Les Chroniques MTC

Chronique #133



Comment s'est créé le concept d'un Dieu ?

Le Dieu que l'humain prie ou adore est un concept religieux créé par l'homme pour statuer une vibration ésotérique dans la matière afin d'en créer une forme. Le genre humain a besoin de ressentir dans son mental qu'il existe une forme supérieure à lui-même, Pourquoi ? Le concept de Dieu est basé sur l'insécurité psychologique de l'humain, celui-ci, sachant qu'un Être supérieur veille sur l'humain, est assez puissant pour maintenir un désordre psychologique dans le mental de l'humain.

L'humain n'ayant pas accès à une conscience supérieure, il s'est créé un Dieu pour conceptualiser cette vibration ésotérique dans la forme matérielle. Aujourd'hui certains humains vont dans des églises ou autres sites religieux et prient à genoux devant une statut en plâtre. Cette forme de soumission maintient chez l'humain un abaissement généralisé de son taux vibratoire dans le mental, car la conceptualisation d'un Dieu est purement basée sur une forme rhétorique via une technique d'expression très éloquente.


Qui a créé le concept de l'existence d'un Dieu ?

C'est un humain suite à une révélation très puissante qui a généré dans la matière le concept d'un Dieu qui avait la main mise sur l'humanité. Celui-ci, se sentant le porte-parole de cette révélation, a catapulté cette vibration dans le mental de ses congénères pour que ceux-ci puissent adopter le concept d'un Dieu tout-puissant. Partant de cette vérité acceptée par tous, il s'en est suivi un déversement de conception débridée pour renforcer mentalement le concept d'un Dieu tout-puissant.

Aujourd'hui, le concept de Dieu a commencé à s'effriter dans les populations, Pourquoi ? L'humanité est présentement en mutation psychique et cette action de transmutation des consciences a sonné le glas pour l'appréhension d'un Dieu. L'humanité est à la frontière d'un changement radical dans sa conscience et cela aura pour effet de solder la croyance dans l'humain. Celle-ci sera remplacée par la soif du savoir suivi d'une très grande compréhension des mouvements de la conscience.


Pourquoi avoir créé un Dieu ?

L'humain dans sa dégénérescence mentale avait besoin d'un sauveur et delà le concept d'un Dieu est apparu ou c'est créé par le manque de vigilance mental. Les humains ayant accepté ce concept d'un Dieu tout-puissant ont été bernés dans leur conscience mentale et en même temps, il devait en être ainsi pour rehausser le taux vibratoire de la conscience humaine en leur soumettant une telle croyance.

Il arrive parfois que pour modifier l'état d'une conscience, les formes de vie vont user de stratège, comme par exemple en évoquant la présence d'un Dieu tout-puissant qui a eu l'effet d'une bombe dans la conscience des individus. Le but derrière cette manipulation était de berner l'ego pour l'amener à se responsabiliser psychiquement en s'impliquant mentalement dans la croyance d'un Dieu. Ensuite, l'ego se devait de donner suite à sa conscience parce qu'il avait accepté le concept d'un Dieu tout-puissant, et ce, faisant, l'ego devait développer une sorte de respect psychologique envers sa conscience afin d'honorer la croyance en ce Dieu tout-puissant.


L'humain a-t-il besoin d'un Dieu tout-puissant ?

Non, l'humain n'a pas besoin d'un Dieu tout-puissant, Pourquoi ? Il a déjà un faux Dieu dans sa conscience astrale qui se prénomme "l'entité primaire". Il est impératif que l'humain quitte sa quête sur un Dieu tout-puissant pour étudier sa conscience de plus près afin d'y déceler le monde obscur qui si cache. Être contrôlé par la croyance en un Dieu tout-puissant est aussi illusoire que d'ignorer ce qui se trame dans sa propre conscience.

L'humanité a besoin de savoir pour se libérer des croyances qui peuplent sa conscience. Celle-ci a besoin d'une identité pour se développer en conscience et pour ce faire, l'humanité devra séjourner dans sa psyché sans croyances. L'expansion d'une conscience a besoin d'un pilote à son bord pour maintenir l'équilibre entre les pôles (négatif - positif). Sinon la conscience sera dépourvue de toute créativité d'où la présence d'avoir une identité psychique afin de neutraliser les effets de la polarité dans ladite conscience. 


Le concept de Dieu s'est-il transmuté en un Être Divin ?

Oui et voici les raisons qui ont poussé cette affirmation. Dans le passé, la religion avait besoin d'un Dieu pour développer une croyance en un Être suprême qui régissait l'humanité. Aujourd'hui, l'humanité qui faisait partie de la première croyance d'un Dieu s'est développée dans une religion sectaire. Celle-ci a contribué à diviser l'humanité en différents groupes de croyances religieuses sur la planète.

La religion telle que connue dans le passé s'est graduellement transformée, elle est devenue plus authentique, Pourquoi ? La croyance en un Dieu tout-puissant s'est transmutée en la croyance d'un Être Divin. En effet, c'est le monde spirituel qui a pris le relais, car celui-ci n'accepte plus le concept d'un Dieu tout-puissant. Ainsi est né le besoin d'un Être Divin dans le monde spirituel, il n'en demeure pas moins que c'est un début sur le rapprochement de l'humain vers sa conscience.

Mais l'humain doit savoir que sa conscience spirituelle se transmutera avec le temps en une conscience éthérique. Dans la conscience éthérique, il n'y a pas de Dieu ou de Divin ou toutes autres croyances, il n'y a que la réalité de l'homme en croissance mentale.

COMMENTAIRE
Le concept d'un Dieu s'est transmuté en un Être Divin et celui-ci mutera dans une conscience éthérique ou dans sa réalité.

L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.

 
Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     




Mise à jour : 15-11-2020
Fiche: id-00211 
[ Éditer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250

© MTC-QC.ca  |  06404 visites + 1 visiteur