances ?

C'est l'ego qui reprend la charge psychologique dont il s’était délesté avant de partir en vacances. L'ego n'étant pas conscient de son intellect et de ses personnalités, il se fait bombarder de pensées par les entités astrales pour alourdir son mental psychologique.

Il faut savoir qu'un mental alourdi est manipulable, car le mental de l'ego est divisé par la polarité. L'ego doit avoir la compréhension de son intellect pour stopper l'hémorragie des pensées qui lui sont insufflées dans son mental. Il est très important que l'ego sache qu'il doit avoir une présence constante dans son mental pour gérer le flux des pensées qui lui sont insufflées.

Voici la procédure pour mettre fin définitivement à l'invasion des pensées dans le mental.

1. L'ego doit développer une présence assidue dans son mental ou dans sa tête.

2. L'ego doit cesser de revêtir des personnalités, celles-ci ne doivent plus être alimentées par l'ego.

3. Une fois les personnalités neutralisées ou mortes, l'intellect n'étant plus appuyé par ses personnalités, celui-ci s'effondrera. Ce faisant, l'intellect ne sera plus en mesure d'interférer entre l'ego et son esprit.



Pourquoi ma capacité à sentir la vibration des autres est-elle encore plus développée en vacances ?

C'est la charge psychologique que vous n'avez pas apportée avec vous en vacances qui en est la cause. Cette sensibilité pourrait aussi bien être présente en tout temps et en tout lieu si l'ego se défaisait de ses personnalités.

Il faut savoir que la plupart des humains sont coupés de leur sensibilité psychique, car ceux-ci sont bloqués par l'intellect appuyé par les personnalités. Il suffit de remarquer chez un jeune enfant sa sensibilité, l'enfant est plus sensible qu'un adulte, car il n'a pas développé son intellect, ce faisant, l'enfant ne subit pas le poids des mémoires dans son mental, d'où sa sensibilité accrue.

L'enfant vit dans la spontanéité tandis que l'adulte vit dans la complexité de son intellect qui ordonne à l'ego de rationaliser tout ce qu'il fait dans la matière.

Une personne adulte peut aussi bien retrouver une sensibilité psychique en transcendant son mental psychologique. Pour ce faire, l'ego doit mettre à mort ses personnalités et cesser de s'identifier à une personnalité. Cela est réalisable par une simple prise de conscience sur la mécanique de l'intellect et des personnalités.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 06-04-2024
Fiche: id-00448 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490 | 1491 | 1492 | 1493 | 1494 | 1495 | 1496 | 1497 | 1498 | 1499 | 1500 | 1501 | 1502 | 1503 | 1504 | 1505 | 1506 | 1507 | 1508 | 1509 | 1510 | 1511 | 1512 | 1513 | 1514 | 1515 | 1516 | 1517 | 1518 | 1519 | 1520 | 1521 | 1522 | 1523 | 1524 | 1525 | 1526 | 1527 | 1528 | 1529 | 1530 | 1531 | 1532 | 1533 | 1534 | 1535 | 1536 | 1537 | 1538 | 1539 | 1540 | 1541 | 1542 | 1543 | 1544 | 1545 | 1546 | 1547 | 1548 | 1549 | 1550

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  10473 visites + 3 visiteurs