Les Chroniques MTC

Chronique #159




La notion de Temps d'un point de vue psychique


Le temps est séculaire, il est le paradoxe de la polarité. Le temps est une consommation chronologique qui permet à l'ego de se statuer par rapport à hier ou à demain. Le temps est une division dans l'énergie, car il maintient l'ego dans la polarité, le temps est une subtilité qui met l'ego en opposition avec sa réalité.

Le temps fige l'ego dans l'immersion temporelle de son moi, il soumet l'ego à sa dimension psychologique. Ce faisant, l'ego a perdu sa présence psychique dans sa conscience mentale. Il fonctionne dorénavant avec le temps qui impose à l'ego de vivre dans un cadre psychologique.

Le temps donne à l'ego une latitude et une longitude psychologique dans laquelle l'ego vit de la saturation psychique. Cette saturation psychique a permis la croissance du mental psychologique de l'ego, sauf que cette croissance du mental psychologique forme la prison dans laquelle l'ego vit l'illusion de sa réalité.

Aujourd'hui, l'ego est forcé de constater que son mental psychologique lui fait défaut, celui-ci le confine dans le temps psychologique.

L'ego devra dépasser la notion du temps pour alléger sa conscience mentale et quitter une fois pour toute sa plate-forme psychologique.



Le temps, c'est quoi ?

Le temps sur le plan physique est composé d'atomes négatifs et d'atomes positifs. La composition du temps suggère à l'ego de vivre par rapport à hier ou à demain d'où la division et la polarisation. L'ego a créé le temps pour se former un statut psychologique, une sorte de mesure pour cadrer la réverbération de son énergie mentale.

Le temps représente l'enclos de l'ego, il cadre l'ego dans l'exubération de son mental rationnel. Le temps dissèque le verbe de l'ego en fragments émotionnels puis en mémoire. C'est pour cette raison que l'ego est prisonnier dans la notion de temps, ce cadrage temporel empêche l'ego d'accéder à sa conscience supérieure.

En fait, le temps maintient l'ego dans sa conscience inférieure ou psychologique, le temps crée un poids psychique qui est supporté par le mental psychologique.

Le jour viendra où l'ego réalisera que le temps était de l'illusion qui ratissait sa conscience mentale.



D'où vient la notion de calculer le temps ?

Le temps a été créé lors de la coupure psychique de l'ego avec son moi éthérique. L'ego étant à la dérive dans son mental, il devait se créer un cadre temporel pour se sécuriser mentalement.

Ainsi, l'ego a abaissé inconsciemment son taux vibratoire pour donner une mesure à l'énergie, il voulait quantifier l'énergie pour se situer dans son cadre psychologique. C'est précisément à ce moment que l'ego s'est créé une plate-forme psychologique et depuis des temps, il mesure, il quantifie, il rationalise son verbe, etc.

La quantification du temps est devenue très élaborée dans la psychologie de l'ego, celle-ci a créé une fausse réalité dans laquelle l'ego doit composer avec le temps qui le maintient divisé dans sa conscience mentale.

Le temps résume très bien la nomenclature sur la création de la psychologie dans l'espace mental de l'ego. 



L'ego a-t-il besoin du temps pour vivre ?

Le temps appartient à la psychologie, Pourquoi ? Il faut savoir que le temps a permis à l'ego de se créer une plate-forme psychologique voire un cadre rationnel dans lequel l'ego se devait d'évoluer à l'horizontale ou sans appui psychique.

Pour un ego inconscient, il est primordial que le temps devienne un besoin, Pourquoi ? L'ego psychologique ou horizontal a besoin de support psychologique et le temps lui offre ses supports via la division ou la polarité. Si on enlevait le temps chez un ego psychologique, il deviendrait fou voire très déséquilibré, car l'absence de temps est représentée par le vide.

Pour vivre le vide de son esprit, l'ego a besoin de maturité psychique, il doit comprendre que sa vie horizontale est une vie psychologique dans laquelle, l'ego rationalise tout. L'ego sans le savoir, il sature son verbe par la notion du temps.

Donc, l'ego psychologique a besoin de la notion du temps et l'ego psychique a besoin de vivre dans le vide de son esprit en absence de temps. 

La composition sur la notion de temps est réfractaire au statut vibratoire de l'ego.



Est-ce que le temps existe sur d'autres plans de conscience ?

Oui, le temps existe sur d'autres plans de conscience, mais le temps sur le plan physique n'a pas nécessairement la même notion de temps sur un plan vibratoire. La notion de temps dans le monde matériel est statique et la notion de temps sur un plan d'énergie est évolutive, il ne cadre pas avec les émotions dans la conscience mentale de l'ego.

Sur le plan physique, la notion de temps implique le passé, le présent et le futur d'où la fragmentation de l'atome dans l'énergie. Le temps que nous connaissons est polarisé, car il simule des départs, des arrêts et des retards dans l'énergie.

Sur un plan vibratoire, le temps n'est pas statique, il est absent de polarité, il est donc évolutif, car il transcende le passé, le présent et le futur. Pour ainsi dire, le temps vibratoire forme un tout, car il contient les trois éléments suivants ; le passé, le présent et le futur.

Alors comment se fait la mise en fonction du temps sur un plan vibratoire ?

Sur un plan vibratoire, le temps est oscillant, il est en mouvement, il est relatif, car d'après son oscillement, le temps peut se contracter ou s'étirer selon la mesure vibratoire de l'oscillement dans l'énergie. Les formes de vie utilisent le temps pour se déplacer dans les univers ou sur d'autres plans vibratoires. Il leur suffit de modifier le taux vibratoire de l'oscillement sur la composition vibratoire du temps où des atomes.

C'est pour cette raison que l'on dit que le temps n'existe pas.

La notion de temps sur le plan physique semble réelle, car il est statique et divisé en son centre. Mais dans les faits, le temps n'existe pas.

 

L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.

 
Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     




Mise à jour : 15-11-2020
Fiche: id-00237 
[ Éditer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250

© MTC-QC.ca  |  06404 visites + 1 visiteur