Les Chroniques MTC

Chronique #63


La sexualité dans les axes



Une sexualité dans l'axe verticale se présente comme un tonus psychique, c'est-à-dire que l'énergie sexuelle se déplace du corps sexuel dans le corps mental, et cela, renforce ou redresse la verticale dans le mental de l'ego.


La sexualité dans l'axe vertical

L'axe vertical dans le mental représente le canal vibratoire qui présentement est disposé à l'horizontale dans le mental de l'Homme, celui-ci est appelé à se redresser lors de chaque changement vibratoire chez l'ego.

Donc la partie sexuelle de l'Homme verticale n'est plus soumise ou édulcorée aux aléas de ses émotions sur la mise en vibration du corps émotionnel.

Le but premier de la sexualité chez l'Homme vertical était de l'ancrer solidement sur le plan terrestre, ainsi l'Homme vertical avait la tête dans l'éther de sa conscience mentale et les deux pieds (son ego) vissés dans la forme matérielle. Lorsqu'il y a eu renversement des pôles dans le mental de l'Homme, cela a réduit l'Homme à l'esclavage sexuel, du coup, il était soudainement devenu sous l'emprise de ses geôliers, c'est-à-dire le corps émotionnel annexé avec le corps sexuel. Évidemment, tout ceci faisait parti d'un vaste plan qui avait pour but l'extrapolation du reflet de la pensée à travers la matière pour finalement en arriver à reconstruire l'axe vertical dans le mental afin que l'Homme puisse un jour se reconnecter avec sa partie psychique.



La sexualité dans l'axe horizontal

Dans l'axe horizontal, cette sexualité vient du fait que l'Homme et la femme sont programmés d'office pour se reproduire afin de perpétuer l'expérience de leurs corps subtils et physique sur le plan terrestre. Mais cette reproduction de masse chez les humains a un lourd tribut, car ceux-ci sont devenus dépendants de leurs corps subtils, voire le corps émotionnel et le corps sexuel. Il faut savoir que ces deux corps génèrent dans le mental de l'Homme une sorte de catalyseur puissant qui magnétise l'ego afin que celui-ci obéisse aveuglément aux pulsions émanant de ces deux corps subtils, ainsi l'ego vit dans une boucle sans fin.

La polarité générée par ses corps subtils génère dans le mental de l'Homme une division sectaire, c'est-à-dire qu'il est contrôlé par les pôles négatif et positif dans sa sexualité. Lorsque l'ego est sous l'emprise d'une sexualité négative, il devient la bête de l'astrale, il vit en quelque sorte une forme d'expérience dans les sous-baissements d'une énergie mentale en décrépitude, là où la conscience de l'Homme est quasi éteinte.

À l'inverse, l'Homme vivant une sexualité positive va implicitement vivre dans l'harmonie de l'illusion engendrée par ses corps subtils. En fait, l'ego sera décomposé psychiquement par l'émotion de la jalousie, de la possession de l'autre, du contrôle, etc. L'ego ne sera jamais libre, car on va le maintenir dans le doute sexuel dans son mental, l'ego aura toujours la crainte d'une trahison sexuelle envers son ou sa partenaire, tout ceci parce que l'ego n'a pas d'identité psychique.

L'ego doit comprendre que pour avoir une identité psychique, il doit se rallier à sa partie psychique, tant et aussi longtemps qu'il demeurera dans la jungle sexuelle, il sera en survie voir en perte d'autonomie mentale.



La sexualité à l'horizontale est-elle un signe d'insécurité ?

Effectivement, la sexualité à l'horizontale est une faiblesse émotionnelle engendrée par l'insécurité qui provient implicitement d'une pensée de possession qui est insufflée dans le mental de l'ego par des parasites psychiques.

C'est une façon pour eux de maintenir l'ego à l'horizontale dans son mental. Ce faisant, l'ego s'abandonne au plaisir sexuel, celui-ci développe de la dépendance sexuelle, l'ego perd notamment sa verticalité, car c'est le magnétisme sexuel qui empêche l'ego de se redresser à la verticale dans sa tête.

La sexualité est un signe de possession de l'autre partenaire, c'est une emprise obsessionnelle qui éloigne l'ego de son esprit. La sexualité est une forme, lorsqu'une personne fait l'amour à son partenaire, il ne fait que caresser une forme, ce faisant, la personne s'attache fortement à cette forme.

C'est une fois pris dans les filets de la forme que la personne en arrive à s'automutiler mentalement, c'est-à-dire que celle-ci vit de la jalousie, la peur de perdre son ou sa partenaire, etc.

Sans la sexualité, les humains n'auraient pas pu vivre sur la Terre, car la sexualité est une sorte d'ancrage terrestre pour la conscience mentale de l'Homme psychologique ou inconscient.



La sexualité à la verticale prend-elle sa source dans le respect de l'esprit de l'autre ?

Tout ce qui est à la verticale fait partie du respect de l'esprit. La sexualité à la verticale va agir comme un rond de cuisinière que l'on éteint, le rond de la cuisinière ne se refroidira pas en un instant, celui-ci va perdre sa chaleur au fil du temps.

Il en est de même pour la sexualité à la verticale, l'Homme à mesure que celui-ci va vivre des intégrations d’énergies éthériques dans son mental. Celui-ci va se refroidir, ce faisant, tous les corps subtils de l’ego seront amenés à se refroidir au fil des intégrations d’énergies. Ce qui aura pour effet de verticaliser l'Homme dans sa psyché.

Lorsque le couple fait l'amour, celui-ci génère de l'émotion et celle-ci crée de la mémoire qui appesantit le mental de l'ego d'où l'avènement sur le refroidissement des corps subtils.

Il faut savoir que de l'astral, c'est chaud, voire émotif et de l'esprit, c'est froid. Donc, il est plausible que plus, l'ego se verticalisera, plus celui-ci se refroidira mentalement.


 


L'ego ne doit pas CROIRE dans les écritures éthériques, il doit le SAVOIR à partir de son ESPRIT ou de sa petite voix intérieure. L'ego doit ressentir l'écho de sa conscience supérieure à travers les écrits éthériques.

Il peut arriver que l'ego ne saisisse pas ce langage avec son intellect. Mais l'esprit aura vite fait de tout saisir et celui-ci déversera au compte-gouttes la vibration éthérique contenue dans les écrits dans le mental de l'ego.

 
Auteur : Michel Thomas
Région : Québec, Canada
Courriel : michel@mtc-qc.ca
Télécharger cette chronique au format PDF
     





Mise à jour : 09-12-2021
Fiche: id-00104 
[ Editer ]   | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 | 628 | 629 | 630 | 631 | 632 | 633 | 634 | 635 | 636 | 637 | 638 | 639 | 640 | 641 | 642 | 643 | 644 | 645 | 646 | 647 | 648 | 649 | 650 | 651 | 652 | 653 | 654 | 655 | 656 | 657 | 658 | 659 | 660 | 661 | 662 | 663 | 664 | 665 | 666 | 667 | 668 | 669 | 670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679 | 680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689 | 690 | 691 | 692 | 693 | 694 | 695 | 696 | 697 | 698 | 699 | 700 | 701 | 702 | 703 | 704 | 705 | 706 | 707 | 708 | 709 | 710 | 711 | 712 | 713 | 714 | 715 | 716 | 717 | 718 | 719 | 720 | 721 | 722 | 723 | 724 | 725 | 726 | 727 | 728 | 729 | 730 | 731 | 732 | 733 | 734 | 735 | 736 | 737 | 738 | 739 | 740 | 741 | 742 | 743 | 744 | 745 | 746 | 747 | 748 | 749 | 750

© MTC-QC.ca  |  07643 visites + 5 visiteurs