Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  



Chronique #335

Une lectrice m'a fait parvenir ses interrogations sur le phénomène de la combustion humaine spontanée.


Qu'est-ce que la combustion humaine spontanée ?

Google dit : "La combustion humaine spontanée est l'apparition prétendue de flammèches ou de flammes sur des personnes vivantes, ou la réduction de corps en cendres, partielle ou totale, sans cause apparente. D'assez nombreux témoignages, de qualité variable, sont relatés un peu partout dans le monde depuis le XVIᵉ siècle. En effet, dans la plupart des cas, seules certaines parties du corps restent intactes et la pièce dans laquelle se trouve la victime ne comporte aucune trace de feu."

Michel dit : "La combustion humaine spontanée est le phénomène d'un gaz hilarant qui se dégage des corps subtils de l'ego pour se fixer en solution gazeuse dans le corps physique. Ce gaz hilarant est produit par la surchauffe des corps subtils, et ce qui crée cette surchauffe vibratoire sur un des corps subtils, c'est l'énergie qui s'y est condensée.

La production et la condensation de cette énergie sont dues aux frottements incessants de certains corps subtils qui se focalisent sur un seul corps subtil et qui lui créent cette défaillance afin de rééquilibrer l'énergie entre tous les corps subtils.

Lorsque ce corps subtil est aux prises avec cette défaillance vibratoire qui ne parvient pas à réguler cette énergie en surchauffe, celui-ci déverse cette énergie par effet miroir dans le corps physique.

Ainsi, le corps de carbone se retrouve en surchauffe vibratoire et se consume depuis l'intérieur de ses centres d'énergie. L'activité de ce gaz hilarant dans un ou plusieurs centres d'énergie est similaire à un gaz sous pression dans une bonbonne de propane. En fait, c'est comme si l'on plaçait une bonbonne de gaz propane près d'un feu, la pression causée par la chaleur ferait sauter la bonbonne de gaz propane instantanément.

C'est ce qui se produit lorsqu'un ou plusieurs centres d'énergie sont en surchauffe dans le corps de carbone, c'est la combustion spontanée du corps physique sans que l’ego en soit conscient."



D'où vient cette énergie d'activation pour permettre à un corps de rentrer en auto-combustion ?

Comme décrit ci-dessus, cette énergie d'activation tire sa source des corps subtils de l'ego. Il ne faut pas oublier que ce sont les corps subtils condensés qui forment le miroir de l'ego, car sans la présence des corps subtils, l'ego n'existerait pas. Le corps de carbone de l'ego est la résultante de la condensation des corps subtils. En fait, c'est comme si l'on empilait plusieurs feuilles de papier les unes par-dessus les autres, ainsi on atteindrait l'épaisseur d'un carton rigide. C’est le même principe qui s’applique sur la compilation des corps subtils.

Donc, les corps subtils sont étroitement liés au corps de carbone, c'est cet assemblage de toutes ces composantes qui donne la forme de l'ego que l'on perçoit dans la matière. En plus de servir de support à la conscience, le corps de carbone fait office d’enveloppe qui englobe les corps subtils en arrière-plan.

Alors, lorsqu'il y a des interactions vibratoires dans les corps subtils, celles-ci se réfléchissent aussitôt dans le corps de carbone que l'on nomme l'ego. Ces interactions vibratoires dans les corps subtils peuvent s'apparenter à un petit moteur qui est alimenté par de l'électricité, et si une des composantes dans le petit moteur électrique a une faiblesse, il se produira une surchauffe, et si la régularisation ne se fait plus, il se produira une combustion spontanée à l'intérieur de ce moteur électrique.



Pourquoi une personne rentre-t-elle en auto-combustion ?

Lorsqu'il y a auto-combustion, c'est qu'il y a de la surchauffe, et s'il y a de la surchauffe, c'est qu'il y a du frottement ou de la friction sur les corps subtils de l'ego. Il faut comprendre que les corps subtils chez l'ego sont comme de petites centrales nucléaires qui maintiennent la forme miroir de l'ego dans la matière.

Ces petites centrales nucléaires sont alimentées par l'énergie, et lorsqu'il se produit un déphasage entre les corps subtils, le transfert des énergies entre les corps subtils devient disparate, et c'est précisément à cet instant que la surchauffe se met en place sur un ou plusieurs corps subtils.

Donc, l'ego étant le reflet de l'ensemble de ses corps subtils, il subit d'office la surchauffe de certains corps subtils à l'intérieur de son corps de carbone, et si la surchauffe n'est pas régulée, la friction entre les atomes va s'accélérer, et cette accélération atomique produira la combustion spontanée dans un ou plusieurs centres d'énergies dans le corps physique de l'ego, d’où la combustion incomplète du corps physique.

Les corps subtils sont de l'énergie atomique, ils réfléchissent cette composition d'atomes sous la forme de petites molécules qui fusionnent entre elles. Il faut comprendre que de l'énergie, ce n'est pas statique, la vie est présente dans chacune des molécules atomiques et celles-ci sont des territoires atomiques qui cherchent constamment à fusionner les unes aux autres pour créer la matière.

Alors, si l'un des corps subtils, qui agit en tant que centrale nucléaire pour produire cette énergie, est déréglé, c'est l'ensemble des atomes qui se retrouvent en surchauffe et cela crée un énorme stress dans les centres d'énergie chez l'ego, d'où la combustion spontanée.



Devant ce phénomène, comment expliquer qu’autour du corps, rien d'autre n'a brûlé ?

Il faut savoir que le feu qui consume l'intérieur de l'ego n'est pas un feu carbonique, mais plutôt une énergie atomique qui s'attaque à certains centres d'énergie à l'intérieur de l'ego. Donc ce feu atomique a un taux vibratoire qui diffère fortement de celui de la matière. L’environnement de l’ego ne fait pas partie de la partie miroir qui réfléchit la forme de l’ego, c’est pour cette raison que lorsqu’il se produit une combustion spontanée, c’est seulement le corps physique qui est touché.

Ce faisant, ce feu atomique ne peut pas se matérialiser dans l'environnement autre que le corps de carbone qui subit une température nucléaire en son centre. Lorsqu'il se produit un incendie dans une maison, ce feu a un taux vibratoire qui est soumis aux lois sur la matière carbonique sur le plan terrestre, c’est un feu extérieur qui n’a pas les mêmes propriétés que le feu atomique dans les centres d’énergie à l’intérieur de l’ego.

Par exemple, si l'un des corps subtils de l'ego s'enflamme, le feu de ce corps subtil n'aura aucun incident dans la matière, car le taux vibratoire de ce feu sera différent de la flamme qui consume la matière telle que le bois, etc.

De le même façon, on peut comparer le mental inférieur au mental supérieur, pourtant ce sont deux consciences mentales, mais celles-ci n'ont pas le même taux vibratoire. Ainsi, les forces astrales, par exemple, ne peuvent pas pénétrer dans une conscience supérieure, celles-ci ne supporteraient pas le taux vibratoire dans la conscience supérieure. Il faut comprendre que tout est une question d'énergie et de taux vibratoire entre la matière et les corps subtils.


Est-ce un lien avec le plan de l'astral ?

Il est évident qu'il y a un lien avec les forces astrales, car celles-ci manipulent les corps subtils de l'ego depuis toujours. Pour les forces astrales, les corps subtils sont en quelque sorte des aires de repos qu'elles ont placées sous leur gouvernance.

Ces aires de repos sont devenues des bases permanentes pour les forces astrales, celles-ci interagissent dans les différents corps subtils pour manipuler l'ego dans la forme matérielle. Prenons comme exemple le corps sexuel qui est un corps subtil, lorsque les forces astrales mettent en vibration le corps sexuel de l'ego, il devient évident que l'ego fera tout en son possible pour générer du sexe dans son environnement, non pas que l'ego le veuille, mais c'est la pression sur le corps sexuel qui forcera l'ego à s'exécuter dans la forme matérielle.

Dans la majorité des cas, l'ego ne comprendra pas ce qui lui arrive, dû à son inconscience, il se soumettra involontairement à cette mise en vibration sur le corps sexuel. Les corps subtils sont comme des centres d'énergie opérationnels au travers desquels les forces astrales manipulent l'ego. Il faut savoir que lorsqu'il y a une manipulation quelconque sur un corps subtil, celui-ci réfléchit ce changement vibratoire dans le corps physique qui n'est pas en reste, car ce changement vibratoire sur le corps sexuel, entre autres, va automatiquement être réceptionné par le cerveau qui donnera suite à l'intellect pour que celui-ci donne la consigne à l'ego qu'il doit s'exécuter sexuellement dans la matière.

Les forces astrales agissent ainsi sur les corps subtils avec l'approbation du double éthérique pour des fins d'expériences en relation avec la conscience de l'ego. Pour des raisons spécifiques, le double éthérique peut intervenir chez un ego en fusion mentale, il peut mettre en vibration un des corps subtils pour permettre à l'ego d'intégrer un type d'énergie éthérique qui est propre à sa conscience.

Il peut aussi bien y avoir l'intervention d'autres formes de vie sur les corps subtils de l'ego. Tout dépend du statut vibratoire de l'ego, de ce qu'il doit intégrer dans la matière et de sa programmation.



Pourquoi une personne doit-elle vivre une combustion spontanée ?

Il faut mentionner que la combustion spontanée n'est pas le fruit du hasard, car dans l'univers tout est géré et les corps subtils de l'ego font aussi partie de cette gestion universelle.

Donc, lorsqu'il se produit une combustion spontanée chez l'ego, c'est qu'il y a eu une intervention ou une manipulation volontaire sur le thermostat dans l’un des corps subtils. Autrement dit, pour l’expérience de la combustion spontanée, on va monter la température ou le taux vibratoire sur un des corps subtils pour une mise en vibration.

La combustion spontanée n'est pas volontaire, c'est-à-dire que les corps subtils ne peuvent se déphaser eux-mêmes, cela fait donc partie d'une programmation pour évaluer la saturation de l'énergie sur les atomes dans le corps de carbone ainsi que sur les corps subtils.

La personne qui vit une combustion spontanée n'est pas consciente, par contre cette fusion intérieure sera enregistrée dans la mémoire de l'ego et sera mise à profit lorsque cet ego se réincarnera dans la matière. Cette expérience de combustion spontanée permettra à l'ego réincarné d'avoir un lien privilégié avec ses corps subtils.

Ce lien privilégié avec les corps subtils permettra à l'ego de remonter consciemment la piste fossilisée de sa combustion spontanée pour remonter jusqu'à la création de son corps de carbone. Il faut savoir que la combustion spontanée crée des chocs dans les corps subtils de l'ego qui défient l'entendement de celui-ci.

Cette combustion spontanée est une expérience dirigée pour certaines consciences qui ont besoin d'être fortement en relation avec les corps subtils, pour leur évolution. La combustion spontanée s'apparente à une fusion entre les corps subtils, c'est comme du plasma qui tente de fusionner les ions négatifs et positifs, et lorsqu’il y a un surplus d’ions négatifs, par exemple, cela déclenche un dérèglement au sein même du plasma qui se met à surchauffer pour ensuite engendrer une combustion spontanée.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 07-01-2024
Fiche: id-00414 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390

© MTC-QC.ca  |  04813 visites + 2 visiteurs