Les Chroniques MTC

Chronique #267

Un lecteur m'a fait parvenir ses interrogations sur la souffrance.

La souffrance physique, un passage obligé ?

Il faut comprendre qu'il existe deux catégories de souffrance, il y a la souffrance involutive et la souffrance évolutive qui est expliquée dans ces écrits.

Mais auparavant, il faut savoir que la souffrance est une sorte d'émulateur pour les émotions, c'est-à-dire que les émotions peuvent se substituer ou se matérialiser dans le corps physique. Celles-ci prennent naissance dans le corps astral de l'ego avant d'atteindre le corps physique, mais comment est-ce possible ?

Voici un exemple concret : une personne dans mon entourage proche était fumeuse, il faut savoir que la consommation de cigarettes est liée à l'émotion. Lorsqu'une personne inhale de la fumée de cigarette, cela lui procure une vive émotion, elle répète sans cesse ce geste pour retrouver cette émotion nourrit la mémoire reliée à la cigarette.

Mais cela ne s'arrête pas juste au fait d'inhaler la fumée de cigarette, il faut comprendre que par ce geste tous les corps subtils en sont affectés et surtout le corps physique si l'ego reste aveuglé par cette émotion à la cigarette. Puis un jour, j'ai eu une vision sur cette personne proche de moi, je regardais les poumons à l'intérieur de son corps astral de cette personne et j'y ai vu une tache noire sur le poumon gauche, là je savais que quelque chose était en train de se matérialiser.

J'ai fait part de cette vision à la personne en question, je lui ai expliqué ce que j'avais vu. Par la suite, j'ai dit à cette personne que si elle n'arrêtait pas de fumer, elle aurait un cancer du poumon. Cette personne a été ébranlée par cette affirmation, je lui ai dit, c'est à toi de voir, dans tous les cas, tu ne pourrais pas dire que tu ne le savais pas. Enfin, cette personne a cessé définitivement de fumer.

Il est évident que cette personne ne devait pas avoir le cancer, sinon, cette vision n'aura pas eu lieu. Le message que cette personne devait avoir, c'était qu'elle se devait d'être responsable dans l'énergie à partir de son mental.

Que faut-il comprendre dans ce récit ? Il faut comprendre que la maladie relève de l'ignorance de l'ego, voire de la non-gestion de ces émotions dans la matière. L'ego ne prend pas en compte que les émotions qui polarisent le système sanguin, les artères, le cerveau pour ensuite affecter les corps subtils.

C'est l'intransigeance de l'ego envers ses émotions qui engendre la souffrance. Il faut comprendre qu'une fois la maladie matérialisée, l'ego n'a pas le choix, il doit faire avec.

Il ne faut pas oublier que la maladie physique ou mentale est la source de la souffrance chez l'humain. Certes, il y a le karma qui entre en ligne de compte, mais il y a aussi l'intervention des forces de vie qui vont permettre à la maladie de pénétrer dans le corps physique pour des raisons d'évolution.

Voici un second exemple concret : il y a quelques années, j'ai eu une vision sur une personne dans mon entourage proche. Je voyais cette personne couchée sur une table de métal puis des formes de vie étaient au-dessus de cette personne, elle saupoudrait le corps astral de cette personne d'une énergie empoisonnée, là, j'ai su que cette personne serait frappée par un cancer et c'est ce qui est arrivé.

Il faut comprendre que l'ego ne contrôle rien dans la matière et pour des raisons d'évolution, les formes de vie peuvent manipuler aisément les corps subtils de l'ego pour lui faire vivre l'épuration de ses corps subtils à travers la maladie. Encore là, l'ego devra trépasser la souffrance du corps physique par la compréhension.

La maladie n'est pas le fruit du hasard, celle-ci est accompagnée par la souffrance du corps physique qui forcera l'ego à quitter son environnement extérieur pour réintégrer son espace mental.

Pour résumer, la souffrance par la maladie est un passage obligé pour certaines personnes tandis que d'autres peuvent s'en extirper en ayant la compréhension de ses émotions.

 

Ma première question est celle de la fascination de l'Homme pour la souffrance. La souffrance a toujours été un des marqueurs très puissants dans le mental involutif de l'Homme. On peut penser par exemple aux sacrifices humains assurant la paix sociale, ou encore, la glorification des cicatrices obtenues au combat. Mais là où la souffrance a pris une tournure très spiritualisée, c'est à l'arrivée de l'ère chrétienne où, le Christ, le Nazaréen, a subi ce que les évangiles présentent comme "La passion du Christ" où celui-ci a reçu un lot de souffrances inimaginables pour "sauver le genre humain". En conséquence, depuis cette passion christique, à chaque fois qu'un humain aborde la souffrance, il se réfère toujours à celle de Jésus, et de ce fait, il ressent une sorte de "plaisir", de masochisme à souffrir, car il se dit qu'à son tour, il souffre en quelque sorte pour se racheter, et pour racheter le genre humain. En somme, la souffrance est-elle rédemption ?

Peu importe la catégorie de souffrance, lorsque celle-ci exerce une pression à l'intérieur du corps physique, elle fait sentir sa présence à l'ego, c'est à cet instant précis que l'ego doit choisir son camp. Choisir son camp veut dire prendre position dans son mental, l'ego est dans l'obligation de se poser certaines questions existentielles, alors il devra choisir de vivre une souffrance involutive ou de vivre une souffrance évolutive.

La souffrance involutive, c'est l'ego qui s'appuie uniquement sur le corps physique, il voit celui-ci dépérir, il ressent la souffrance dans son corps et pour amoindrir cette souffrance, l'ego psychologique fait appel à ses émotions pour tenter de mettre un baume sur sa souffrance. Mais cela ne fera qu'ajouter un poids supplémentaire dans le mental psychologique de l'ego et la souffrance de celui-ci en sera augmentée à cause de l'inconscience de l'ego en rapport avec ses émotions.

La souffrance évolutive permet à l'ego de se maintenir dans son mental supérieur au lieu d'être assis sur le plexus solaire de ses émotions. La souffrance évolutive permet à l'ego de se distinguer dans l'énergie, celui-ci saura de facto que la maladie incurable dans son corps physique représente le retrait de sa conscience de ce plan physique. C'est pour cette raison que l'ego conscient cherchera à se réfugier dans le mental supérieur. Ainsi, la souffrance de l'ego en sera amoindrie.

La souffrance involutive est animée par les émotions, ce faisant, elle se fait très présente dans l'ego. La souffrance évolutive est animée par l'énergie éthérique, par cette prise de conscience, l'ego refuse de faire appel à ses émotions, ce qui aura pour effet d'amoindrir le ressenti de la souffrance.

Prenons comme exemple un feu de camp : lorsque l'on est près du feu, on ressent l'intensité de la chaleur et lorsque l'on s'éloigne du feu, on ressent moins la chaleur. C'est le même principe qui s'applique à la souffrance, lorsque l'ego fait appel à ses émotions, il se rapproche du feu et lorsque l'ego refuse l'appel de ses émotions, il s'éloigne du feu, ce faisant, il ressent la fraîcheur de son mental supérieur.



Alors, que pouvons-nous dire par rapport à cette souffrance que cherchent tant inconsciemment ou consciemment les humains ? Est-ce là une mémoire que celui-ci cherche désespérément à faire vibrer ? Plus loin, quelle était la véritable signification de la crucifixion de l'initié Jésus ? Cherchait-il par là à faire comprendre qu'il faut aller plus loin que la forme, que sa propre forme ? Ou bien, a-t-il tout simplement subi l'opprobre public jusqu'à sa mise à mort ? L'éclaircissement sur ce point permettrait de casser le mythe autour de la souffrance volontaire, et plus loin, de la spiritualisation de celle-ci à travers la maladie.

Il faut savoir que la crucifixion de l'initié Jésus a généré une puissante émotion dans la conscience de l'humanité et par surcroît, cette émotion s'est convertie en mémoire dans la conscience des humains afin de perdurer jusqu'à ce jour. D'un point de vue psychique, cela a démontré qu'il y a un prix à payer pour transcender sa conscience. L'initié Jésus est venu sur Terre pour ouvrir les portes sur le plan spirituel et permettre à la conscience animale de muter vers une conscience spirituelle. L'initié Jésus savait que le corps physique servait uniquement de support à sa conscience supérieure, ce faisant, il s'en est détaché consciemment pour amoindrir la souffrance engendrée par l'inconscience des egos.

L'initié Jésus a bel et bien démontré que c'est par l'humilité que la transcendance du mental inférieur vers le mental supérieur se fera. L'initié Jésus n'a pas été soumis à ses ravisseurs inconscients qui l'ont désavoué sur la place publique, il a permis ce geste pour démontrer que ce monde matériel peut-être transcendé par l'humilité.

Pour comprendre les effets de l'humilité, il faut savoir que lorsque l'ego s'imprègne mentalement d'humilité, il réduit à cent pour cent la rigidité de l'emprise de son intellect sur son mental. Ainsi, l'intellect n'ayant plus d'emprise sur le mental de l'ego, celui-ci peut accéder rapidement à sa communication avec le double éthérique.

L'initié Jésus a démontré en toute conscience que l'humain a le pouvoir de transcender sa conscience involutive vers une conscience supérieure, mais l'ego devra mourir consciemment à son mental psychologique d'où la souffrance. L'initié Jésus savait que la gestation de la conscience humaine sur le plan spirituel avait une durée de deux millénaires, c'est pour cette raison qu'aujourd'hui prend fin la gestation de la conscience sur le plan spirituel, car un changement vibratoire majeur est imposé à l'humanité pour que celle-ci quitte la conscience spirituelle pour une conscience supérieure, cela fait partie de l'évolution des consciences.
 
Le mental de l'ego a fortement été polarisé au fil du temps et cela a créé un mental en surpoids qui est appesanti par les émotions et pour purger le mental psychologique, l'ego ne pourra pas se défiler devant la souffrance d'une purge vibratoire.



Mes questions concernant l'autre polarité, la rationalisation à outrance menant à l'euthanasie, ou encore, au suicide, sont celles-ci : vous avez mentionné qu'il peut avoir des programmations où l'Ego a prévu de se suicider. Alors, comment différencier une possibilité de suicide/euthanasie venant du programme en lui-même, et des idées de suicide/euthanasie venant des forces occultes voulant créer encore plus du Karma ?

Un ego qui est programmé pour se suicider dans cette vie-ci, il passera à l'acte sans se poser la question, car la programmation dans son mental tournera en boucle jusqu'à l'accomplissement de l'acte. En fait, l'ego ne rationalisera pas son geste, car il sait au plus profond de lui-même qu'il doit s'exécuter. Mais pourquoi une programmation de suicide ? Certes, cela semble être un non-sens d'un point de vue psychologique, mais au contraire, cette programmation de suicide dans le mental de l'ego aura des effets sur la mémoire de celui-ci.

La programmation est liée à la mémoire et le fait qu'une personne programmée se suicide fera en sorte de casser son lien avec l'esprit. Ce qui revient à dire que l'ego fait allégeance à son entité primaire, il signe en quelque sorte un pacte avec le plan astral, s'éloignant ainsi de son esprit.

Contrairement à la programmation, les idées de suicide versus l'euthanasie sont liées à l'entité primaire qui sait que l'ego étant pris avec une maladie incurable telle que le cancer est sur le point d'expurger son karma. Alors, l'entité primaire va insuffler des idées de suicide dans le mental de l'ego afin de l'enligner sur le chemin d'une fausse libération en mettant court à cette douleur que la maladie inflige au corps physique de l'ego.

Ainsi, l'ego qui accepte par exemple l'idée de l'euthanasie se verra consigné à un nouveau karma. De ce fait, l'entité primaire aura réussi à tronquer l'ego et celui-ci devra revenir dans une nouvelle incarnation pour rétablir l'équilibre dans l'énergie. C'est pour cette raison que l'humanité est prise dans une sorte de boucle karmique sans fin.

Le problème, c'est que l'Humain s'attache trop à la matière, ce faisant, il développe de l'émotion qui le lie au plan astral, c'est ainsi que le plan astral à la main mise sur l'Humain.



Plus loin, vous avez abordé que la maladie est gérée par le Moi de l'univers miroir, c'est-à-dire, le Moi réel. Vous avez aussi précisé que celui-ci pouvait mettre un terme à la maladie, en réparant le corps physique de l'Ego terrestre, s'il y avait là un véritable besoin. Pouvez-vous être plus explicite en ce qui concerne ce "besoin". Dans quelle condition le Moi réel peut-il décider que la situation exige une guérison ?

Il faut comprendre que la maladie est une sorte de purgatoire entre deux états d'être. La maladie positionne mentalement l'ego entre le monde de la matière et le monde de l'invisible, c'est là que la maladie prend tout son sens. En fait, la maladie permet à l'ego d'avoir un diagnostic psychique sur sa raison d'être, voir qui il est, la maladie exhorte l'ego à revenir dans son espace mental, elle oblige l'ego à s'intérioriser. Ainsi, l'ego développe une présence dans son mental, c'est le capitaine qui revient à la barre de son navire.

En ce qui concerne la guérison du corps physique de l'ego, le double éthérique peut effectivement rendre l'ego très malade dans le but de casser toutes les résistances dans le mental de l'ego. Il faut comprendre que c'est une lutte entre la matière et l'invisible, le double éthérique par la maladie veut démontrer à l'ego qu'il doit lâcher prise sur la matière. Par cette action, le double éthérique veut signaler à l'ego qu'il n'appartient pas à la matière. En fait, le double éthérique veut démontrer à l'ego qu'il est un être de conscience et non un être de chair.

Ensuite, selon le statut vibratoire de l'ego et selon le travail que l'ego doit accomplir dans la matière, le double éthérique procèdera au rétablissement du corps physique et l'ego aura grandi en conscience. Ce faisant, l'ego rétabli poursuivra sa route dans la matière en ayant conscience qu'il n'appartient pas à ce monde illusoire.

Pour ma part, je fus hospitalisé à quelques reprises, car le corps physique n'arrivait plus à suivre l'intégration de l'énergie éthérique. Il faut comprendre que le double éthérique a préséance sur la vitalité de l'ego, il sait pertinemment ce qu'il doit faire pour que l'ego puisse intégrer l'énergie de l'éther dans son mental ainsi que dans toutes les cellules de son corps.



Pour finir, une question plus précise sur l'euthanasie en elle-même : nous avons compris à la lecture des chroniques que l'euthanasie était une approche psychologique de la maladie, et que de s'y résoudre ne mènerait qu'à produire encore plus de karma, tout en assurant à l'Ego un autre tour sur le plan terrestre pour équilibrer ce même karma. Je me posais alors la question sur l'euthanasie non pas pratiquée sur l'Homme, mais sur l'animal. L'euthanasie prodiguée à un animal mourant, à l'agonie, est-elle quant à elle justifiée ? Si oui, pourquoi un animal a "le droit" à une euthanasie et pas l'Homme, qu'est ce qui les différencierait sur le plan karmique/psychique ? Si non, est-ce qu'euthanasier un animal crée du karma pour celui qui pratique l'euthanasie ?

La conscience animale appartient au plan astral et la conscience de l'Homme appartient à l'éther. Prenons l'exemple sur un chat qui doit se faire euthanasier pour des raisons de maladie aggravée. Il y a quelques mois, j'ai dû faire euthanasier mon chat, il avait neuf ans d'âge, j'ai donc placé le chat dans le transporteur puis sur le chemin vers la clinique vétérinaire, j'ai tout simplement dit à mon chat : c'est ici que notre route se sépare et je l'ai remercié de son accompagnement pour toutes ces années avec moi, une fois arrivé à la clinique vétérinaire, j'ai remis le chat au vétérinaire et je suis reparti tout simplement.

Pourquoi avoir parlé à mon chat ? En fait, j'étais conscient que le chat avait une conscience animale, alors, je ne m'adressais pas au chat, mais à sa conscience animale. C'était en fait une sorte de respect envers la conscience animale, car tout ce qui vit est régi par une conscience, c'est la conscience qui anime la vie sur les différents plans, entre autres sur le plan de la matière pour ne citer que celui-ci.

Maintenant à savoir si l'euthanasie est justifiée sur un animal agonisant, il faut savoir que c'est l'Homme qui a préséance sur l'animal et non l'inverse. La présence de l'animal tel que le chat par exemple est une composante astrale qui permet de réguler le corps émotionnel de l'ego, car l'animal ne fait qu'obéir aux émotions de l'ego. Cette composante va être utilisée par l'astrale pour manipuler les émotions de l'ego.

Par contre, un ego conscient utilisera le chat par exemple comme un compagnon pour agrémenter sa vie dans la solitude, mais l'ego conscient ne permettra jamais à son compagnon (le chat) de le manipuler émotionnellement. L'ego conscient maintiendra une froideur entre lui et le chat et lorsque le temps sera venu pour le chat de quitter l'environnement de l'ego conscient, celui-ci n'hésitera pas à le faire euthanasier, car il sait que cette composante appartient à l'astral.

Par contre, dans un autre registre, si l'Homme fait souffrir ou fait un carnage dans le règne animal, celui-ci ne sera pas en reste, car par les gestes répréhensibles envers le règne animal, il sera lié par un karma. Vous remarquerez qu'il y a des braconniers qui du jour au lendemain ont fait un virage à cent-quatre-vingts degrés dans leur tête, du coup, ils ont entrepris de sauver les animaux au lieu de les massacrer, pourquoi ?

Sans le savoir psychiquement, ces braconniers étaient dans la polarité en enlevant la vie par le massacre des animaux puis pour contrebalancer la partie négative de leur conscience, ils ont entrepris de sauver les animaux, ce faisant, ils ont muté dans la partie positive de leur conscience. Pour comprendre ce changement radical, c'est la partie positive du braconnier qui annule la partie négative, c'est une façon temporaire de neutraliser le karma avec le règne animal.

Pourquoi temporaire ? C'est que la polarité demeurera toujours présente dans le mental du braconnier par exemple. Donc pour s'extirper de la polarité, le braconnier devra appréhender consciemment la mécanique des pôles dans son mental sinon, un jour ou l'autre, il se fera piéger à nouveau dans la polarité.

 

L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 14-04-2021
Fiche: id-00346 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07641 visites + 4 visiteurs