Les Chroniques MTC

Chronique #149



Le trouble du spectre de l'autisme (TSA) d'un point de vue psychique


Le trouble du spectre de l'autisme est une configuration psychique qui scinde l'individu sur deux plans de consciences. L'autisme est une programmation cérébrale qui permet à la personne atteinte de ce spectre de vivre l'isolement social tout en étant présent sur le plan physique ainsi que sur le plan de sa conscience.

Alors, l'autisme n'est pas une maladie, c'est un palier de la conscience dans lequel l'individu est rattaché mentalement. L'autiste vit sur deux plans en même temps d'où la distanciation des connexions synaptiques dans le cerveau de l'autiste.

L'autiste dans la matière est fortement dépendant de son corps émotionnel, la moindre perturbation le gêne. L'autiste vit beaucoup de frustration, car il tente mentalement de se réunir avec son autre moitié sur l'autre plan de sa conscience, mais il n'y arrive pas, d'où sa gêne.




Qu'est-ce que l'autiste vit dans son corps physique ?

Il vit la séparation mentale de son moi psychologique d'avec son ego, c'est l'esprit qui crée cette distanciation. L'autiste est un être incomplet dans le sens psychique, car il est à demi-présent dans la forme matérielle tout en étant présent sur un autre plan de sa conscience. Ce qui rattache l'autiste sur le plan physique, ce sont les émotions qui lui procurent un sentiment de bien-être dans son mental.

Un autiste est très attaché à son moment présent, car ce moment lui procure une satisfaction ainsi qu'une présence de soi dans la matière qu'il peut gérer sur l'instant présent seulement. Lorsque l'on force l'autiste à sortir de son encadrement psychique, il devient très instable, car il a très peu de repères dans sa psyché et cela crée un déséquilibre.

L'autiste est un être avec un cerveau dont les connexions sont très lentes, mais Pourquoi ? C'est la séparation du moi psychologique, de l'ego et de son esprit qui crée cette lenteur. Il faut savoir que l'autiste a besoin de cette distanciation pour vivre cette expérience de lenteur psychique dans la matière.

Certes, il y a des autistes qui ont la capacité de calcul à l'infini, pourquoi ceux-ci ne vivent pas de lenteur ? Il faut comprendre que certains attributs psychiques permettent à ses autistes de matérialiser dans la psyché de l'ego de l'information en provenance de ce plan de conscience psychique. C'est une connexion qui est établie entre l'autiste et ce plan de conscience. En fait, cette connexion psychique démontre bien que l'autiste est bien relié à un autre plan de conscience autre que le plan physique.

Cela est dépendant de la lourdeur du trouble de l'autisme dont chacun des individus est atteint. Ce phénomène s'explique par le type de transfert de connexion physique ou psychique que l'autiste canalise. C'est comme si l'autiste sans le savoir, il avait une connexion psychique en continu avec un plan de conscience dans lequel il est relié.

Mais cela n'exclut pas la lenteur synaptique de l'autiste à d'autres égards sur la modélisation de son environnement physique.




S'incarner avec le spectre de l'autisme, Pourquoi ?

L'incarnation dans la matière a un but précis, c'est l'esprit qui programme la relation que l'ego aura avec la matière. De l'incarnation, c'est de l'expérience au niveau de ses émotions. Donc, l'individu qui s'incarne avec le spectre de l'autisme, c'est pour vivre cette expérience de lenteur psychique. Pour l'esprit, l'autisme, c'est l'étude des connexions synaptiques et par surcroit, l'autiste doit être supporté par un proche d'où l'expérience entre l'autiste et son support humain.

Tout est une question d'expérience, il n'y a pas de hasard dans l'univers. Les expériences font partie de l'étude psychique entre l'esprit et l'ego dans la matière. Il est important de savoir que tous les mouvements qui se produisent sur le plan physique sont contrôlés par l'esprit.




Quelle est la cause de l'autisme ?

L'autisme n'est pas une cause, il est le fruit d'une programmation dans une incarnation physique, ça c'est la version psychique ou verticale. Certes, il y a la version psychologique ou horizontale qui sous-tend qu'il manque des connexions dans le cerveau de l'autiste, mais il faut comprendre que le mécanisme de l'autisme doit être ainsi pour que l'individu qui s'est incarné avec le spectre de l'autisme puisse vivre cette expérience de lenteur psychique entre deux plans de conscience.

L'autisme n'est pas une maladie et encore moins un manque de fabrication dans le cerveau. Il doit en être ainsi pour que l'expérience de la lenteur psychique puisse être vécue entre les parties désignées, c'est-à-dire le moi psychologique, l'ego, l'esprit et les personnes qui agissent en tant que support humain.




Est-ce que les autistes vivent longtemps ?

La longueur de vie d'un autiste est écrite dans sa programmation de vie. En général, leur vie est écourtée pour différentes raisons, car ceux-ci sont dépendants de leur programmation. Par exemple, certains autistes dépendamment de leur charte de programmation de vie peuvent être atteints de trouble respiratoire à un jeune âge tout comme à un âge avancé.

C'est le régisseur de vie dans la programmation qui détermine si l'autiste doit quitter son expérience dans la matière à tel âge.

Il faut savoir que la longévité d'un être humain dans la matière peu importe qu'il soit autiste ou pas, celle-ci est déjà préétablie dans sa charte de vie. Lorsque la programmation d'un humain est arrivée à son terme, celui-ci est retiré de la matière. 

 
L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.

 
Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 01-12-2020
Fiche: id-00227 
[ Éditer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275

© MTC-QC.ca  |  07924 visites + 1 visiteur