Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #178

Le reflet diffracté par la forme !

01. Le reflet de l’ego serait-il divisé par la valeur émise dans la forme ?

Exactement, l'ego diffracte sa lumière par la valeur qu'il donne à sa forme, cette valeur fait en sorte de consolider la croyance en sa forme. L'ego vit dans un reflet, et cela sans le savoir, il est en quelque sorte prisonnier dans un prisme qui réfléchit sa lumière en la diffractant par la création de multiples personnalités.

Chaque personnalité est un reflet de l'ego diffracté. Que la valeur soit mise sur la forme de l'ego ou sur d'autres formes, telles qu'une automobile, une maison, un conjoint, cette valeur diminue l'intensité de la lumière de l'ego par la diffraction. La forme est une composante extérieure à l'ego, elle est une illusion qui est supportée par la valeur et la croyance.


02. Est-ce que plus il y a de formes, plus le reflet de l’ego perdrait de son intensité ?

En fait, plus l'ego met de la valeur sur la forme, plus il perd de son intensité lumineuse. Le monde de la forme appartient à l'écosystème psychologique. Pourquoi ? Une entité a besoin d'une forme pour s'incarner dans cet écosystème psychologique. Par ailleurs, la première forme de l'ego est occupée par l'entité primaire et c'est normal parce que l'ego n'est pas réveillé dans son mental.

C'est aussi la raison pour laquelle l'entité primaire cherche à développer le monde de la forme en créant des personnalités pour les entités subalternes. Le monde occulte dans le mental de l'Homme est un monde hiérarchisé qui se réfléchit à travers la forme de l'ego.


03. Pour qu’il y ait une forme, faut-il un reflet ?

La forme prend naissance à partir d'une valeur émise sur la pensée insufflée dans le mental par l'entité primaire. Lorsque l'ego accepte la pensée, cela crée dans son mental une forme-pensée qui ne demande qu'à se matérialiser dans cet écosystème psychologique.

La valeur que l'ego met sur la pensée insufflée va mettre en vibration le corps émotionnel, ainsi que d'autres corps subtils. Cette mise en vibration sera supportée par l'intellect, voire l'entité primaire, qui va suggérer à l'ego de créer une personnalité qui devra être supportée par la croyance pour perpétuer son existence dans cet écosystème psychologique.


04. Que dire du reflet collectif en tant qu’égrégore ?

Le reflet collectif est basé sur la croyance de l'Homme en sa propre forme. Le collectif se construit à partir d'une pensée universelle, dans le sens de croire que la forme de l'ego est réelle, c'est ce qui crée l'égrégore qui maintient l'illusion de cet écosystème psychologique.

L'Homme est emprisonné dans son propre reflet parce qu'il met de la valeur et de la croyance en sa forme. Le fait que l'Homme soit persuadé que sa forme est réelle, cela ajoute une valeur considérable à l'écosystème psychologique et pyramidal dont l'égrégore collectif est à la solde pour parfaire cette illusion.


05. Un reflet diffracté est-il une mémoire encapsulée projetée dans la matière ?

Le reflet de la lumière de l'ego est de la diffraction en soi, l'ego est le reflet de son esprit. De ce fait, l'ego est une lumière réfléchie depuis l'origine de son esprit, et à son tour cet esprit est le reflet du double éthérique depuis le plan de l'éther.

Pour ce qui est de la mémoire, celle-ci va servir à animer la personnalité de l'ego qui a été créée à partir de sa lumière diffractée. Une personnalité, c'est une forme psychique dans laquelle prend place une entité qui va puiser dans les mémoires pour animer sa forme (personnalité) afin de créer l'illusion qu'elle est réelle.


06. La subdivision du reflet engendre-t-elle des tonalités, voire des personnalités chargées d’émotions ?

Tout à fait, une personnalité est une partie de la lumière de l'ego qui s'est diffractée. Partant de ce fait, chaque personnalité optera pour la création de sous-personnalités afin de perpétuer la diffraction de la lumière de l'ego. Une personnalité est également une forme qui a besoin de s'alimenter.

Pour ce faire, l'entité primaire via l'intellect va mettre le corps émotionnel en vibration pour générer des émotions afin d’alimenter la personnalité de l'ego. Ce faisant, la mise en vibration du corps émotionnel, du corps astral, va positionner l'ego dans une expérience astrale qui fera couler des émotions qui vont nourrir la personnalité en plus de consolider la forme dans laquelle l'entité primaire prend place.


07. Le monde de la forme serait-il une roue qui tourne en vase clos, réfléchissant les émotions des parasites psychiques à travers l’ego ?

Le monde de la forme est représenté par un écosystème psychologique qui englobe les formes créées par l'Homme. Cet écosystème psychologique est un gigantesque vase clos dans lequel se déversent les émotions, c’est-à-dire la lumière réfléchie par les corps subtils.

Les parasites psychiques n'ont pas d'émotions, ils ne font que mettre en vibration les différents corps subtils pour que ceux-ci réfléchissent leur lumière à travers l'ego et ses personnalités. Le rôle des parasites psychiques est de faire croire à l'Homme que l'écosystème dans lequel il vit est réel.


08. Le reflet est-il une forme qui doit être divisée pour être comprise ?

Le reflet ou la diffraction de la lumière du double éthérique depuis l'éther avait pour but de faire cohabiter de multiples formes de vie invisibles à des fins d'évolution. La vie est évolutive et créative dans tous les sens du terme. Par exemple, lorsque le double éthérique a réfléchi sa lumière, cela a permis de créer l'esprit qui s'est réfléchi en créant le fil d'Ariane qui le rattache à l'ego.

Ensuite, l'ego s'est réfléchi en créant des personnalités. Mais lorsque le cycle d'involution est terminé, c'est-à-dire lorsque l'ego doit cesser de diffracter sa lumière, l'esprit va procéder à son réveil dans le mental.

C'est à partir de ce réveil que l'ego aura la compréhension de sa réalité.


09. Un ego dénué de toutes émotions vit-il dans le reflet de sa forme ?

Pour vivre dans un reflet, il est impératif que l'ego soit polarisé par l'action de ses deux pôles dans le mental. C'est l'interaction des pôles qui provoque la diffraction de la lumière qui à son tour crée des duplicatas de la forme de l'ego. L'ego en éveil de conscience commence à peine à entrevoir le centre mental, voire le point zéro situé entre les deux pôles dans son mental.

Lorsque l'ego aura compris la mécanique des pôles, il cessera de créer de la friction entre ses corps subtils qui pourront par la suite se refroidir. Pour répondre à la question, un ego dénué d'émotions, c'est un être dont le corps émotionnel a été refroidi.

Une fois les corps subtils refroidis, l'ego ne vit plus dans le reflet de sa forme, il est dans son centre mental, donc dans sa réalité. De ce fait, il est conscient que la forme de son ego n'est pas réelle, c'est la raison pour laquelle il n'y accorde plus d'importance. De ce fait, l'ego a la tête dans l'éther et les deux pieds dans la matière.


10. L’ego dénué de toutes émotions aurait-il transcendé le plan parallèle miroir ?

Oui, car l'ego en fusion mentale ne possède plus de corps subtils animés par la chaleur ou leur friction. Tous les corps subtils de l'être en fusion mentale se sont fusionnés pour créer le canal vibratoire jusqu'à l'éther du mental. Partant de ce fait, l'ego passe du plan miroir à la Terre au plan de l'éther.

Transcender le plan parallèle miroir n'est pas juste une histoire d'ego dénué d'émotions, cela va au-delà de l'entendement de l'ego. L'existence de l'ego vient de la réflexion de ses corps subtils ; une fois les corps subtils refroidis, ils entament un processus de fusion qui se réfléchit dans l'ego.

Les corps subtils de l'ego sont à l'horizontale, et une fois refroidis, ils se verticalisent pour former le canal vibratoire qui va permettre la connexion à l'éther.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 25-01-2024
Fiche: id-001264 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390 | 1391 | 1392 | 1393 | 1394 | 1395 | 1396 | 1397 | 1398 | 1399 | 1400 | 1401 | 1402 | 1403 | 1404 | 1405 | 1406 | 1407 | 1408 | 1409 | 1410 | 1411 | 1412 | 1413 | 1414 | 1415 | 1416 | 1417 | 1418 | 1419 | 1420 | 1421 | 1422 | 1423 | 1424 | 1425 | 1426 | 1427 | 1428 | 1429 | 1430 | 1431 | 1432 | 1433 | 1434 | 1435 | 1436 | 1437 | 1438 | 1439 | 1440 | 1441 | 1442 | 1443 | 1444 | 1445 | 1446 | 1447 | 1448 | 1449 | 1450 | 1451 | 1452 | 1453 | 1454 | 1455 | 1456 | 1457 | 1458 | 1459 | 1460 | 1461 | 1462 | 1463 | 1464 | 1465 | 1466 | 1467 | 1468 | 1469 | 1470 | 1471 | 1472 | 1473 | 1474 | 1475 | 1476 | 1477 | 1478 | 1479 | 1480 | 1481 | 1482 | 1483 | 1484 | 1485 | 1486 | 1487 | 1488 | 1489 | 1490

© site miroir : MTC-Miroir.ca  |  09783 visites + 5 visiteurs