Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #214

Le travail vibratoire d’une chronique !

01. Comment va s’organiser le travail vibratoire pendant la lecture d’une chronique ?

La lecture d'une chronique dispense la personne de la forme de son ego. Autrement dit, lorsque la personne lit une chronique, elle entre dans une sorte de transe psychique ; en réalité, c'est le contenu vibratoire dans le texte de la chronique qui met en vibration le noyau éthérique.

De ce fait, la vibration contenue dans la chronique impose sa rigidité au mental du lecteur afin qu'il puisse se refroidir pour capter l'essence de son esprit. Lors de la lecture d'une chronique, certaines personnes ont fondu en larmes, car la vibration contenue dans le texte de la chronique a fait en sorte de dissoudre certaines résistances pour permettre d'outrepasser la forme de l'ego afin que celui-ci puisse toucher à sa réalité.


02. La vibration contenue dans chaque mot suffit-elle à activer le travail chez le lecteur ?

Tout à fait, la vibration éthérique contenue dans chaque mot crée une sorte de baume psychique et met l'intellect sous anesthésie le temps de la lecture. Évidemment, cela est possible lorsque l’ego est présent lors de la lecture d’une chronique.

L'intellect est la bête noire de l'Homme, c'est la vibration éthérique dans les mots qui permet au lecteur de mettre son intellect en pause.

Que l'ego le veuille ou non, il vit dans une réalité alternative, voire dans un écosystème psychologique. Partant de ce fait, l'ego en éveil de conscience a besoin d'être recadré dans son mental. Les chroniques éthériques permettent ce recadrage au lecteur à travers la compréhension dans la vibration contenue dans chacun des mots.


03. Comment expliquer que la lecture de certaines chroniques ait un impact plus important que d’autres, comme par exemple la chronique-FAQ sur « La mutation du cerveau » ?

Chaque chronique a sa signature vibratoire qui correspond à la mutation cérébrale du lecteur. Par exemple, la chronique-FAQ sur la "Mutation du cerveau" ouvre des portes sur la réalité que la personne doit intégrer.

Autrement dit, la chronique-FAQ sur la mutation du cerveau contenait une vibration spécifique pour ouvrir le loquet dans le mental de la personne qui devait prendre conscience de cette réalité contenue dans les mots de cette chronique.

Les mots sont des encapsuleurs vibratoires qui s'adaptent au mental du lecteur. Chaque lecteur agit différemment à la lecture d'une chronique-FAQ. Par exemple, il peut arriver qu'un lecteur s'effondre en larmes ou ressente son mental s’électrifier, tandis que d'autres sont envahis par un froid dans leur mental, etc.

La lecture des chroniques est un travail vibratoire qui s'effectue au niveau du mental.


04. Existe-t-il des chroniques contenant des messages à délivrer pour des egos en particulier ?

Les chroniques ne délivrent pas de messages, elles donnent de la compréhension sur la mutation du cerveau. Par exemple, lorsqu'un lecteur est fortement impacté par une chronique, c'est que celui-ci doit intégrer la vibration éthérique contenue dans cette chronique.

Il n'y a pas de hasard, l'esprit est le fil conducteur qui utilise une chronique spécifique pour faire émerger la compréhension dans le mental du lecteur à des fins d'intégration. Les chroniques sont des parcelles de réalité que l'ego en éveil de conscience doit intégrer dans la mutation du cerveau.


05. La lecture d’une chronique peut-elle réveiller un ego d’entre les morts ?

Les chroniques MTC s'adressent à un public restreint et ne peut en aucun cas réveiller une personne psychologique dans son mental. Pourquoi ? L'ego psychologique doit être réveillé par son esprit, c'est ce dernier qui a l'autorité sur l'évolution de la personne.

Des personnes psychologiques ont essayé de lire les chroniques MTC, en vain. Pour ces personnes psychologiques ou inconscientes, le langage éthérique est une langue qui leur est inaccessible à partir de la forme de leur ego. Le langage éthérique s'adresse uniquement à l'ego qui a été réveillé dans son mental par son esprit.

Un ego réveillé dans son mental est plus sensible à son esprit, voire à sa réalité. Partant de ce fait, le langage éthérique se déchiffre automatiquement dans le mental du lecteur.


06. La vibration d’une chronique évolue-t-elle en fonction de son auteur ?

Oui, parce que l'auteur est constamment en changement vibratoire et cela a une incidence sur la plume de l'auteur. Il faut concevoir que rien n'est statique dans l'énergie, tout évolue selon les changements vibratoires en cours. L'auteur évolue comme toute autre personne en éveil de conscience. À chaque changement vibratoire, l’auteur devient plus sensible à sa réalité.

Pour répondre à la question, plus la fusion mentale chez l'auteur va s'intensifier, plus les chroniques en seront affectées au niveau vibratoire, dans le sens que le contenu vibratoire des chroniques sera de plus en plus détaillé ou ciblé afin de perforer la coque psychologique de l'ego.

La compréhension est une arme très puissante capable de déloger l'entité primaire et les entités subalternes dans l'espace mental de l'Homme.


07. Une chronique dénuée de toute vibration peut-elle malgré tout avoir un impact chez son lecteur ?

Il n'existe pas de chronique dénuée de toute vibration, une chronique dénuée de toute vibration serait une chronique psychologique et ce n'est pas le cas des chroniques MTC. Chaque chronique MTC comporte une vibration ; si le lecteur ne ressent pas la vibration contenue dans les mots, c'est qu'il lit la chronique avec son intellect, voire avec la forme de son ego.

Il peut arriver que certains lecteurs dévorent les chroniques pour emmagasiner de la connaissance, pensant accroître leur évolution mentale. Mais cela est une illusion que ces lecteurs en quête d'évolution devront transcender.

Pour répondre à la question, il revient au lecteur de se mettre en phase avec la vibration éthérique contenue dans les chroniques en faisant acte de présence.


08. La vibration contenue dans les chroniques MTC est-elle identique à celle contenue dans la sphère éthérique des groupes de discussion ?

C'est la présence qui permet à l'ego de ressentir la vibration éthérique dans une chronique ou dans un groupe de discussion. L'autre jour, j'ai écrit une chronique sur : « Le groupe de discussion MTC n’est pas une salle de cinéma ! » Cette chronique avait pour but de faire prendre conscience à l'ego qu'il doit être présent dans le groupe de discussion et cela s'applique également lorsque le lecteur lit une chronique MTC.

La présence est le facteur clé pour ressentir les ajustements vibratoires qui s'opèrent dans le mental en lisant une chronique ou en participant à un groupe de discussion MTC. Une vibration éthérique ne peut être comparée à son support, c'est l'ego qui doit faire acte de présence en lisant une chronique ou en participant à un groupe de discussion MTC.


09. Après lecture, comment la vibration poursuit-elle son chemin dans le mental de l’ego ?

Cela dépend de la présence de l'ego lors de la lecture d'une chronique. La présence compte beaucoup pour l'intégration et les ajustements dans le mental. Des lecteurs m'ont fait un retour sur ce qu'ils venaient de vivre suite à la lecture d'une chronique MTC ou d'une chronique-FAQ.

Ces lecteurs ressentaient un travail dans leur mental sans comprendre les tenants et aboutissants de ce qui se produisait. Le travail vibratoire qui s'opère dans le mental du lecteur dépasse l'entendement. De ce fait, le lecteur doit simplement s'adapter jour après jour au changement vibratoire.

L'ego doit concevoir qu'il est en mutation dans son mental et cette mutation psychique est sous la gouverne de son esprit.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 25-01-2024
Fiche: id-001300 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490 | 1491 | 1492 | 1493 | 1494 | 1495 | 1496 | 1497 | 1498 | 1499 | 1500 | 1501 | 1502 | 1503 | 1504 | 1505 | 1506 | 1507 | 1508 | 1509 | 1510 | 1511 | 1512 | 1513 | 1514 | 1515 | 1516 | 1517 | 1518 | 1519 | 1520 | 1521 | 1522 | 1523 | 1524 | 1525 | 1526 | 1527 | 1528 | 1529 | 1530 | 1531 | 1532 | 1533 | 1534 | 1535 | 1536 | 1537 | 1538 | 1539 | 1540 | 1541 | 1542 | 1543 | 1544 | 1545 | 1546 | 1547 | 1548 | 1549 | 1550

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  09972 visites + 6 visiteurs