Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  


Chronique-FAQ #48

L'Homme détruit tout sur son passage !

01. La suprématie de l’homme détruit tout sur son passage, le règne animal disparaît comme neige au soleil, la pollution de l’air et des sols ne permet plus au végétal de prendre de l’expansion… Comment l’homme inconscient n’arrive-t-il pas à se réveiller à sa conscience face à ce génocide planétaire ?

C'est la possession de la forme par l'Homme qui engage le pronostic de la destruction. Pourquoi ? Le problème de la destruction ne vient pas de l'Homme, mais plutôt des forces astrales en lui qui lui font vivre de la cupidité en lien avec la possession de la forme. L'Homme est un être inconscient, il n'est pas réveillé dans son mental, il est régi par des forces occultes.

L'Homme inconscient ou psychologique ne peut être tenu pour responsable du désastre planétaire, ce sont les parasites psychiques dans son espace mental qui gèrent l'enveloppe physique de l'Homme qui leur sert de véhicule dans la matière. Il n'en demeure pas moins que la destruction de la planète est permise pour amener l'Homme à vivre des chocs dans sa conscience psychologique.


02. Chacun y va de ses propres commentaires sur cette situation planétaire préoccupante, pourquoi aucune décision n’a-t-elle été prise jusqu’à présent pour redresser la barre ?

L'Homme n'ose pas lever le petit doigt face à cette destruction planétaire parce qu'il ne veut pas modifier l'encadrement dans lequel il vit. Cela s'apparente à un individu qui vit des mouvements tragiques dans sa vie et qui ne fait rien pour modifier son comportement.

 L'Homme est un être cupide, cependant, ce sont les entités astrales qui obligent l'Homme à se soumettre à cette possession de la forme qui crée cette cupidité mentale.

Les grands argentiers de ce monde sont parfaitement au courant de la destruction de la planète, malgré cela, ils préfèrent la rentabilité financière au détriment de la planète. L'orgueil est très puissant chez l'Homme inconscient ou psychologique, et c'est à travers l'orgueil que les entités peuvent se densifier dans la forme via l'ego.


03. L’Homme se fait rattraper par la maladie en raison de la pollution de l’eau, de l’air, des sols, de sa nourriture… Que se passe-t-il dans la tête de l’Homme pour en arriver à s'autodétruire ?

En fait, il ne se passe rien parce que l'Homme est couché dans son cercueil mental. Il faut regarder l'Homme au-delà de sa forme pour voir comment l'astral opère dans son mental. C'est l'astral qui est aux commandes le temps que l'Homme sommeille dans son cercueil mental et pour sortir de son sommeil, l'Homme a besoin de vivre des chocs.

Les chocs produits par la destruction de la planète vont contribuer au réveil de masse chez les populations. Pourquoi ? Lorsque l'on procède au réveil individuel de certains egos, cela signifie que ceux-ci sont en mesure de supporter ce réveil individuel dans leur conscience. À l'inverse, il y a des personnes qui ne peuvent pas supporter le réveil individuel, d'où le réveil de masse chez les populations.

Pour résumer, ce sont les chocs qui amèneront les populations à la prise de conscience collective face à la destruction de la planète causée par l’occupation occulte.


04. Les destructions planétaires qui s’amplifient sont-elles le reflet du mental astralisé des hommes mis sous pression par le déversement des énergies éthériques ?

Effectivement, la pression des énergies éthériques y est pour quelque chose. Pour contrecarrer les invasions éthériques, l'astral pousse l'Homme dans ses derniers retranchements, dans le sens que l'astral crée plus de lourdeur dans le mental de l'Homme pour le maintenir dans la psychologie, voire dans l’involution.

Tout ce que l'Homme voit sur la Terre n’est que des formes, c’est la croyance en ces formes qui maintient l'Homme dans un carcan psychologique. La croyance en la forme n'arrive pas par hasard, ce sont les parasites psychiques via la pensée qui suggèrent fortement à l'Homme de croire que sa forme est réelle. Sans cette croyance, l'Homme serait de facto dans son esprit, il ne ferait que contempler la matière sans vouloir la posséder jusqu’à la destruction.


05. Est-il juste d’affirmer que le karma en lien avec cet holocauste sera très lourd à porter pour les consciences astralisées ?

Exact, il faut voir le karma comme du sable mouvant dans lequel l'Homme ne cesse de s'enfoncer à travers les expériences que les forces astrales lui font vivre. L'Homme supporte déjà une lourdeur mentale en lien avec le karma, de ce fait, à chaque réincarnation, il retombe dans le piège du karma. L'Homme vit dans une boucle karmique, il agit en fonction de l'astral dans son espace mental.

Il faut savoir que l'Homme est en train de vivre la fin de son cycle lunaire, et dans les prochains millénaires, il entamera sa marche vers la lumière de l'éther. Mais ce processus sera très long et pénible pour l'Homme inconscient à cause des résistances dans son mental.

Pour répondre à la question, la lourdeur dans le mental de l'Homme va être de plus en plus intense, et chez certains individus, cette lourdeur se transformera en folie mentale. Une personne prise de démence ne fera que contribuer à la destruction de la planète. En  termes clairs, la démence chez l'Homme est égale à la frustration des entités astrales dans sa tête.


06. L’homme se dit et se croit impuissant face à ce désastre. Qu’en est-il vraiment ?

Il est juste de dire que l'Homme est impuissant parce qu'il est un mort-vivant au service de l'astral. Il faut prendre en compte que les entités astrales sont aux commandes dans le mental de l'Homme. De ce fait, l'Homme est impuissant face à ce désastre occasionné par l'astral. Les forces astrales ont l'obligation de soumettre l'Homme à la matière pour maintenir la viabilité de leur écosystème psychologique.

Autrement dit, le rôle de l'astral est de faire croire à l'Homme que sa forme est réelle, de ce fait, l'ego se prend au sérieux, il s'enorgueillit à un point tel qu'il considère sa forme d'ego comme une réalité. Pour ce qui est du désastre planétaire, cela fait déjà l'objet de la programmation de l'Homme dans son mental. Le désastre planétaire va briser la forme et engendrera des chocs qui amèneront l'Homme à la prise de conscience de la forme.


07. Les humains non coupables, mais spectateurs des impacts planétaires, sont-ils concernés pour s’acquitter de la lourde ardoise qui s’en vient ?

Les humains ne sont que le reflet de l'astral dans la matière. Les humains sont des automates psychologiques contrôlés par les forces occultes dans leur mental. La planète Terre est avant toute chose un énorme laboratoire à ciel ouvert dans lequel la conscience évolue à travers le monde de la forme.

Les entités astrales qui occupent l'espace mental de l'Homme ont reçu l'autorisation des hautes instances cosmiques de faire vivre des expériences à l'Homme. C'est dans ce grand laboratoire qu'est la Terre que l'évolution de la conscience de l'Homme devait se poursuivre jusqu'à l'arrivée des êtres éthériques dans la matière chargés de signaler la fin de l'expérience de la forme à l'Homme.

Pour répondre à la question, les humains seront secondés par des êtres éthérisés pour sortir de cette ardoise de lourdeur dans leur mental.


08. Les cétacés, pour ne citer qu’eux, ont-ils un mandat auprès de l’Homme inconscient ?

Les cétacés comme tous les règnes sont des formes qui évoluent à travers l'Homme via les expériences astrales. Il faut comprendre que tout est lié, rien n'est laissé au hasard. Ce règne aquatique évolue sous des formes différentes, les cétacés peuplent les océans, mais en retour, ils subissent l'astral dans l'Homme via la destruction de leur environnement.

Les cétacés tout comme les oiseaux n'ont pas de mandat proprement dit, ils occupent l'espace qui leur a été dédié, tout comme l'Homme occupe son espace dans la matière. Dans un sens, on peut dire que chacun des règnes a le mandat de faire vibrer les émotions dans l'Homme pour le rendre compatible à la matière.


09. Un ego conscient peut-il avoir un mandat se rattachant à la destruction de la planète ?

Le mandat de l'Homme éthérique est de casser les résistances dans le mental des egos, si cela implique la destruction d'une forme, il en sera ainsi. L'Homme doit porter son regard au-delà de la forme, il ne sert à rien de s'attarder à la forme parce qu'une forme, c'est de l'illusion maintenue par la croyance.

La planète est la représentation miroir de l'Homme dans son mental. Voici un exemple concret : il y a une trentaine d'années, le double éthérique voulait que je quitte mon encadrement près de la rivière, j'avais une belle maison et mon ego refusait d'obtempérer. Mais les événements ont fait en sorte que ma maison passe au feu, donc, la belle forme dans laquelle mon ego était encastré fut détruite.

En fait, le feu de ma maison était déjà inscrit dans la programmation de mon ego entêté à cette époque. Pour répondre à la question, tout est possible.


10. Les déséquilibres planétaires peuvent-ils provoquer un ralentissement de l’évolution des mondes ?

La planète Terre n'est pas en déséquilibre, elle est en changement vibratoire, c'est la raison pour laquelle les formes sont appelées à la destruction. Le ralentissement de l'évolution des mondes n'existe pas, car l'évolution des mondes est assujettie par les hautes instances vibratoires qui dépassent l'entendement de l'Homme.

Dans les univers, tout est en évolution ; les univers, les dimensions, les multivers sont tous en expansion. Pourquoi ? Ces mondes sont des consciences, voire des amas de lumière qui se sont développés à travers l'expansion de la conscience universelle. Il faut savoir que tout ce qui existe forme un TOUT, rien n'est laissé au hasard. De ce fait, chaque monde évolue selon l'expansion de sa conscience globale.


11. Les régisseurs des mondes peuvent-ils changer de plan à la dernière minute pour réparer les dégâts causés dans l’énergie ?

Ce que l'Homme perçoit comme un dégât ne l'est pas pour les régisseurs des mondes. La planète Terre, la lune, le soleil ainsi que tous les astres dans l'univers, ont été créés par les régisseurs des mondes. Ces régisseurs des mondes contribuent à l'évolution des consciences, il faut savoir que la planète Terre est un support pour le corps de carbone.

De ce fait, tout ce que l'Homme voit avec ses yeux d'egos n’est que des supports qui permettent à l'Homme d'expérimenter la forme. Pour répondre à la question, l'Homme et les univers sont sous l'effet d'une programmation dans la conscience, dans le sens que tout est programmé de A à Z, rien n'est laissé au hasard malgré les apparences.


12. Que peut-on lire dans le plan parallèle à la Terre à propos de ce qui s’en vient ?

Ce que l'on peut lire en lien avec le plan parallèle à la Terre, c'est que ce que l'Homme vit sur la Terre est la réflexion de ce qui c’est déjà passé sur le plan parallèle à la Terre. De ce fait, il est difficile pour l'Homme de changer quoi que ce soit parce qu'il vit dans une réflexion. Autrement dit, l'Homme vit dans le miroir de ce qui a déjà été produit sur le plan parallèle à la Terre.

Le plan parallèle à la Terre est la réalité de la présence de l'Homme qui s'est réfléchie. Ce faisant, il devient évident que la pression va aller en augmentant sur le plan parallèle à la Terre et l'Homme n'y pourra rien. En fait, l'Homme sera dans l'obligation de vivre les changements vibratoires qui ont cours sur le plan parallèle à la Terre, il vivra les changements vibratoires à travers la réflexion du plan parallèle.

C'est la raison pour laquelle il sera impossible à l'Homme de changer quoi que ce soit parce qu'il est dans la réflexion de ce qui s'est déjà produit sur le plan parallèle miroir à la Terre.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 21-01-2024
Fiche: id-001134 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390

© MTC-QC.ca  |  00230 visites + 1 visiteur