Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #325

Comment mesurer la valeur que l’on donne à la forme ?

Sujet de Michel : Mesurer la valeur que l'ego donne à la forme.

Dans le mini-groupe de discussion en présentiel du 24 février 2024, une personne s'est étouffée gravement. Dans cette scène provoquée par l'esprit, plusieurs personnes ont été prises de panique, car la situation de la personne incommodée était gravissime. La fille de la personne qui vivait l'étouffement a été prise de panique, ma conjointe a été ébranlée dans ses émotions, etc.

L'effet miroir de cette scène a donné aux personnes touchées une mesure sur la valeur qu'elles attribuent à la forme.


01. Comment mesurer la valeur que l’on donne à la forme ?

Lorsque la mère s'est étouffée, sa fille s'est retrouvée en état de panique. Cette situation lui a permis de prendre conscience de la valeur qu'elle mettait sur sa mère. Certes, il y une variation dans la valeur, cela dépend de l'émotion qui lie l'ego à la personne.

Durant la scène, ma conjointe a pris conscience de la mise à mort de l'ego par l'esprit, dans le sens que l'esprit a la mainmise sur l'ego dans la matière. Il crée des événements pour établir des points de référence qui permettent aux egos impactés par cette scène, entre autres, de prendre la mesure qu’ils donnent à la forme.
 

02. Comment peut-on interpréter les prises de panique des personnes lors du mini-groupe de discussion en présentiel ?

Lorsque l'ego est en panique, cela lui signale qu'il n'est pas présent dans son centre mental. Au contraire, l'ego paniqué est dans une personnalité et l'entité qui occupe la personnalité en profite pour soutirer de l'énergie à l'ego pour rigidifier la personnalité, voire la rendre plus tangible.

Lorsqu'une scène comme celle-ci se présente, cela permet aux egos de faire un relevé des anomalies qui les maintiennent dans leur personnalité. Les prises de panique permettent également de signaler aux egos paniqués qu'ils sont vulnérables lorsqu'ils sont dans leur personnalité, d'autant plus que les prises de panique ont un effet collectif dans un groupe. Par exemple, une participante était demeurée centrée dans son mental, et pourtant, lorsqu'elle a entendu un cri de panique, elle s'est sentie éjectée de son centre mental pour revêtir une personnalité parce que ce cri venait de son amie.


03. L'étouffement était-il programmé afin de refléter l’astralité de chacun ?

Oui, l'étouffement faisait partie de la programmation pour faire prendre conscience aux participants de la valeur que l'ego met sur la forme. Une pensée acceptée par l'ego génère une valeur, c'est à partir de cette valeur que l'ego se fait piéger dans une personnalité.

La personnalité est une forme qui se nourrit par la croyance. Par exemple, dans ce cas précis, il est évident que la fille était dans une personnalité pour avoir mis de la valeur sur la forme de sa mère. C'est précisément là que se situe la faille de l'ego dans son mental, il donne de la valeur à la forme. La valeur menotte l'ego à la forme à travers les personnalités.
 

04. Qu’est-ce que la forme de l’ego n’avait pas digéré, au point de faire transpirer un tel étouffement ?

En fait, dans le cas de la personne qui s'est étouffée, l'esprit lui démontrait qu'elle devait prendre du recul face au groupe de discussion en présentiel qui devenait une forme. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle j'ai mis fin au groupe de discussion en présentiel.

Pour répondre à la question, cette personne avait un trop plein d'informations et de compréhensions. Autrement dit, son mental n'était plus en mesure d'absorber cette vibration éthérique. Durant la mutation du mental, il est normal de prendre un temps de pause, l'ego a besoin d'assimiler cette énergie éthérique.
 

05. La gravité de l'événement a-t-elle contribué à tester les personnes sur la valeur mise sur la forme ?

Tout à fait, c'est le cas. L'évènement qui s'est produit avait pour but de faire comprendre aux participants ce que signifie mettre une valeur sur la forme. Rien de tel qu'un événement comme celui-là pour descendre la compréhension dans le mental des participants au groupe de discussion en présentiel.

En même temps, cet événement a démontré la valeur que les participants mettaient sur la forme de mon ego et je ressentais cette valeur des participants sur ma personne. Lorsqu'un mouvement est stigmatisé par le système des valeurs, il doit être cassé pour permettre aux participants de prendre conscience de la valeur qu'ils mettent sur la forme.


06. Qu’est-ce qui a permis d'ébranler les émotions chez certains ?

Les personnes qui ont été ébranlées n'étaient pas dans leur centre mental. Certains participants pouvaient croire qu'ils étaient centrés dans leur mental, mais l'événement a démontré que ce n'était pas le cas. Une participante me racontait qu'elle était froide dans son mental lorsqu'elle regardait la personne s'étouffer.

Cette participante s’était liée d'amitié avec la fille de la personne qui s'étouffait. Et, lorsque la fille s'est mise à paniquer, la participante s'est vue éjectée de son centre mental à cause de l'amitié générée par la valeur en la forme de la fille. Du coup, cette participante s'est mise à paniquer à son tour. Il y a eu une sorte de tsunami qui s'est transmis aux personnes qui étaient dans leur personnalité.


07. Une lecture psychique aurait-elle permis de comprendre le mouvement sans se faire aspirer ?

Oui, mais cela demandait que la personne soit présente dans son centre mental. Il faut prendre en compte que le groupe de discussion en présentiel était devenu une forme qui maintenait les personnes dans leur personnalité. D'ailleurs, cette journée-là, il était convenu que je mettrais fin au groupe de discussion en présentiel et l'évènement était là pour confirmer la fin du groupe de discussion en présentiel.

Ce qui avait engendré la forme au sein du groupe de discussion en présentiel, c’était la valeur que les participants mettaient sur la forme de mon ego. Par exemple, une participante assise près de moi autour de la table disait ressentir une forte vibration émanant de mon ego. Déjà là, cette participante était magnétisée par la vibration qui habite la forme de mon ego.

Partant de ce fait, cette personne, sous le coup du magnétisme, était soumise à cette vibration qui faisait gonfler la valeur qu'elle mettait sur la forme de mon ego. Pour contrer le magnétisme, il est impératif que la personne soit présente dans son centre mental pour ne pas mettre de valeur sur la forme de mon ego, entre autres.


08. Cet événement était-il aussi une entrée en matière sur le sujet à traiter par Michel, lors du groupe de discussion ?

Cet événement a plutôt sonné le glas du groupe de discussion en présentiel. Pour faire suite à cet événement, deux chroniques ont été écrites sur le sujet pour descendre la compréhension. Déjà, durant le groupe de discussion, nous avons parlé de l'événement. J'ai expliqué aux participants que cet événement avait plusieurs répercussions.

J'ai fait allusion à une pierre qu’on laisse tomber sur l'eau. Il y a un point d'impact suivi de plusieurs vagues, d'où les répercussions chez les différentes personnes assises autour de la table de discussion. Cet événement a permis à tous les participants de prendre conscience de la valeur sur la forme ainsi que la façon de casser une forme.


09. La prise de conscience a-t-elle été unanime ?

Non, car certaines personnes étaient restées sous le choc de l'événement parce qu'elles n'arrivaient pas à se dégager de leur personnalité. L'émotion avait pris le dessus, elle avait imbibé la personnalité de certains participants. C'est lorsqu'un événement semblable se présente que l'esprit peut tester la présence de l'ego dans son centre mental.

Il n'y a pas de hasard dans la vie, cet événement était programmé et devait se produire. Cet événement doit être perçu comme un cas d'étude sur la valeur que l'ego met sur la forme d'une autre personne. Il faut savoir que la mère, le père, les frères, les sœurs, les amis ne sont que des formes. Ce qui lie ces personnes entre elles, c'est la valeur en la forme.

C'est la valeur en la forme qui maintient l'ego dans une personnalité.


10. Qui a été l’instigateur de cette scène émotionnelle ?

C'est l'esprit qui m’a forcé la main que je mette fin à ce groupe de discussion en présentiel. Pour ce faire, l'esprit a créé cet événement pour mettre en vibration les participants et m’obliger à casser la forme de ce groupe de discussion en présentiel.

L'ego ne contrôle rien dans la matière, c'est l'esprit qui est aux commandes, c'est lui qui détermine les actions de l'Homme conscient dans la matière. Si le double éthérique par l'intermédiaire de l'esprit décide que l'ego conscient va exécuter tel mouvement, soyez certain que l'ego va s'exécuter, qu'il le veuille ou non.

Lorsque l'ego marche dans les pas de son esprit, il marche sur l'autoroute de la réalité qui le mènera à l'éther du mental.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 16-04-2024
Fiche: id-001411 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  10372 visites + 3 visiteurs