Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #293

La réflexion, un jugement à valeur dominante !

Sujet : Vivre sans réflexion, ni jugements de valeurs.


01. Comment se manifeste une réflexion qui a pris racine dans le mental de l’ego ?

La réflexion est associée à des prismes mentaux, dans le sens que ces prismes émettent de la lumière réfléchie depuis le plan parallèle miroir à la Terre. Ensuite, cette lumière réfléchie est captée par les parasites psychiques qui la décomposent afin de la segmenter sous la forme de pensées.

Par la suite, cette lumière segmentée sous la forme de pensées est insufflée dans le mental de l'ego qui tient pour acquis que la pensée vient de lui. Ce faisant, l'ego met une valeur sur la pensée qui se convertit en une forme-pensée pour se matérialiser dans une forme.

C'est la raison pour laquelle l'ego croit que sa forme est réelle ; il accepte aveuglément cette pensée en lui attribuant une valeur qui débouche sur la croyance en la forme.
 

02. La pensée réfléchie se projette-t-elle dans une nouvelle personnalité ?

Tout à fait, la pensée réfléchie par l'entité primaire va notamment servir à solidifier la croyance de l'ego en sa propre forme. La pensée réfléchie, c'est ce qui conditionne l'Homme à créer des personnalités pour peupler cette réalité alternative. Comment l'Homme se fait-il avoir par la pensée réfléchie ?

Le problème vient du fait que l'Homme n'a pas d'identité psychique. De ce fait, il n'a pas conscience que la pensée ne vient pas de lui, il tient pour acquis que c'est lui qui pense. Partant de ce fait, l'Homme se laisse soudoyer par la pensée qui lui est insufflée par l'entité primaire ainsi que par d'autres entités.

La valeur que l'Homme donne à la pensée réfléchie va engendrer des personnalités.


03. Le jugement serait-il la proie d’une valeur attribuée à une forme de croyance ?

Le jugement fait référence à l'ego qui s'évalue face à une personne parce que l'ego est pris dans la croyance en sa propre forme. Autrement dit, lorsque l’ego juge autrui, c'est qu'il vit un sentiment d'infériorité dans sa personnalité. Pour contrecarrer cette infériorité, l'ego va émettre un jugement pour élever sa personnalité au premier rang.

Mais tout cela n'est qu'un jeu de personnalités. En fait, ce sont les entités à travers les personnalités qui cherchent constamment à s'évaluer les unes les autres. Cela est possible parce que l'ego met une croyance sur sa forme, voire sur sa personnalité primaire.

Pour répondre à la question, émettre un jugement, c'est donner une valeur à la forme.


04. Un jugement de valeur ressemble-t-il à une bataille de réflexions ?

Peu importe le jugement, cette action lie l'ego à la valeur qu'il met sur sa propre forme. Si l'ego met une valeur sur sa forme, c'est parce que l'entité primaire ne cesse de lui insuffler la pensée qui lui pousse à croire que sa forme est réelle. Derrière le jugement se cache un jeu d'entités. Pourquoi ?

Lorsque l'ego émet un jugement sur autrui, en fait, ce n'est pas lui qui émet le jugement, mais plutôt l'entité dans sa personnalité qui cherche à s'autoévaluer au niveau de la forme. Pour ce faire, elle implique l'ego dans le processus de jugement d’autrui, et cela renvoie à l’ego sa propre réflexion et il se satisfait du jugement parce qu'il se croit supérieur.

Pour faire simple, le jugement est un jeu de personnalités entre l'ego, sa forme et l’entité primaire. Autrement dit, c'est un jeu astral.


05. Pourquoi une prise de position embarque-t-elle systématiquement l’ego dans le jugement ?

C'est parce que l'ego donne une valeur à sa forme. Ce faisant, l'ego veut comparer sa forme avec une autre forme à des fins de hiérarchisation. Il faut comprendre que les entités sont hiérarchisées, de ce fait, elles ne font que réfléchir à l'ego cette hiérarchisation.

Il faut tenir compte que l'ego inconscient ou psychologique est manipulé dans sa forme par l'entité primaire. Tant et aussi longtemps que l'ego ne sera pas réveillé dans son mental, il demeurera le jouet de l'astral à travers sa forme à laquelle il croit dur comme fer. Lorsque l'ego s'adonne à émettre des jugements, cela signifie qu'il est dans une personnalité. Autrement dit, l'ego est soumis à l'entité qui habite sa forme.


06. L’orgueil est-il en avant-poste de cette intrigue à couteaux tirés ?

Tout à fait, l'orgueil est en quelque sorte le squelette de la personnalité ou de la forme de l'ego. C'est l'orgueil qui donne la rigidité nécessaire à la personnalité pour se hisser au-dessus d'autres personnalités. L'orgueil est le mal du siècle chez l'ego inconscient ou psychologique.

L'orgueil peut noyer l'ego profondément dans une personnalité de jugement. L'orgueil, c'est ce qui permet à la personnalité de renforcer la croyance de l'ego pour lui faire croire que sa forme est réelle. L'orgueil développe également des résistances psychologiques pour empêcher l'ego de retrouver son centre mental.


07. Comment ce genre d'émotion peut-il prendre du poids dans le mental de l’ego ?

L'origine du poids dans le mental de l'ego vient de la pensée. C'est par le biais de la pensée que l'ego a alourdi son mental pour devenir psychologique, voire inconscient. La pensée fait des ravages dans le monde parce que l'Homme croit que sa forme est réelle. Mais dans les faits, l'Homme est dans une personnalité, et ça, il ne le sait pas.

L’Homme ne sait pas que la valeur qu'il donne à la pensée va créer une forme-pensée dans son mental qui ne demandera qu'à se matérialiser pour engendrer une personnalité. Pour répondre à la question, la pensée, la valeur et la croyance créent un contrepoids dans le mental. Et c'est cela qui alourdit le mental à un point tel que l'ego devient inconscient, dans le sens qu'il se couche dans son cercueil mental pour laisser libre cours aux parasites psychiques.


08. Que signale le jugement de soi-même ?

Cela signale de l'autoévaluation de la forme de son ego. Pour se juger soi-même, il faut que l'ego soit dans une personnalité. Ce faisant, ce n'est pas l'ego qui se juge, mais plutôt l'entité qui habite la forme de l'ego qui veut graduer en termes de hiérarchisation.

L'entité primaire suggère fortement à l'ego de se juger pour qu'il puisse développer de la performance au niveau de la croyance en sa propre forme. À travers le jugement de soi, l'entité primaire veut s'assurer de la croyance de l'ego en sa forme, c'est une question de survie pour l'entité primaire.

Lorsque l'ego ne croit plus en sa forme, celle-ci s'effondre et c'est la fin assurée pour l'entité primaire. Mettre fin à la croyance en sa propre forme produit le détachement de l'ego d'avec l'intellect et crée une rupture au niveau de la communication entre l'ego, l'intellect et l'entité primaire.
 

09. Quelle est la recette pour évoluer dans la matière sans se préoccuper de ce qui gravite autour de soi ?

L'ego doit cesser de croire, tout simplement. La croyance solidifie la relation entre l'entité et la forme ou la personnalité de l’ego. Donc, si l'ego cesse de croire, toute la structure psychologique mise en place par l'entité primaire s'effondre et libère l'ego du poids émotionnel dans son mental.

Le point vulnérable chez l'Homme inconscient ou psychologique, c'est la croyance. L'Homme doit prendre conscience que sa forme n'est pas réelle, elle est supportée par le squelette de la croyance. Lorsque l'ego cesse de croire, il se retrouve instantanément dans son centre mental. L'ego n'est pas réel, il est le reflet de son esprit, c'est l'entité primaire qui lui fait croire que son reflet est réel.


10. Comment se sevrer des réflexions qui mènent à des jugements de valeurs en tout genre ?

Il revient à l'ego de prendre conscience que le jeu des réflexions, des jugements et des valeurs crée des semences qui génèrent des personnalités. Pour se sevrer de cette joute astrale, l'ego doit comprendre la règle de trois au niveau de la conscience mentale.

Cette règle de trois comporte le passé, le présent et le futur. L'ego doit savoir que le passé et le futur représentent les deux pôles qui le maintiennent dans la polarité, voire dans des personnalités. Pour cesser de se faire récupérer par les pôles, l'ego doit vivre dans le présent.

L'ego doit être présent dans son mental ainsi que dans la matière pour éviter l'interaction des entités qui veulent l’amener dans la croyance en sa propre forme.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 14-03-2024
Fiche: id-001379 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  10374 visites + 2 visiteurs