Les Chroniques MTC

Chronique #38


La Mort dans l'Homme !
 

Les effets chaotiques du processus de la mort dans la conscience de l'Homme sont dramatiques pour sa survie psychique. L'Homme doit voir les effets nocturnes que le monde de la mort exerce sur sa conscience. 

L'Homme est privé de sa liberté psychique dans sa conscience, car les voiles du monde de la mort l'aveuglent à un point tel, que l'ego n'a plus accès à sa conscience (sa communication psychique).

Étant elle-même cohabitée par le monde de la mort, la conscience de l'Homme est putréfiée par la hantise des mémoires nocturnes de ces mondes. L'Homme de la terre doit se réveiller dans sa conscience et démystifier sa polarité pour pénétrer dans sa conscience. 

La cohabitation avec ces mondes nocturnes est maintenant terminée pour l'Homme et l'anéantissement du mémoriel a débuté chez plusieurs individus.

Cela consiste à la *dépolarisation de la conscience, l'Homme verra un jour que la bataille à livrer est à l'intérieur de sa conscience et non à l'extérieur avec ses semblables. 

L'Homme a peur de sa conscience, car il est tellement habitué à dramatiser sa conscience vers l'extérieur qu'il ne sait plus comment vibrer à sa conscience.

Cette illusion est très puissante chez l'Homme, car la domination par sublimation le restreint à ne plus concevoir de paramètres psychiques avec sa propre conscience. Le temps est venu pour l'Homme de la terre de prendre conscience du monde de la mort qui exerce dans sa conscience des sarcophages de mémoires afin de maintenir sa conscience polarisée.

Le monde de la mort a placé dans le mémoriel humain des paramètres le rappelant constamment à ces mondes, il existe maintenant des outils qui sont disponibles pour démystifier les vampires de ces mondes dans la conscience de l'Homme.

L'Homme traversera de grands chocs et subira les assauts de sa conscience astrale qui ne voudra pas abandonner la conscience de l'Homme par peur de perdre leur longévité parapsychique sur le concept humanoïde de cette sphère terrestre. 

La partie psychique de l'Homme (le double éthérique) est à remonter le temps pour se reconnecter avec sa partie physique et l'Homme n'aura guère le choix que d'y participer consciemment. L'Homme est un être fondamentalement psychique et créatif, il doit vibrer de par sa nature psychique et non physique via ses émotions.



Comment expliquer une telle peur de la mort chez l'Homme ?

Chez l'Homme, il existe trois types de morts, il y a la mort consciente, la mort psychologique et la mort inconsciente. La mort consciente, c'est l'ego qui meurt à son mental psychologique. Certes, lorsque l'on procède à l'ouverture des centres psychiques chez l'ego inconscient, le double éthérique va amener l'ego à vivre une mort consciente de son mental psychologique.

La mort psychologique, c'est l'ego dans sa phase transitoire qui va mourir à sa psychologie. Celui-ci va penser que c'est le corps physique qui va mourir, mais l'ego comprendra après cette expérience que ce n'était pas la mort du corps physique, mais bel et bien la mort du mental psychologique. C'est ce que mon ego a vécu en 1989.

Tandis que la mort inconsciente, c'est l'ego qui retourne sur le plan de la mort, celui-ci meurt inconscient, car l'ego n'est pas réveillé dans sa conscience psychologique, celui-ci meurt les yeux fermés. C'est le contraire qui se produit chez l’ego conscient lorsque le corps physique de celui-ci doit mourir. La conscience qui habite l'ego va faire en sorte que l'ego meurt les yeux ouverts. C'est-à-dire que l'ego sera conscient que sa conscience se retire du corps physique pour retourner sur le plan de l'éther.

Pour résumer, la mort consciente représente la mort de l'ego à son mental psychologique et lorsque la conscience de l'ego va se retirer de la matière, celui-ci vivra une seconde mort consciente, car l'ego sera conscient lorsque sa conscience se détachera du corps physique.

La mort inconsciente, c'est l'ego psychologique qui suit inconsciemment le processus funéraire pour son retour sur le plan de la mort. Vous remarquerez que beaucoup de personnes psychologiques ont déjà préparé leurs funérailles de leur vivant. Ces personnes inconscientes acceptent volontiers de retourner sur le plan de la mort, donc celles-ci signent un contrat avec la mort, car ils sont inconscients.

Ces personnes sont guidées par leur intellect, alors celles-ci se soumettent psychologiquement aux directives mortuaires de leur conscience psychologique.



Qu'entendez-vous par vibrer à sa conscience ?

Vibrer à sa conscience signifie que l'ego est conscient qu'il est dans l'esprit et qu'il ne fait qu'UN avec son esprit. Ce faisant, l'ego vibre à son esprit, celui-ci suit consciemment les mouvements de son esprit dans la matière. L'ego a deux centres de communications dans son mental, alors l'ego communique avec son intellect ou celui-ci communique avec son esprit.

Mais l'ego ne peut pas utiliser les deux centres de communication, soit, il est dans son intellect ou soit, il est dans son esprit. Un ego qui est dans son intellect, celui-ci va vibrer aux entités astrales, car l'intellect transposera le verbe des entités astrales à l'ego psychologique ou inconscient. Ensuite, l'ego psychologique ou inconscient appliquera les directives des entités astrales dans la matière, voire dans le monde de la forme.

Lorsque l'ego utilise son intellect, c'est que celui-ci autorise la pensée qui lui est insufflée par l'entité astrale à pénétrer dans son mental. Alors, une fois la pensée acceptée par l'ego inconscient, c'est l'intellect de l'ego qui prend le relais pour forcer l'ego à matérialiser cette pensée qui a été programmée par l'entité.

C'est pour cette raison que l'Homme psychologique ou inconscient en arrive à faire des choses incompréhensibles dans la matière, ce sont des actes qui vont à l'encontre de l'intelligence. Ces actes se transforment en expérience pour l'ego qui matérialise la pensée programmée dans le monde de la forme. Lorsque cela se produit, c'est que l'ego vibre fortement à son intellect, voire aux forces astrales qui se cachent derrière l’intellect.



Comment l'Homme a-t-il pu oublier sa réalité ?

C'est la pensée qui a fait en sorte que l'Homme soit expulsé à l'extérieur de sa réalité, voire de sa psyché et de sa connexion avec l'esprit. Dans la bible, il est dit que l'Homme a goûté au fruit défendu, c'est pour cela qu'il a été chassé du paradis et qu'il devra travailler à la sueur de son front.

Mais dans les faits, l'Homme a goûté à la pensée, il a accepté ce fruit défendu, par cette action, l'Homme s'est expulsé lui-même à l'extérieur de son centre mental qui représente le paradis. Ainsi, une pensée subtile a été insufflée dans le mental de l'Homme et celui-ci a autorisé cette pensée à pénétrer dans sa psyché. C'est à cet instant précis que l'Homme s'est vu éjecter à l'extérieur de son espace psychique pour pouvoir vivre la forme-pensée dans la matière.

L'acceptation de cette pensée par l'Homme a créé une brèche dans sa conscience, ce qui a permis par la suite l'introduction de la pensée de masse dans le mental de l'Homme. Le fait que le mental de l'Homme soit constamment bombardé de pensées, c'est pour empêcher l'Homme de réintégrer son espace psychique.

Les forces astrales ou les parasites psychiques savent que si le mental de l'Homme est vide, celui-ci pourra instantanément se reconnecter avec son esprit. C'est pour cette raison que les forces astrales travaillent à remplir l'espace mental de pensées.

L'Homme s'est construit un monde psychologique, il a créé un mental psychologique et un faux esprit en l'intellect, cette création psychologique a amené l'Homme à oublier sa réalité.

 
L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.

Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 30-01-2022
Fiche: id-0040 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  08038 visites + 9 visiteurs