Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #327

Le quotidien de l’ego conscient et celui de l’ego en éveil de conscience !

Sujet : Le quotidien de l'ego conscient.


01. La vie courante de l’ego conscient est-elle une fin de vie matricielle ?

La question fait référence à deux sortes d'egos, c’est-à-dire l'ego conscient et l'ego en éveil de conscience. La vie courante de l'ego conscient est une fin de vie avec cette réalité alternative. Pourquoi ? L'ego conscient est un être éthérisé dans son mental, il n'appartient plus à cette dimension éphémère, voire cette réalité alternative qui est supportée uniquement par la croyance de l'Homme en sa propre forme.

L'ego en éveil de conscience est un être semi-conscient parce qu'il est réveillé dans son mental. Mais ce réveil ne lui confère pas la totalité de sa réalité. Au contraire, l'ego en éveil de conscience devra transcender sa partie psychologique et spirituelle afin d’atteindre l'éther du mental, dans le sens qu’il devra mourir consciemment à son mental psychologique pour développer de la permanence dans son mental.


02. Vouloir connaître le quotidien d'un ego conscient vient-il aiguiser la curiosité d’une personnalité ?

Le quotidien d'un ego conscient ou éthérisé ne peut pas être un cas d'étude pour une personnalité, car la vibration de l'ego conscient ne peut pas être absorbée ou comprise par un ego dans une personnalité. Pourquoi ? Une personnalité, ce n'est pas réel, ce n'est qu'une copie de l'ego, c’est-à-dire une réflexion. La réalité de l'Homme n'est pas dans la personnalité, elle se situe dans son centre mental.

Pour répondre à la question, connaître le quotidien d'un être conscient ou éthérisé fera perdre l'instant présent à l'ego en éveil de conscience parce que celui-ci sera magnétisé par l'être conscient. L'ego en éveil de conscience doit comprendre que c'est par sa présence dans son centre mental qu'il aura accès au quotidien de sa réalité, voire de son esprit.
 

03. Que viennent refléter le quotidien de l’ego conscient et celui de l'ego en éveil de conscience dans la plupart des cas ?

Le quotidien de l'ego conscient se résume à vivre dans l'instant présent. La présence de l'ego dans son centre mental le maintient dans sa réalité. L'ego conscient ne s'acharne pas sur la forme, il va plutôt lire les mouvements dans la matière parce qu'il sait que les mouvements sont générés par sa réalité.

Pour ce qui est de l'ego en éveil de conscience, il se bat avec les pensées, car l'ego en éveil de conscience est en train de traverser sa phase spirituelle. Ce faisant, l'ego fait la navette entre son centre mental et l'intellect. Il agit ainsi parce qu'il se laisse entraîner par l'attraction des pôles dans son mental, voire le pôle négatif (le passé) et le pôle positif (le futur). De ce fait, le quotidien de l'ego en éveil de conscience est une bataille pour arriver à maintenir sa présence dans son mental à travers le tumulte des pensées.


04. Pourquoi le quotidien de l'ego en éveil de conscience résonne-t-il comme une boucle sans fin ?

C'est parce que l'ego en éveil de conscience est soumis aux influences de l'entité primaire via l'intellect et à la diffraction de sa lumière à travers les personnalités. L'ego en éveil de conscience est aux prises avec des forces occultes dans son mental dont il ne soupçonne pas la puissance. Il ignore l'ampleur du phénomène occulte qui se joue dans son espace mental.

L'ego en éveil de conscience est lié à des personnalités qui le maintiennent dans cette réalité alternative. Ce sont les personnalités de l'ego en éveil de conscience qui créent cette boucle temporelle sans fin, car chacune d'elles demande à être nourrie. Une fois la première personnalité bien alimentée par la croyance, la seconde personnalité entre en jeu et ainsi de suite. C'est comme le chien qui court après sa queue. Une personnalité, c'est cyclique parce qu'elle est alimentée par la mémoire et l'ego refait les mêmes gestes quotidiennement. On peut dire que l'ego est un magnétophone et les personnalités sont le ruban magnétique qui maintient l'ego dans les mémoires.


05. Partager son quotidien dans tous les sens du terme revient-il à se scinder pour vivre sa programmation ?

L'ego conscient ne partage pas son quotidien, il vit en parallèle avec son partenaire. De ce fait, si l'ego conscient n'a pas la vibration pour faire ceci ou cela, il va tout simplement se retirer du mouvement de son partenaire. Vivre en parallèle, c'est vivre dans le respect de l'esprit, autrement dit, le partenaire regarde l'autre au-delà de la forme.

Il en est autrement chez l'ego en éveil de conscience, parce que celui-ci est soumis à l'entité spirituelle sous la gouverne de l'entité primaire. L'ego est impacté dans son mental par ces formes de vie occultes, il lui est difficile de se maintenir centré dans son mental. Dans ce cas de figure, l'ego en éveil de conscience n'a pas toujours les yeux rivés au-delà de la forme, il se laisse happer par les personnalités et l'attraction de cette réalité alternative à cause de la croyance en sa propre forme.


06. Pourquoi l’ego a-t-il l’impression de louper son train au quotidien ?

C'est parce que l'ego en éveil de conscience n'est pas centré dans son mental, il se laisse influencer par les formes de vie occultes dans sa psyché. Lorsqu’un ego vit cette impression d'avoir loupé son train au quotidien, c'est qu'il cherche à contrôler les mouvements de l'esprit dans la matière.

L'ego ne s'appartient pas, il est le produit de son esprit, il ne peut donc pas louper quoi que ce soit. L'ego qui vit ce genre d'impression n'est pas en phase avec son esprit ou sa réalité, il est baladé entre son centre mental et son intellect.

Un être conscient ou éthérisé ne vit pas d'impression parce qu'il sait que l'impression est un outil pour maintenir l'ego dans une personnalité. L'être conscient vit sa réalité dans sa présence, dans le sens qu'il est en phase avec son esprit et conscient que cette réalité alternative est une pure illusion soutenue par la croyance de l'ego en sa forme.


07. Comment contenir l’information au quotidien pour acquérir de l’amplitude dans son mental ?

L'ego doit cesser de se prendre au sérieux dans son évolution, il doit apprendre à vivre dans l'instant présent. Pour ce faire, l'ego doit appréhender la règle de trois, c'est-à-dire le passé, le présent et le futur. L'ego doit savoir que s'il n'est pas dans sa présence, il est dans le passé ou le futur, autrement dit, l'ego est dans une personnalité.

C'est la prise de conscience de la mécanique occulte dans son mental qui permettra à l'ego en éveil de conscience de contenir l'énergie éthérique dans son mental. C'est à partir de cette contenance vibratoire dans le mental que la membrane éthérique se formera et empêchera les pensées de heurter le mental de l'ego, ce qui lui confèrera une présence dans son mental.


08. Le quotidien de l’ego conscient peut-il se comprendre pour celui qui n’est pas connecté ?

Attention, ici encore il faut prendre en compte l'ego conscient et l'ego en éveil de conscience. Dans les deux cas de figure, les deux sont réveillés dans leur mental. Ce qui différencie l'ego conscient de l'ego en éveil de conscience, c'est que l'ego conscient, après avoir vécu consciemment la mort de son mental psychologique, n'appartient plus à cette réalité alternative.

L'ego en éveil de conscience est aux prises avec l'entité spirituelle et l'entité primaire, pour ne citer que ces deux malfrats occultes. C'est ce qui le maintient dans cette réalité alternative. L'ego en éveil de conscience est toujours soumis à la croyance en sa propre forme.

Pour répondre à la question, la personne qui n'est pas réveillée dans son mental n'est pas équipée mentalement pour comprendre l'éveil de l'ego dans son mental, justement parce qu’elle n'est pas réveillée. Elle est couchée dans son cercueil mental ou dans son mental psychologique.


09. À quoi ressemble le quotidien d'un ego conscient de sa réalité ?

Un ego conscient de sa réalité, c'est un être éthérisé dans la matière qui a vécu la mort consciente de son mental psychologique. Cette mort consciente a propulsé l'ego dans sa conscience éthérique, voire dans sa réalité. Le quotidien d'un ego conscient ou éthérisé est de vivre dans l'instant présent.

Autrement dit, l'ego conscient est en permanence dans son centre mental, il n'est plus envahi de pensées, il regarde son quotidien dans le présent. L'ego conscient ne vit plus à proprement parler dans cette réalité alternative, il est dans l'éther de son mental. L'ego conscient est toujours en phase avec sa réalité, il ne cesse de converser avec son moi réel.

L'autre jour sous la douche, ma réalité me disait dans ma tête : « Tu es bien synchronisé avec moi ! » Cela se traduit par l'ego en symbiose avec sa réalité. Chez l'être conscient, le passé et le futur sont intégrés dans le présent, c'est la raison pour laquelle il n'est plus soumis à l'attraction de ces pôles qui sont des portes d'entrée pour les entités.


10. Comment se remplit le quotidien de l'être conscient qui ne dort plus ?

Il est vrai d'affirmer que l'être conscient dort très peu à cause des intégrations d'énergie éthérique qui alimentent le système nerveux de l'ego et le maintiennent éveillé. Pour brûler du temps, mon ego descend la compréhension depuis l'éther et utilise l'écriture comme support afin de convertir l'énergie éthérique en mots.

Le quotidien de l'être conscient ou éthérisé ne se remplit pas, l'ego est toujours dans le vide, voire dans le présent. L'ego conscient marche au quotidien dans les pas de son esprit. En somme, l'ego conscient suit les mouvements de son esprit. Pour ce faire, il ne cesse de lire les mouvements de l'esprit dans la matière et s'ajuste au fur et à mesure.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 15-04-2024
Fiche: id-001413 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  10381 visites + 2 visiteurs