Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #435

La mort du mental psychologique !

Sujet : Quelle est la différence entre l'ouverture des centres psychiques et mourir à son mental psychologique ?

Michel répond : « En fait, l'ouverture des centres psychiques fait référence à l'ego qui pénètre dans l'éther de sa conscience. »

Mourir à son mental psychologique, c'est se séparer consciemment et définitivement de son intellect. La mort du mental psychologique est un processus d'identification de l'ego face à sa réalité. Pour ma part, le temps que j'ai passé au sein du groupe Zennor, qui servait de déchiqueteuse psychologique, a fait en sorte de casser la coquille psychologique de mon ego et cela lui a permis de faire un virage à 180 degrés dans le mental. Dans mon cas, il m'a fallu environ seize mois pour que mon ego puisse faire le transfert vers sa réalité.


01. Quels sont les chocs qui vont éjecter l’ego de son mental psychologique ?

Pour ma part, il y a eu plusieurs chocs qui ont permis d'éjecter mon ego de son mental psychologique. Lorsque ma réalité s'est présentée à mon ego, cela était le signal de la mise à mort de l'ego ou du mental psychologique, dans le sens que ma réalité a créé des mouvements dans la matière pour mettre l'ego en échec.

Mon ego a perdu toutes ses valeurs, et malgré tout, il résistait et ne voulait pas se plier à sa réalité. Un jour, la Société électrique a coupé l'électricité qui alimentait ma maison. C'était l'hiver et je devais chauffer la maison pour éviter qu'elle ne se détériore. Je me suis servi du foyer au bois pour chauffer la maison.

Puis, le voisin est venu me voir à toute vitesse et pour me dire que la toiture de la maison était en feu. Dès cet instant, mon ego a abandonné le combat. Bref, les pompiers ont été appelés à la rescousse, mais la toiture et l'étage supérieur avaient brûlé, il n'y avait plus rien à faire. Cela venait de mettre fin à l'entêtement de mon ego à sauver ses valeurs.

La partie miroir de cet événement venait de démontrer que ma réalité était en train de brûler les résistances psychologiques dans le mental de mon ego.

Il y a eu plusieurs chocs qui ont suivi parce que mon ego voulait se lancer à nouveau dans le travail. Juste pour citer un petit exemple, une nuit, j’ai vu le double éthérique au-dessus de moi. Il a saisi mon sexe très fort, m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit : « Tu vas cesser de travailler ! » La douleur aux parties génitales était intense. Je suis conscient que cela dépasse l'entendement, mais c'est une réalité vécue dans le processus de séparation de mon ego avec la forme du travail. Ma réalité a dû intervenir à quelques reprises pour casser mon ego.

Pour répondre à la question, le double éthérique doit déconstruire l'ego pour le recréer à son image, autrement dit à l’image de sa réalité.


02. La préouverture des centres psychiques indiquerait-elle la mort assurée de la conscience psychologique de l’ego ?

Non. Ce n'est pas instantané, il ne faut pas confondre l'ouverture des centres psychiques avec la mort du mental psychologique. Certes, l’un ne va pas sans l'autre, mais il y a un processus que l'esprit va inculquer à l'ego, voire un préambule, pour l'ouverture des centres psychiques, ainsi que pour la mort du mental psychologique.

Dans mon cas, il y a eu une sorte de préambule avant l'ouverture des centres psychiques, dans le sens que mon ego avait des visions, il ressentait l’invisible, puis il y a eu contact physique et psychique avec des formes de vie extraterrestres, etc. Suite à cela, mes centres psychiques se sont ouverts lorsque je suis entré dans un centre commercial avec ma conjointe pour faire des courses.

Quelques instants plus tard, j'ai demandé à ma conjointe de me sortir du centre commercial et de conduire l'automobile parce que je n'étais pas en mesure de le faire. L'ouverture des centres psychiques venait de créer un grand déséquilibre dans le mental et mon ego croyait fermement qu’il était bon pour l’asile psychiatrique. 


03. Quels sont les différents points physiques concernés par l’ouverture des centres psychiques ?

Comme mentionné plus haut, les points physiques viennent toucher la sensibilité de l'ego à tous les niveaux. Ce sont surtout les préludes à l'ouverture des centres psychiques qui viennent contrecarrer le quotidien de l'ego. Il faut savoir que l'ego est un être programmé, ainsi l'ouverture des centres psychiques n'est pas un hasard. Dans mon cas, par exemple, cela faisait partie de ma programmation.

Pour répondre à la question, c'est la réalité de l'Homme qui se présente à l'ego à petits pas. La partie physique de l'ego se modifie à chaque fois que sa réalité fait un pas dans sa direction. C'est le même principe qui s'applique lorsque l'on marche devant une lumière intense qui irradie la personne au fur et à mesure qu'elle avance devant cette lumière.

C'est la structure atomique des cellules dans le corps physique qui se modifie et s'ajuste à la réalité de l'ego. Cette modification cellulaire apportera des changements majeurs chez l'ego en lien relationnel avec d'autres personnes. Pour faire simple, lorsque l'on procède à l'ouverture des centres psychiques, cela influence considérablement les corps subtils qui réfléchissent leur lumière pour former l'hologramme de l'ego.

En fait, ce sont les corps subtils qui sont touchés en premier et la partie physique de l'ego est atteinte par la réflexion lumineuse de l'ensemble des corps subtils, dans le sens que le corps mental, le corps émotionnel, le corps sexuel, etc., auront pour effet d'apporter des changements majeurs au niveau physique chez l'ego.


04. Le processus de désintégration du mental psychologique exprime-t-il une suite successive d’intégrations d’énergie ?

Tout à fait, une intégration d'énergie implique un changement vibratoire dans le mental, et plus l'ego va intégrer de l'énergie éthérique, plus il va muter dans son mental. Cette mutation du mental forcera l'ego à prendre conscience de sa réalité en lien avec l'esprit.

L'ego n'a pas le choix, il doit muter dans son mental pour intégrer sa réalité. Il ne peut plus continuer à vivre dans une réalité alternative qui ne fait que diffracter sa lumière pour engendrer des personnalités qui servent de véhicules à des parasites psychiques.

L'esprit va amener l'ego à sortir de cette stupeur astrale. Ce qui lie l'ego à son mental psychologique, c'est la croyance qu'il met sur sa forme. Évidemment, cette croyance lui est insufflée par l'entité primaire qui habite sa personnalité primaire et qui utilise l'intellect comme interface de communication psychologique pour maintenir une communication fluide avec l’ego via la personnalité de l'ego.

Le double éthérique de l'ego entamera le processus de désintégration du mental psychologique au fur et à mesure qu'il pénétrera dans le mental de l'ego. Autrement dit, plus l'ego va intégrer sa réalité, plus son mental psychologique va se désagréger pour en arriver à l'effondrement complet de sa structure psychologique.


05. Sur quoi s’appuie cette mort psychologique pour parvenir à faire basculer l’ego dans une conscience éthérique ?

En fait, c'est le double éthérique qui va détacher l'ego de cette réalité alternative. C'est un processus très lent, car l'ego ne peut pas subir un détachement radical de cette réalité alternative, il imploserait dans son mental psychologique. Autrement dit, le double éthérique va faire en sorte de refroidir petit à petit les corps subtils qui vont réfléchir leur lumière refroidie chez l'ego.

Cette lumière refroidie des corps subtils va impacter l'hologramme de l'ego par réflexion. Donc, plus les corps subtils vont se refroidir, plus l'ego se détachera de la forme pour se rapprocher de sa réalité. En fait, le mental psychologique doit son existence au réchauffement des corps subtils, à la diffraction de la lumière qui a engendré des personnalités et à l'influence des parasites psychiques qui habitent les personnalités de l'ego.

Pour répondre à la question, le mental psychologique s'appuie sur les fondements de cette structure psychologique et rationnelle pour sa viabilité. La mort du mental psychologique implique la mort de toutes ses composantes psychologiques et illusoires. Lorsque l'ego revêt une personnalité, c'est l'entité qui habite cette personnalité qui fait croire à l'ego que cette personnalité est réelle, d'où la grande illusion de l'Homme inconscient.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 02-07-2024
Fiche: id-001521 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490 | 1491 | 1492 | 1493 | 1494 | 1495 | 1496 | 1497 | 1498 | 1499 | 1500 | 1501 | 1502 | 1503 | 1504 | 1505 | 1506 | 1507 | 1508 | 1509 | 1510 | 1511 | 1512 | 1513 | 1514 | 1515 | 1516 | 1517 | 1518 | 1519 | 1520 | 1521 | 1522 | 1523 | 1524 | 1525 | 1526 | 1527 | 1528 | 1529 | 1530 | 1531 | 1532 | 1533 | 1534 | 1535 | 1536 | 1537 | 1538 | 1539 | 1540 | 1541 | 1542 | 1543 | 1544 | 1545 | 1546 | 1547 | 1548 | 1549 | 1550

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  10461 visites + 2 visiteurs