Les Chroniques MTC

Comment rechercher ?                         
  



Chronique-FAQ #01

Comprendre la mécanique des différents plans d’énergie ! 

Une lectrice s'interroge sur la mécanique des différents plans d’énergie !


Les plans d’énergie sont-ils à l'infini, selon la conscience où se trouve l'ego ?

Les plans d’énergie sont définis par des cycles, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas statiques, ils évoluent selon la conscience de l'ego. Il faut savoir que la conscience de l'ego est multidimensionnelle, elle est présente sur plusieurs plans d’énergie en même temps.

Ce que l'Homme définit comme un plan d'énergie n'est pas à la mesure de sa conscience parce qu'il perçoit le plan d'énergie à partir de la forme de son ego et non à partir de sa conscience éthérique. Les plans d’énergie sont une même conscience dans laquelle se retrouvent plusieurs sillons, aussi appelé plans d'énergie.

Cela peut s'apparenter à un disque vinyle avec plusieurs sillons. Autrement dit, le disque est représenté par la conscience avec plusieurs sillons, voire plusieurs plans d’énergie.


Peut-on définir un plan d'énergie en fonction du taux vibratoire où il se situe ?

Les plans d’énergie sont des plans multipolaires, dans le sens que chaque plan d'énergie génère deux ou plusieurs forces en son centre. Cette rivalité des forces sur les plans d’énergie est due à l'équilibre sans bornes qui doit régner pour maintenir une stabilité vibratoire sur chaque plan d'énergie.

Prenons comme exemple le plan astral, ce plan contient plusieurs forces, voire différents taux vibratoires en son centre, dans le sens qu'il existe des formes de vie de puissance variable. Il en est de même pour le plan spirituel.

Donc, pour définir le plan d'énergie d’un individu en fonction de son taux vibratoire, il suffit de ressentir ou de détecter la vibration dans la conscience de l'individu. Chez l'Homme inconscient, c’est la détection des formes de vie occultes qui habitent sa conscience mentale qui permet de définir le taux vibratoire du plan d'énergie dans lequel la conscience de l'ego est enlisée.


Peut-on affirmer que chaque plan est en lien direct avec le corps subtil dont il dépend ?

Affirmatif, la construction des corps subtils de l'Homme est en étroite relation avec chaque plan d'énergie qui contribue à leur formation. Ces corps subtils se réfléchissent dans le corps de carbone pour alimenter la forme de l'ego.

Mais attention, la définition de l'organigramme des plans d’énergie défini par l'Homme spirituel est biaisée parce que l'Homme spirituel ne peut voir l'ensemble organisationnel de la structure de sa propre conscience à cause de la polarité dans celle-ci.

Il faut savoir que plus l'Homme aura intégré les paliers de sa conscience, plus il retrouvera son unicité mentale. De ce fait, il sera en mesure de contenir dans son mental l'ensemble des plans d’énergie qui sont en relation avec ses corps subtils.

Une fois les corps subtils refroidis, l'Homme deviendra un être conscient parce qu'il ne sera plus divisé ou polarisé en son centre.


Les différents corps subtils tels que le corps sexuel, le corps émotionnel, le corps de désir, entre autres, sont-ils des plans ?

En fait, les corps subtils sont des corps de lumière en relation avec des plans d’énergie qui réfléchissent cette lumière dans la forme des corps subtils pour alimenter le corps de carbone qui définit la forme de l'ego.

Autrement dit, la lumière des différents plans d'énergie est réfléchie dans chacun des corps subtils, et ces derniers réfléchissent  indépendamment cette lumière dans l'ego. La lumière dans un corps subtil est programmée, et lorsque cette lumière est réfléchie dans l'ego, celui-ci réagit instinctivement à cette programmation lumineuse dans la forme de son ego.

Par exemple, si le corps subtil sexuel est mis en vibration, dans le sens qu'il reçoit plus de lumière que les autres corps subtils, il se produira une sorte de déséquilibre et le corps sexuel aura prédominance sur les autres corps subtils qui devront se soumettre à sa lumière.

Ce faisant, lorsque la lumière du corps sexuel atteindra l'ego, l'individu vibrera à ce corps sexuel, parfois au détriment des autres corps subtils. En somme, l'ego aura le mental rempli de lumière sexuelle qu'il devra matérialiser sous différentes formes.

Cette forme peut aller de l'acte sexuel consentant jusqu’au viol. Cela dépend des autres corps subtils, voire le corps émotionnel, le corps astral, etc.

Pour résumer, les corps subtils sont en quelque sorte des prismes lumineux qui réfléchissent l'interdépendance des plans d’énergie auxquels ils sont reliés.


Peut-on dire que le plan astral englobe le plan de l'âme et le plan émotionnel ?

L'âme n'est pas un plan d'énergie, mais plutôt une sous-conscience mémorielle. Certaines personnes attribuent le terme de plan à l'âme pour définir la structure interne de l'âme. Mais ce terme de plan n'est pas ajusté à la fonction de l'âme qui représente la cellule mémorielle de l'activité expérimentale de l'Homme sur le plan matériel.

L'âme est une sorte de banque de mémoires, voire la boîte noire de l'ego, qui enregistre les expériences de l'Homme dans la matière. Le plan astral est un plan d'énergie qui contient des formes de vie occultes qui utilisent la mémoire de l'Homme pour créer une réalité alternative, voire une sous-copie de la réalité de l'Homme.

On peut affirmer que le plan astral englobe les corps subtils de l'Homme ainsi que la banque mémorielle pour soumettre l'ego à la volonté des formes de vie occultes dans ce sous-plan alternatif.


Peut-on dire qu'un être qui est dans l'éther de sa conscience ne se trouve plus dans les plans rattachés à ses différents corps subtils ?

Tout à fait, un être éthérisé n'est plus rattaché à ses différents corps subtils parce qu'ils ont été refroidis. De ce fait, les corps subtils ne peuvent plus émettre la lumière provenant des plans d’énergie auxquels ils étaient rattachés.

Les corps subtils chez l'être éthérisé ont en quelque sorte fusionné pour former le canal qui relie la conscience de l'ego à l'éther du mental sur le plan de l'éther. L'Homme est animé par la lumière réfléchie par ses corps subtils, ensuite, il canalise la pensée qui lui est insufflée par les formes de vie occultes pour contraindre l'ego à exécuter la programmation contenue dans la lumière réfléchie par ses corps subtils.

La pensée et la mise en vibration des corps subtils sont deux composantes qui forcent l'ego à la soumission mentale, voire à la soumission à l'intellect.


Qu'en est-il du plan éthérique via le corps subtil qui s'y rattache ?

L'être éthérisé n'est plus soumis à ses corps subtils, car ceux-ci ont fusionné pour former le canal principal qui connecte l'Homme conscient au plan de l'éther. Il faut savoir que chez l'être inconscient, c'est l'ensemble des corps subtils qui crée cette division dans l'Homme.

Mais une fois les corps subtils refroidis, la division n'existe plus grâce à l'unicité des corps subtils. C'est cette transcendance vibratoire des corps subtils qui permet à l'être de se connecter à l'éther du mental.

Il en est de même pour les différents plans d'énergie dans la conscience de l'Homme qui seront amenés à fusionner pour engendrer une conscience dans son unicité totale et entière.

Pour résumer, l'être éthérique est connecté à sa réalité sur le plan de l'éther, et les corps subtils à présent refroidis ne peuvent plus diviser la conscience mentale de l'ego conscient. La fusion des corps subtils par le froid de l'éther rattache l'Homme à sa conscience éthérique.


Peut-on dire que le corps éthérique sera refroidi le jour où la forme de carbone quittera définitivement la matière ?

On peut affirmer que l'être éthérisé complètera sa fusion dès son retrait de la matière. D’ici là, l'être en fusion avec l'éther dans la matière est soumis aux contraintes de ce plan matériel qui est dominé par les forces occultes.

Le corps matériel en soi est une contrainte, il est lourd à supporter pour l'être éthérisé parce que le corps de carbone est soumis aux directives qui polarisent la matière et c'est cela qui crée les contraintes vibratoires et fait souffrir l'être éthérisé.

D'ailleurs, l'être éthérisé va plutôt chercher à vivre la solitude pour éviter de supporter l'astral ou la conscience psychologique des personnes inconscientes.

Pour résumer, l'être en fusion dans la matière aura toujours un ego qui lui servira de support dans la matière, c'est pourquoi il lui est impossible de compléter sa fusion sur le plan matériel. Même si l'ego se fait tout petit, il n'en demeure pas moins que sa présence affecte considérablement la fusion intégrale de la conscience de l’être en fusion.


Lorsqu'on sait que l'âme réside sur un plan d'énergie spécifique, peut-on dire que ce plan est imbriqué directement dans le plan astral de la conscience de l'ego spirituel ?

L'âme est un condensé de mémoires qui forme le spectre de l'ego, c'est en quelque sorte la signature astrale du défunt qui est récupérée par les formes de vie occultes pour alimenter la réalité alternative, voire l'intellect.

L'âme ou cette boîte noire réside sur le plan de la mort qui contribue à nourrir le plan alternatif, voire le plan matériel soumis à l'intellect. L'Homme inconscient est un être de mémoire, il consomme de la mémoire pour se radicaliser afin de devenir un être intellectuel qui va contenir une bibliothèque de mémoires ancestrales.

Les mémoires ancestrales, c'est ce qui définit l'intellect qui représente l'Homme inconscient ou psychologique. Il devient évident que l'âme qui est représentée par la boîte noire de l'ego est imbriquée solidement aux différents plans de la conscience nocturne de l'Homme psychologique.

Pour preuve, lorsque l'être éthérisé vit la fusion mentale, il n'a plus de mémoire, il est dans le vide sidéral de sa conscience mentale. Il ne peut plus se référer à son intellect ou à ses mémoires, car elles sont dissoutes.


Peut-on affirmer que le plan de l'âme et le plan astral sont des plans illusoires instaurés dans le mental de l'ego à des fins d'expériences ?

Effectivement, on peut affirmer que l'âme, voire la banque de mémoires, est utilisée par le plan astral pour maintenir l'Homme dans l'illusion de sa réalité. La mémoire est utilisée par le plan astral pour faire croire à l'Homme que la matière est la réalité.

Le plan matériel est le plan miroir au plan parallèle. Autrement dit, le plan matériel est la réflexion du plan parallèle miroir à la Terre, c'est la raison pour laquelle l'Homme vit de l'illusion parce qu'il vit dans la réflexion.

Le plan matériel est la réflexion du plan parallèle à la Terre, et cela est scientifiquement prouvé. Pour en savoir plus, lire la chronique sur "L’existence d’un univers parallèle enfin prouvée ?".

Pour résumer, l'âme ou la boîte noire de l'Homme ainsi que le plan astral sont étroitement liés pour maintenir l'humanité dans l'expérience afin de rendre crédible ce plan illusoire.
 

Peut-on dire que le plan parallèle miroir à la Terre représente l'ultime plan à franchir avant d'intégrer le plan éthérique de sa conscience ?

L'Homme n'aura pas d'autre choix que de s'affranchir du plan parallèle miroir à la Terre pour intégrer sa conscience éthérique. Le plan matériel est la première étape à transcender puis la seconde étape sera le plan parallèle miroir à la Terre qui est un autre plan de réflexion depuis l'éther.

Il faut savoir que tous les plans sont des prismes qui réfléchissent la lumière depuis le plan de la réalité de l'Homme (l'éther). Plus l'Homme va se rapprocher de l'éther, plus la lumière éthérique deviendra évidente, dans le sens que cette lumière sera de plus en plus réelle du fait que sa réflexion sera moins diffractée.

Les plans de la conscience sont des prismes qui réfléchissent la lumière depuis son point d'origine, l'éther. De ce fait, chaque prisme crée une diffraction de la lumière et ainsi de suite, et c'est à partir de cette lumière diffractée qu'est née l'illusion.

Pour résumer, l'Homme devra s'affranchir de tous les prismes lumineux jusqu'à l'origine de la pure lumière.


L'ego ne doit pas CROIRE les écritures éthériques, il doit les SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.


Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF





Mise à jour : 19-01-2024
Fiche: id-001087 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750 | 751 | 752 | 753 | 754 | 755 | 756 | 757 | 758 | 759 | 760 | 761 | 762 | 763 | 764 | 765 | 766 | 767 | 768 | 769 | 770 | 771 | 772 | 773 | 774 | 775 | 776 | 777 | 778 | 779 | 780 | 781 | 782 | 783 | 784 | 785 | 786 | 787 | 788 | 789 | 790 | 791 | 792 | 793 | 794 | 795 | 796 | 797 | 798 | 799 | 800 | 801 | 802 | 803 | 804 | 805 | 806 | 807 | 808 | 809 | 810 | 811 | 812 | 813 | 814 | 815 | 816 | 817 | 818 | 819 | 820 | 821 | 822 | 823 | 824 | 825 | 826 | 827 | 828 | 829 | 830 | 831 | 832 | 833 | 834 | 835 | 836 | 837 | 838 | 839 | 840 | 841 | 842 | 843 | 844 | 845 | 846 | 847 | 848 | 849 | 850 | 851 | 852 | 853 | 854 | 855 | 856 | 857 | 858 | 859 | 860 | 861 | 862 | 863 | 864 | 865 | 866 | 867 | 868 | 869 | 870 | 871 | 872 | 873 | 874 | 875 | 876 | 877 | 878 | 879 | 880 | 881 | 882 | 883 | 884 | 885 | 886 | 887 | 888 | 889 | 890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899 | 900 | 901 | 902 | 903 | 904 | 905 | 906 | 907 | 908 | 909 | 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 | 920 | 921 | 922 | 923 | 924 | 925 | 926 | 927 | 928 | 929 | 930 | 931 | 932 | 933 | 934 | 935 | 936 | 937 | 938 | 939 | 940 | 941 | 942 | 943 | 944 | 945 | 946 | 947 | 948 | 949 | 950 | 951 | 952 | 953 | 954 | 955 | 956 | 957 | 958 | 959 | 960 | 961 | 962 | 963 | 964 | 965 | 966 | 967 | 968 | 969 | 970 | 971 | 972 | 973 | 974 | 975 | 976 | 977 | 978 | 979 | 980 | 981 | 982 | 983 | 984 | 985 | 986 | 987 | 988 | 989 | 990 | 991 | 992 | 993 | 994 | 995 | 996 | 997 | 998 | 999 | 1000 | 1001 | 1002 | 1003 | 1004 | 1005 | 1006 | 1007 | 1008 | 1009 | 1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019 | 1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029 | 1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039 | 1040 | 1041 | 1042 | 1043 | 1044 | 1045 | 1046 | 1047 | 1048 | 1049 | 1050 | 1051 | 1052 | 1053 | 1054 | 1055 | 1056 | 1057 | 1058 | 1059 | 1060 | 1061 | 1062 | 1063 | 1064 | 1065 | 1066 | 1067 | 1068 | 1069 | 1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079 | 1080 | 1081 | 1082 | 1083 | 1084 | 1085 | 1086 | 1087 | 1088 | 1089 | 1090 | 1091 | 1092 | 1093 | 1094 | 1095 | 1096 | 1097 | 1098 | 1099 | 1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109 | 1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119 | 1120 | 1121 | 1122 | 1123 | 1124 | 1125 | 1126 | 1127 | 1128 | 1129 | 1130 | 1131 | 1132 | 1133 | 1134 | 1135 | 1136 | 1137 | 1138 | 1139 | 1140 | 1141 | 1142 | 1143 | 1144 | 1145 | 1146 | 1147 | 1148 | 1149 | 1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159 | 1160 | 1161 | 1162 | 1163 | 1164 | 1165 | 1166 | 1167 | 1168 | 1169 | 1170 | 1171 | 1172 | 1173 | 1174 | 1175 | 1176 | 1177 | 1178 | 1179 | 1180 | 1181 | 1182 | 1183 | 1184 | 1185 | 1186 | 1187 | 1188 | 1189 | 1190 | 1191 | 1192 | 1193 | 1194 | 1195 | 1196 | 1197 | 1198 | 1199 | 1200 | 1201 | 1202 | 1203 | 1204 | 1205 | 1206 | 1207 | 1208 | 1209 | 1210 | 1211 | 1212 | 1213 | 1214 | 1215 | 1216 | 1217 | 1218 | 1219 | 1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229 | 1230 | 1231 | 1232 | 1233 | 1234 | 1235 | 1236 | 1237 | 1238 | 1239 | 1240 | 1241 | 1242 | 1243 | 1244 | 1245 | 1246 | 1247 | 1248 | 1249 | 1250 | 1251 | 1252 | 1253 | 1254 | 1255 | 1256 | 1257 | 1258 | 1259 | 1260 | 1261 | 1262 | 1263 | 1264 | 1265 | 1266 | 1267 | 1268 | 1269 | 1270 | 1271 | 1272 | 1273 | 1274 | 1275 | 1276 | 1277 | 1278 | 1279 | 1280 | 1281 | 1282 | 1283 | 1284 | 1285 | 1286 | 1287 | 1288 | 1289 | 1290 | 1291 | 1292 | 1293 | 1294 | 1295 | 1296 | 1297 | 1298 | 1299 | 1300 | 1301 | 1302 | 1303 | 1304 | 1305 | 1306 | 1307 | 1308 | 1309 | 1310 | 1311 | 1312 | 1313 | 1314 | 1315 | 1316 | 1317 | 1318 | 1319 | 1320 | 1321 | 1322 | 1323 | 1324 | 1325 | 1326 | 1327 | 1328 | 1329 | 1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339 | 1340 | 1341 | 1342 | 1343 | 1344 | 1345 | 1346 | 1347 | 1348 | 1349 | 1350 | 1351 | 1352 | 1353 | 1354 | 1355 | 1356 | 1357 | 1358 | 1359 | 1360 | 1361 | 1362 | 1363 | 1364 | 1365 | 1366 | 1367 | 1368 | 1369 | 1370 | 1371 | 1372 | 1373 | 1374 | 1375 | 1376 | 1377 | 1378 | 1379 | 1380 | 1381 | 1382 | 1383 | 1384 | 1385 | 1386 | 1387 | 1388 | 1389 | 1390

© MTC-QC.ca  |  05041 visites + 8 visiteurs